L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 18/06/2012

Conjonction #Uranus et #Pallas la Jeanne d’Arc des temps moderne

Jeanne d’Arc au sacre du roi Charles VII, toile de Dominique Ingres (1780-1867).

Pallas en conjonction à Uranus, cette rencontre va mettre l’accent sur la « créativité » que l’on porte chacun au fond de soi.  C’est un potentiel de l’ordre de l’inné  qui n’a rien à voir avec les compétences résultant d’une qualification professionnelle. C’est l’intelligence « intuitive » sortant des sentiers battus, des modèles établis. Ou se positionne « Pallas «  dans votre carte du ciel réside des talents « cachés » dont vous n’êtes peut-être pas conscient(e) et qui demande une bonne dose de courage pour affronter le jugement des autres et faire ressortir tout ce potentiel lattent inexploité qui ne demande qu’à émerger de vous-même. Ce talent s’approche de l’artisanat dont l’outil majeure ce sont les mains de l’artiste face à son œuvre.

Pallas je l’apparente aussi  à la « Jeanne d’Arc » que l’on rencontre sur les bancs d’école, dans les manuels d’histoire de France comme une héroïne de la « Guerre de cents ans ». Jeanne d’Arc représentait un modèle dans son temps « unique » dans son genre c’est ce que témoigne le symbolisme de « Pallas » lorsque l’individu s’est déchargé  de ce qui encombre a son évolution intérieure mais surtout qui fait valoir cette instinctive que chacun possède en soi.

Avec Uranus nous allons vers une créativité débordant de ressource intérieure qu’il faudra dans un premier temps « canaliser ». Ce sont des « coups de génies » sortant des cadres. Avec Mars à adopter un tempérament vindicatif intolérant qui désorientera le flux cosmique engendré par Pallas et Uranus. Mercure  il faudra s’attendre a quelques ratages, ça arrive parfois  et sera suivi par le Soleil venant éclairer les disgrâces intemporelles … Pallas  et Uranus peut marqué un désaccord en deux étapes  de ce qui aura été réalisé précédemment. Ce dernier rendez-vous de Pallas et Uranus aura un résultat final plus satisfaisant.

La nature d’un cycle telle qu’il soit passe par une phase d’apothéose suivi de revers tout comme le cycle de la Lune et tout autre cycle planétaire , rien n’est statique , tout évolue vers son centre et ensuite vers son déclin , tout comme encore la vie de l’homme. Le mythe de Jeanne d’Arc reviendra nous hanter sous une forme modernisé , conquérante par des victoires victorieuses  pour détourner les récits historiques en laissant derrière soi le pire au profit du meilleur …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte –

Qui est Jeanne d’Arc ?

Goddess Athena

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :