L'art de l'astrologie intuitive

Saturne par Polidoro da Caravaggio au XVIe siècle

Nous entrons dans une phase de profonde réflexion qui vous sera imposés au risque de connaître quelques tiraillements intérieurs. Saturne est encadré par Aphrodite la Déesse de l’amour chez les Grecs  et Rhadamanthe ce dernier était considéré dans la mythologie le « juge des enfers » avec une révolution de 246ans. C’est aussi un objet Transneptunien portant le code (38083). Saturne c’est le Dieu du temps considéré aussi comme le « Karma » , et cela fait depuis la mi-aout 2011 que Rhadamanthe et Saturne progresse ensemble entre le second et troisième décan de la Balance.
Comment interpréter cette rencontre de Saturne et Rhadamanthe sans évoquer cette inquiétude qui rôde sur notre planète depuis plusieurs mois avec cette crise mondiale se faisant plus menaçante. On peut comprendre qu’il est difficile d’échapper à la colère des Dieux de l’Olympe que l’on retrouve sous forme de petits corps céleste dispersés sur tout le zodiaque. Des messages célestes comme la position de Vénus en opposition au Grand Attracteur sous trois passages consécutifs.
– Premier passage: 21,22 Avril
– Second passage : 8,9 Juin
– Dernier passage : 18,19 Juillet
Un « Transit de Vénus » sous l’axe d’opposition au Grand Attracteur nous renvois ce message d’investissement d’amour sur le plan « concret », dans le monde physique, par des actes altruisme authentique et réels. D’ailleurs Neptune en phase rétro, témoignant de notre appartenance spirituelle sous l’ombre de l’astéroïde « Damoclès » symbolisant cette « épée » prêt à bondir sur l’inconnu… Je vous invite à réfléchir sur cette proximité qui ne manquerait pas à s’autoriser des questionnements salutaires
Pour revenir sur Saturne qui ne se souviens pas de son précédent « Stationnement en juin 2011 ? » et cette lourdeur ressenti durant quelques semaines et oui Rhadamanthe était dans les parages. Prendre conscience d’un fait qui était ignoré permet plus facilement de le gérer et par la même occasion d’éviter les désagréments psychologiques qui pourrait en découler.

Saturne et Rhadamanthe ont des points en communs, l’un entrainant l’autre dans sa perdition symbolique et Aphrodite dans sa course n’arrivera jamais à revenir atténuer cette misère du monde « crise » dans lequel nous nous somme enfoncé ces derniers mois. L’homme ne peut échapper à son « karma » d’ailleurs l’astéroïde du même non se trouve dans le rayon d’influence de Mercure et « Mémoria ». Il faut accepter les diverses formes de « souffrance » que l’homme porte en lui.
Méditer sur le pourquoi du comment et ne lâchez jamais votre insatiable curiosité. Autant il y a de forme de tourment, autant il y a de forme de libération qu’il nous faut rechercher pour apaiser ce « mental » en éruption tel un volcan. Notre « karma » est sur terre , nous ne devrions jamais l’oublier

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Les anneaux de Saturne par rapport aux orbites de certains de ses satellites

Advertisements

Commentaires sur: "Le stationnement de #Saturne en conjonction #Rhadamanthe" (1)

  1. Patrick Burlet-parendel a dit:

    Merci, à votre point de vue.
    Quand, comprendre vaut mieux que se laisser convaincre.
    Amical et respectueux sourire, d’un Pat. inspiré.

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :