L'art de l'astrologie intuitive

scorpio

SCORPION Liber Astrologicae XIV siècle (bibliothèque nationale)

La phase 8  est associée à la « Perfection infini » se réalisant au prix de nombreuses crises existentielles que le Scorpion est le seul à combattre d’égal à égal.  Par ce huitième travail la « Destruction de l’Hydre de Lerne » ICI PDF, Hercule va prendre le courage de se confronter avec ces démons intérieurs pour endosser l’armure de celui qui n’a peur de rien.  Dans la symbolique le Scorpion  est associé à son animal totem le serpent dans l’aspect inférieur de l’être, rampant inlassablement sur le sol son territoire de prédilection. Dans l’aspect supérieur du Scorpion nous avons comme animal totem l’aigle, le prédateur du ciel. Arrivé à ce stade l’homme dans sa révolution intérieure à éliminé une grande partie des scories de son mental  et à gagné en lucidité.

Faite, une liste de ce qu’évoque pour vous le signe du Scorpion

Voilà quelques réflexions à vous de trouver les vôtres

  • Revêtir l’habit de la tolérance comme de ce qui ne nous ressemble pas
  • Développer son alchimie intérieure pour vaincre ces angoisses
  • Cultiver sa différence dans le respect de l’autre
  • Travailler sur sa propre énergie pour attirer celle à sa ressemblance
  • Sa force son intuition impénétrable
  • Son moteur trouver la faiblesse de son interlocuteur
  • L’étudiant dans le monde des ténèbres en quête de vérité
  • La passion comme une arme de mutation intérieure
  • Renoncer à devenir son propre ennemi
  • Le Scorpion ne meurt pas et encore moins dans l’au-delà

Le Scorpion le mal aimé du Zodiaque d’après les  commérages de ceux qui ne l’apprécient guère. Mais le Scorpion ne cherche en aucun cas à se faire aimer, son intérêt se penche à révéler les mystères cachés de ceux qui n’ont pas d’intelligence pour voir. Un Scorpion malheureux, c’est un Scorpion qui risque de s’enfoncer dans une profonde déprime en descendant au fond d’un puits avant d’y remonter  par la force de sa volonté avec l’intention de détruire la raison de son mal.

Le Scorpion est un conquérant qui aime gagner les victoires sur lui-même. Lorsqu’il aura compris que le combat est en premier lieu intérieur et non extérieur.  On peut associer le Scorpion à Hadès le dieu des enfers, car il gouverne le monde de la psyché humaine, les pensées négatives de la nature humaine. Hadès reçoit les trépassés en quittant le monde physique poursuit leur chemin dans le monde invisible, peuplés d’un nombre incalculables d’entités qui peuvent influencer les esprits esseulés.

Qui ne connait pas la fable du Scorpion et de la Grenouille dans laquelle un scorpion demande à une grenouille de l’amener sur l’autre bord d’une rivière. D’abord inquiétée par son aiguillon venimeux, la grenouille accepte cependant, puisque la piquer les conduirait tous deux à leur perte. Au milieu de la rivière, pourtant, le scorpion la pique mortellement. Comme la grenouille demande au scorpion la raison de son geste, ce dernier répond que c’est dans sa nature. La fable montre le fait que certains comportements sont incontrôlables, indépendamment des conséquences.

Le Scorpion c’est le passage entre la lumière et l’ombre et c’est dans l’énergie de la symbolique du Scorpion que nous apprenons à communiquer avec nos défunts. Ce n’est pas pour rien que le jour des morts est fêté sous l’influence du signe du Scorpion. Il est de notre devoir de développer une relation d’amour avec les êtres qui nous ont quittés et que nous devons nous acquitté des plus vils ressentiments. C’est le travail du Scorpion de reconnaître l’immortalité et non qu’après la vie n’est qu’une fin en soi …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Septième étape des travaux d’hercule sous le signe de la Balance

Rendez-vous sur Hellocoton !

ARBRE

Situé à Châlon sur Saône

Voilà une autre mise en lumière de l’astrologie celtique que vous n’aviez peut-être pas encore abordée de cette façon.  L’astrologie celtique est l’un des ancêtres de l’astrologie classique que l’on pratique aujourd’hui. Car autrefois, il n’existait pas de logiciel pour établir une carte du ciel. Jadis les astrologues étaient plus proches de la nature qui devenait un outil vivant d’expérimentation.

Un approche de l’astrologie Celtique selon Edgar Bliss, mais l’on peut en trouver d’autre comme celle de Caroll  Carnac , Robert Graves , Helena Paterson , Joseph Monard, pour ne citer qu’eux.

  • Pommier- 23 déc. au 01 janv : amour beauté
  • Sapin – 02 janv. au 11 janv : éternité
  • Orme – 12 janv. au 24 janv : obscurité, protecteur des bêtes
  • Cyprès – 25 janv. au 03 févr : longévité, protecteur des voyageurs
  • Peuplier – 04 févr. au 8 févr : l’au-delà
  • Micocoulier – 09 févr. au 18 févr : le secret
  • Pin – 19 févr. au 29 févr : permanence et le pouvoir matériel
  • Saule pleureur – 01 mars au 10 mars : divination et prophétie
  • Tilleul – 11 mars au 20 mars : amitié et compassion
  • Chêne 21 mars (Équinoxe d’automne) : la force
  • Noisetier 22 mars au 31 mars : la prospérité
  • Sorbier – 01 avr. au 10 avr : la fertilité
  • Erable 11 avr. au 20 avr : la combativité
  • Noyer – 21 avr. au 30 avr : le charisme et le mystère
  • Peuplier – 01 mai au 14 mai : l’au-delà, le monde des héros morts au combat
  • Châtaigner – 15 mai au 24 mai : la prévoyance
  • Frêne – 25 mai au 03 juin : l’arbre du monde
  • Charme – 04 juin au 13 juin : la voie
  • Figuier – 14 juin au 23 juin : l’abondance
  • Bouleau – 24 juin (Solstice d’été) : la vie
  • Pommier – 25 juin au 04 juill : amour et beauté
  • Sapin – 05 juill. au 14 juill : éternité
  • Orme – 15 juill. au 25 juill : obscurité, protecteur des bêtes
  • Cyprès – 26 juill. au 04 août : longévité, protecteur des voyageurs
  • Peuplier – 05 août au 13 août : l’au-delà
  • Cèdre – 14 août au 23 août : le secret
  • Pin – 24 août au 02 sept : la permanence et le pouvoir matériel
  • Saule pleureur – 03 sept. au 12 sept : divination et prophétie
  • Tilleul – 13 sept. au 22 sept : amitié et compassion
  • Olivier – 23 sept (Equinoxe d’automne) : lumière, feu, chaleur
  • Noisetier – 24 sept. au 03 oct : prospérité
  • Cormier – 04 oct. au 13 oct : la fertilité
  • Erable – 14 oct. au 23 oct : la combativité
  • Noyer – 24 oct. au 2 nov : le charisme et le mystère
  • Peuplier – 3 nov au 11 nov : l’au-delà, le monde des héros morts au combat
  • Châtaigner – 12 nov. au 21 nov : prévoyance
  • Frêne – 22 nov. au 01 déc : l’âme du monde
  • Charme – 02 déc. au 11 déc : la voie
  • Figuier – 12 déc. au 21 déc : l’abondance
  • Hêtre – 22 déc. – Hêtre (Solstice d’hiver) : renouveau

Au moment de l’Equinoxe du printemps c’est la naissance des Bourgeons, ensuite au Solstice d’été les arbres qui avaient perdus leur feuillage en  automne se retrouve embellis de leur habits de fête pour recevoir les oiseaux  sur les branches et au pied les amoureux pour s’abriter  des rayons du Soleil. L’Equinoxe d’automne est l’entrée d’un autre changement par un détachement et l’enrichissement du sol par le compost des feuillages pour nourrit la terre durant la saison de l’hiver avec le passage du Solstice.

Les arbres sont le lien  entre le ciel et la terre apportant à l’homme une parcelle d’éternité. Sans arbre l’homme serait comme coupé de ces racines spirituelles. Les arbres sont attribués de bienfait curatif, il suffit de s’en approcher pour en ressentir ce magnétisme naturel. L’astrologie Celtique est une approche ludique sur la connaissance symbolique des arbres et leur effet thérapeutique sur l’homme. Chaque arbre est en relation profonde avec la conscience des hommes pour le guider vers sa liberté intérieure…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

La conscience de l’arbre et l’astrologie

Astrologie celte

L’Astrologie Celtique: Une création moderne?

Rendez-vous sur Hellocoton !

tour

Tour Vauban à Strasbourg

On peut avoir l’impression que l’histoire se répète et pourtant ce que nous vivons au 21ème siècle ne s’est jamais produit auparavant dans toute l’humanité, vous en doutez?  Croyez-vous que des civilisations étaient beaucoup plus évoluées que nous ?, que serions-nous sans le progrès technologique ??? Nombreux sont les hommes qui se conduisent comme des moutons  et qui sont incapables de penser par eux-mêmes. La faute a une société de consommation qui à créer l’homme à son image. Nous traversons une période d’accélération,  de pensées et d’actions anarchistes. C’est une phase de découvertes surprenantes remettant en cause  un système social à bout de course.

C’est l’inexorable aboutissement d’un cycle avec ces hauts et ces bas et lorsque la pente est descendante, il faut songer à réaliser des ajustements et pourquoi ne pas laisser derrière soi les entraves à notre évolution. ? Il y a des crans de sécurités qui sautent, remettant en cause des conditionnements qui n’ont plus lieu d’être. La résistance ne sert à rien car tout est sujet à la transformation et rien ne résiste au changement qui est partout en l’homme, dans la nature environnante, dans le cosmos.

Nous avons les yeux grands ouverts sur un monde construit sur des mensonges se révélant à un nombre toujours plus croissant d’hommes et de femmes. Quand certains autres se préparaient dans l’ombre à ce grand chamboulement depuis déjà une décennie. A l’époque nous ne pouvions imaginer ce qui se préparait lentement comme un avertissement retardé, pour nous laisser le temps de rebondir ? C’est l’écroulement d’un système économique qui va se poursuivre jusqu’en 2020 date du nouveau cycle Jupiter/Saturne.

Tous les cycles intermédiaires participent au plus grand qui mène la danse de Shiva, la spiral du temps, la porte des étoiles. Période idéale pour prendre appui sur sa force intérieure, écouté son intuition guider nos pas qui nous accompagne durant toute notre vie.  Ce Premier quartier peut favoriser le déclic sous toutes ces formes pour se mettre en quête d’un objectif révolutionnaire. Conserver un esprit optimiste peut aider à surmonter les écueils d’une vie, car tout est recommencement, nous réservant parfois des surprises agréables succédant des situations plus traumatisantes.

Apprendre à sortir des clichés et se faire son propre opinion de ce que l’on eut soi-même ressentir et non de ce que cela devrait être. C’est comme ça que l’on cultive le discernement, source d’un raisonnement juste et intègre. Chaque crise existentielle est des cadeaux, avant que survienne les changements et non en retarder les échéances. Parfois il faut les provoquer, car ce sont les changements qui peuvent embrasser les bénédictions du ciel et nous enrichir corps et âme.

La mutation d’une maturité intérieure avant de bâtir un nouvel édifice psychique, plus humain ? pour pallier à cette fragilité sociale en instance.

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nuage de Tags

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 486 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :