L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 07/09/2013

Nouvelle #Lune, #Nouvelle #Année #Juive 2013 …

TUNEL

Avec la Nouvelle lune du 5 Septembre 2013 à commencé « La Nouvelle Année Juive » le calendrier hébraïque  luni-solaire, composé d’années solaires, de mois lunaires, et de semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant le samedi, jour du chabbat. Nous sommes entrée dans le calendrier Juif dans le mois « tichri » dont la durée est de 30 jours avant de laisser place au mois « hèchvane » ,Kislev, téveth , chevat, adar I, adard II, nissane, iyar, sivane, tamouz, av et se termine par eloul le 12ème et dernier mois de l’année Juive

Rosh Hashanah , commencé mercredi soir le 4 septembre  et s’est terminé vendredi soir le 6 septembre. Durant ces deux jours, tout le monde est jugé pour l’année à venir. Rosh Hashanah est l’anniversaire du monde c’est  ce jour-là que dieu créa l’homme sur le 6e jour de la création. Rosh Hashana introduit une période de dix jours dits terribles , qui le séparent de Yom Kipour, au cours desquels le repentir peut influencer le Jugement. Le rite principal de cette fête solennelle est la sonnerie du chofar, corne de bélier dans laquelle on souffle sur différents rythmes pour inviter l’assemblée au repentir et à l’introspection

Yom Kipour  débute  le 14 Septembre, (La Tora prescrit de jeûner toute la journée et de se repentir pour obtenir le pardon)…

On peut en comprendre que la Nouvelle Année Juive coïncide avec le moment de la Nouvelle lune dans la Vierge dont ce signe marque une certaine forme de purification à obtenir en s’exerçant par des activités quotidiennes contrairement au signe en opposition dans le signe des Poissons propose une libération par le lâcher prise et l’abandon dans des œuvres spirituelles.

En cette période de remise en question profonde de la place qu’occupe l’homme dans la société dite moderne, de nos sécurités illusoires en comparaison des massacres humains en Syrie. La Nouvelle Année Juive nous propose d’accompagner cette douleur extérieure, en la faisant notre, on accepte par le pêché originel de Eve et Adam , de ne voir qu’une succession de cycle luni-Solaire qui se succèdent  et que la vie sur terre est peu de chose en comparaison de toute l’éternité.

Une Lunaison dans le signe de la Vierge c’est de pénétrer la matière du vivant, pour mieux l’appréhender comme quelque chose de mortel et que la nourriture  terrestre ne peut pas se séparer de la nourriture céleste pour conserver un certain équilibre. D’autant que le Calendrier Juif commence à partir du 7ème signe du zodiaque la Balance qui est un signe de collaboration, de paix, de justice équitable et par-dessus tout de quête d’harmonie.  Et ce premier mois de l’année Juive  tichri , nous invite à nous laver de tous pêchés que nous aurions vécus dans nos relations sociales où engendrés par nos propres erreurs.

Ce n’est pas pour rien que la symbolique du signe de la Vierge porte un fardeau relier à l’existence même de chaque individu dans sa vie de tous les jours. Contrairement à notre zodiaque Occidental  dont le mois de Septembre annonce une période d’abondance de la nature qui se situe dans le calendrier Juif en Aout dans sa phase 12  « Eloul », marque la période des Vendanges , du vin spirituel, de la charité et se vit lorsque le Soleil  traverse le signe du Lion (zodiaque tropical) dont le Soleil en est le maitre…

©Lunesoleil

 Le Calendrier Juif

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :