L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 21/03/2013

Patricia #Kaas chante Edith #Piaf

En 2013, à l’occasion du cinquantenaire de la disparition d’Édith Piaf (décédé le 10 Octobre 1963), KAAS CHANTE PIAF visitera 45 pays, et un album est sortie à l’international le 5 novembre 2012.

Le point en commun entre les deux chanteuses c’est la « Voix » extraordinaire et unique. Et vous me direz  sur le plan astrologique quel est le lien qui unie Édith Piaf et  Patricia Kaas ?

ð  Soleil en Sagittaire

ð   Neptune au Nœud sud (le lien karmique)

ð  Dans le ciel d’Édith Piaf Vénus la voix opposé Saturne

ð  Dans le ciel de Patricia Kaas Vénus au carré de Saturne (lien en commun pour chanter une certaine forme de nostalgie amoureuse, de déchirement et de solitude…)

ð  Vénus très forte chez Patricia Kaas par son T carré au mi-point de l’opposition Saturne/Uranus conjonction Pluton  génération 65/66  et chez Édith Piaf le cycle Saturne/Pluton.

ð  Vénus chez  Édith Piaf encadre le Nœud nord (la voie d’évolution) avec Uranus qui donne une destinée atypique fait de coup de foudre que l’on retrouve aussi chez Patricia Kaas

ð  La Lune progressé d’Édith Piaf a eu rendez-vous avec le Soleil de Patricia Kaas pour réaliser la tourner sur les reprises des chansons de Piaf. Et la Lune progressé de Patricia Kaas arrive sur la Lune natal d’Édith Piaf, comme quoi il y a des rendez-vous incontournables dans la vie.

Qui se rappel de Padam… padam… de 1951 : Cet air qui m’obsède jour et nuit. Cet air n’est pas né d’aujourd’hui. Il vient d’aussi loin que je viens. Traîné par cent mille musiciens. Un jour cet air me rendra folle…  Rien de rien : non, rien de rien non je ne regrette rien ni le bien qu’on m’a fais ni le mal, tout ça m’es bien égale non, rien de rien non je ne regrette rien… À quoi ça sert, l’amour ? : A quoi ça sert l’amour ? , de 1962 On raconte toujours. Des histoires insensées. A quoi ça sert d’aimer ? L’amour ne s’explique pas ! C’est une chose comme ça, Qui vient

Mon Dieu !, de 1961 : Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu  Laissez-le-moi. Encore un peu, Mon amoureux ! Un jour, deux jours, huit jours… Laissez-le-moi. Encore un peu…  Milord, de 1959 : Allez, venez, Milord!  Vous asseoir à ma table;  Il fait si froid, dehors, Ici c’est confortable. Laissez-vous Mon Manège à moi, de 1958 : Tu me fais tourner la tête,  Mon manèg’ à moi c’est toi  Je suis toujours à la fête  Quand tu me prends dans tes bras  Je ferais le tour du monde, La Foule, de 1957 : Emportés par la foule qui nous traîne  Nous entraîne Écrasés l’un contre l’autre Nous ne formons qu’un seul corps Et le flot sans effort Nous pousse, enchaînés l’un et l’autre Et nous laisse tous deux Épanouis, enivrés et heureux…

Je rajouterais que le Soleil conjonction Jupiter progressé d’Édith Piaf dans le signe du Bélier reçoit actuellement le Soleil, Mars, Uranus et prochainement le transit de Vénus créant un triangle de Feu avec Mars progressé en Lion et la Lune progressé en Sagittaire. Je remarque aussi que la phase rétro de Mercure en Poissons s’est trouvé en conjonction au Mercure progressé d’Edith Piaf et y restera exceptionnellement 9 semaines. Une période idéale pour mettre en lumière une chanteuse qui aura marqué son temps  par sa Divine voix. Et Merci à Patricia Kaas pour ce bel hommage …

©Lunesoleil

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :