L'art de l'astrologie intuitive

Période fragile sur le plan des amours « je t’aime moi non plus » , va prendre de plus en plus d’importance. « Faite vos jeux  rien ne va plus » célèbre citation de Jacques Attali devrais revenir sur la scène du monde.  Les relations qui ne sont pas suffisamment armées vont devoir subir une sanction incontournable. Des chagrins, des pertes sont à l’ordre de l’influence de ce « Premier quartier de la Lune » qui s’annonce  des retournements de situations fracassantes.

Il peut aussi s’agir de revers de fortune par des pertes financières, dites-vous ce qui vous arrive ce n’est que la conséquence d’actes antérieurs que vous devez affronter en toute objectivité. Rien ne sert de s’appesantir sur son sort, bien au contraire l’acceptation ouvre l’accès à la libération de la souffrance. On peut comparer cette phase de la Lune à une opportunité de continuer à porter l’amour au-delà des événements perturbateurs. Rien ne sert de s’apitoyer  sur ce qui ne nous appartient  pas et que le bénéfice du doute devrait s’effacer de votre mémoire.

La « passion » tue l’amour  et « Honni soit qui mal y pense » de celui qui en dénoncerais le contraire. L’amour joyeux, paisible et écarté de toutes souffrances n’est que le véritable amour et non celui qui remet continuellement tout en cause les fondements intrinsèques d’une relation fondé sur des sentiments réciproques. Difficultés amoureuses existentielles ? , carences affectives incessantes dans le regard de l’autre ne peut qu’aboutir à l’évidence d’atermoiements de l’amour.

Saturne en conjonction au Nœud nord, nous renvois à la patience acceptée et la première leçon fondamentale c’est le contrôle des sentiments par un feu intérieur constant et non par des lamentables « feu de pailles » briseur de l’amour et des rêves intérieurs continuels remis en cause. L’amour ça se mérite par un comportement qui sait supporter le feu intérieur des désirs et non s’en servir comme bourreaux des supplices. Cependant il est ardu de briser les chaines lorsque l’axe des nœuds lunaires se trouve dans l’alignement des soubresauts de l’amour. Décisions brutales montrant que la relation n’était pas suffisamment forte pour en vaincre encore une fois les obstacles incessants de la vie humaine.

Il y a des chagrins inconsolables qui ne feront en aucun cas revenir l’être aimé, lorsque la mort en est l’ultime fléau. Une perte d’autant lourde à porter dans les sentiments mortifiés de douleurs. En somme période ou les clashs amoureux feront légion et comme dit l’adage « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point » et lorsque c’est le moment et que les astres sont plus tolérant à « Prendre ses jambes à son cou » c’est dans l’air du temps, même si ça fait du mal c’est pour vous faire du bien après avoir digérer les effets de ce qui était prévisible un jour ou l’autre… de toute façon la fin est la même pour tout le monde. Nous passons notre temps à traverser des « petites morts » dans notre quotidien.

Pour certain attendez-vous à une autre forme de lien, plus spirituel, détachez-vous de ce qui n’existe plus et réapprenez à aimer d’une autre façon. Dites-vous que l’amour reviens toujours, ne serais-ce d’une autre forme ou avec une autre personne plus en adéquation à ce que vous êtes vraiment…

L’illusion d’Amour

De toute façon
Plus rien
Ne me retiens
le silence virtuel
Que de monde channel
On oubli le présent
Et recherche désespérément
Je voulais te dire
ma souffrance tactile
Reviens-moi
Encore une fois
Il y a les autres
Signification d’overdose
Il y a l’espérance
Unique et troublante
Tu m’abandonnes
J’ai peur en somme
Il y a l’équilibre
Qui façonne d’argile
Toute ces préoccupations
Résidence sans façon
Il me viens une idée
Ne plus te quitter
Circulation magique
Relation d’énergie
Traduction du temps
Qui s’efface doucement
Une voix dans l’espace
Captive en surface
Illusion éphémère
Perception étrangère
Des mots en souvenirs
D’instants futiles
une valeur d’éternité
conscience d’universalité

écris il y a 10ans

©Lunesoleil

Eros à la rencontre d’Uranus dans le signe du Bélier ou l’art du jeu érotique 

Denis Marquet : Pauvre victime

Publicités

Commentaires sur: "Premier quartier de #Lune du 18 Avril 2013 ou l’art des #déceptions #amoureuses ?" (2)

  1. Très juste et vrai, merci, Lune, il ne sert à rien de jouer les victimes, si nous ne maîtrisons pas les événements, la réaction face à ce que la Vie nous présente nous appartient

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :