L'art de l'astrologie intuitive

Après cet article nous ne devrions plus faire  l’erreur dans nos choix amoureux, vous croyez ? Et non ça ne se passe pas comme ça dans la vie et encore moins en astrologie. Même si il arrive que des parents puissent programmer la date de naissance de leur prochaine progéniture. Il n’existe pas de synastrie (méthode pour évaluer les affinités entre deux personnes) sans remise en question. C’est un fait indéniable qu’il y a des synastrie plus harmonieuse que d’autres qui vont montrer les différents entre deux personnes.

En astrologie plus vous avez de point de contacts avec une autre personne plus vous allez entrer en sympathie, ou que vous allez être attiré sur le plan amoureux … Plus la compatibilité sera grande, plus le plaisir , d’avoir trouvé une personne qui vous ressemble, dans un premier temps. C’est la première étape du transfert, de la projection de ce que nous sommes à l’intérieur de nous même qui viens faire écho chez l’autre. Mais il faut savoir qu’il n’existe aucune « synastrie » parfaite et que dans la vie dans chaque relation, il y aura toujours des concessions à faire pour améliorer le plus possible la relation. Il y a des couples qui auront plus de facilité que d’autre à s’apprécier. D’autres qui auront besoin de s’épanouir dans la confrontation  et auront  l’impossibilité de se séparer  et pourquoi ? L’une des raisons que l’un et l’autre serve de miroir en se reconnaissant comme partageant le même profil astrologique en bien ou en mal.

Au début de chaque rencontre nous traversons le plus souvent une phase d’euphorie, certain vont se servir de cette fusion pour vivre ensemble pour s’apercevoir plus tard qu’ils ont une personnalité qui a besoin de s’affirmer et que la relation en bloque l’issue. .. Il y a plusieurs possibilités pour reconnaître les disparités qui n’étaient pas forcément visible au début. Ne dit-on pas que la bonne impression est la bonne ?, et que souvent nous nous empêchons de voir la réalité qui se présente devant nos yeux. On peut vouloir se rassurer en se disant que l’on va faire des efforts ou encore en se disant qui vivra verra… Les anicroches perceptibles au début feront toujours leurs réapparitions, parce qu’ils sont une évidence que vous ne pourrez rarement maitriser.

La vrai rencontre demande de rassembler un maximum de points de convergences pas toujours tous perceptibles dans la synastie qui est une partie du puzzle de la relation à étudier en astrologie relationnelle et qu’il est quasiment impossible de faire des prévisions juste en ce qui concerne la survie d’une relation. Cela dépend en priorité de votre propre schéma psychologique qui porte en lui les potentiels de ce qu’il attire comme un aimant. Vous êtes un homme c’est la Lune et Vénus qui va renseigner l’astrologue sur le type de femme que vous aller attirer dans votre vie et si vous être une femme c’est la position du Soleil et de Mars qui va apporter des indications sur le type d’homme que vous recherchez inconsciemment. Mais ce n’est pas tout  puisque l’étude relationnel reste avant tout très complexe à déchiffrer  et en même temps d’une approche relativement simple.

On peut au premier regard par la position du Soleil et de l’ascendant se faire une opinion sans  la comparaison des deux cartes en synastrie devant les yeux. Cette méthode s’avère incomplète dans son utilisation en occultant la position de la Lune qui va déterminer notre degré d’investissement émotionnel  au sein du foyer et ensuite le rapprochement ou l’éloignement  avec notre partenaire. Le Soleil n’est uniquement ce qui sera visible de l’extérieur, les apparences que l’on projeté sur le plan social, mais non notre entente émotionnel qui n’aura pas été entendu.  Pour les deux ascendants sous un axe d’opposition ou dans un même signe serait l’idéal. A évité en signe incompatible dit en carré comme Bélier/Cancer, Taureau/Lion, Gémeaux/Vierge, Cancer/Balance, Lion/Scorpion, Vierge/Sagittaire, Balance/Capricorne, Scorpion/Verseau, Sagittaire/Poisson, Capricorne/Bélier, Verseau/Taureau et Poissons/Gémeaux. Et ceci lorsque la confrontation est sur le même décan entre chaque signe qui va créer constamment une friction des deux égos. Lorsque ce point à été défini, il faut repérer les deux Mercure pour évaluer la compréhension et l’entente dans la communication,  l’idéal c’est la conjonction des deux Mercure pour que l’entente soit facilité en dehors des aspects de tension reçu par Saturne,/Blocage, Uranus/remise en cause des opinions, Jupiter/différence sociale, Neptune/qui trompe l’autre ? , avec Mars les échanges sont énergisants…

Le plus fort en synastrie c’est la rencontre du Soleil de l’un et de la Lune de l’autre, mais ce n’est pas tout car c’est loin d’être suffisant pour déterminer le degré de compatibilité entre deux personnes mais ça y contribue pour beaucoup. On peut plus facilement gérer les conflits lorsque la Lune et le Soleil sont en étroite relation et ne reçoivent aucune tension extérieure pour créer une harmonie. Il est préférable que l’homme joue le rôle du Soleil et que la femme le rôle de la lune qui leur est attribué naturellement en astrologie.  Une absence d’aspect harmonieux entre le Soleil de l’un et la Lune de l’autre va créer ce manque de cohésion indispensable dans toute relation. Et lorsque les aspects sont en tension vont montrer une incompatibilité sociale et émotionnelle, malgré parfois une attirance sexuelle.

💘 💓 💔💕 💖 💗 💞 💟

 

Le point d’encrage dans toute relation c’est  Saturne qui le pourvoie avec souvent sa rencontre avec le Soleil, Lune et Vénus. Les rapports à éviter de toute urgence dans une relation amoureuse ce sont les aspects de tension avec Mars et Saturne qui bloquera la libido et pourrait même vous mettre en danger de violence par des actes impardonnables. Soyez en sûr que Mars et Saturne ne feront pas bon ménage surtout dans une relation affective, mais peut donner le goût de la persévérance dans une relation professionnelle surtout lorsqu’ils sont en aspect positifs.

Les amours malheureux sont perceptibles avec un aspect négatif entre Saturne et Vénus, par contre tout aspect en harmonie donnera de la profondeur et de la durée au lien affectif. L’amour ne pourra que s’épanouir avec le temps. Mais la réalité peut très vite nous démontrer le contraire parce que tout lien avec Saturne nous parle très souvent d’obligation envers une autre personne qui peut se vivre dans le soutien de l’autre ou dans la souffrance  dont cette dernière n’est pas toujours bien comprise de ce que l’on s’inflige inconsciemment .

Vénus en conjonction à l’ascendant du partenaire va ouvrir une porte à l’amour qui ne peut être perçu par Vénus elle-même de voir en l’autre la personnification de l’amour qu’il n’est pas toujours dans la réalité et lorsque Neptune s’en mêle c’est l’amour romantique , le plus idéalisé surtout en conjonction au Descendant de l’autre qui se trouve en opposition à l’ascendant. Et ne parlons pas des rencontres de Vénus et Mars qui peut créer une attraction amoureuse très forte  qui ne suffit pas toujours pour que la relation s’établisse dans la durée. Et entre nous la passion c’est souvent épuisant à vivre au quotidien et ça ne garantis pas toujours le succès d’une relation malgré que ça peut contribuer à sa longévité car sans sexualité, une relation amoureuse est voué à l’échec. Mais bon le feu de la passion doit être continuellement alimenté par l’amour sinon ça se termine en scène de ménage, de la jalousie excessive qui peut en lasser plus d’un. Faisons l’amour mais pas la guerre à qui le dites-vous ?, peut-être si les couples faisaient plus souvent l’amour les guerres n’auraient plus de raison d’exister ?? Allez dire ça à Vénus et Mars qui vienne de vivre leur premier quartier de leur cycle et son entrain de ce chamailler pour des riens, sans imaginer à quel point ils s’aiment mais sont incapable de l’exprimer sans passion ….

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

[Première partie ]

Astrologiquement vôtre ou comment briller comme un Soleil et éclairer comme la Lune

Le Feng Shui de l’Amour ou comment attirer un amoureux

L’astrologie relationnelle ou comment reconnaître nos liens d’affinités dans le regard de l’autre

Le cycle Mars et Vénus du 7 Avril 2013 entre Amour et Désir …

Commentaires sur: "L’#astrologie dans le regard de l’autre avec la #Synastrie …" (9)

  1. […] L’astrologie dans le regard de l’autre avec la Synastrie … […]

  2. […] femme soit née sous le signe du Cancer/passif. Une autre combinaison souhaitable avec le Soleil/homme en conjonction avec la Lune/femme et pas uniquement dans le signe du Lion mais pour tous les signes du zodiaque. Mais la réalité […]

  3. SpirituElle!Lui! a dit:

    Vivement la 2eme partie !! 🙂

  4. Je n’y connais rien en sysnastrie, mais en amour je crois pouvoir donner mon point de vue. Il vaut ce qu’il vaut, mais surtout c’est du vécu et il m’a conduit à 3 divorces. Je n’en suis pas très fière, mais j’ai toujours était sincère et je me suis toujours demandé si il y avait un fil conducteur dans ma vie qui tourne autour d’un nœud irrésolu qui engendre son lot de souffrance et polarise cette existence malheureuse en amour. A vrai dire je me dois d’interpréter là où il y a une ambiguïté ou une obscurité, et non pas là où c’est claire et distincte comme l’amour justement……. Ce que je pense c’est que seul l’Amour se suffit à lui-même car il découle de la simple joie du don. On ne peut donner que ce que l’on a, et ça tout le monde ne sait pas le faire. Il faut que le cœur soit ouvert pour qu’il puisse donner. L’amour peut s’adresser à un être imparfait, capable de devenir plus parfait avec le temps. L’amour va au-delà des faiblesses et des vices et il peut accomplir ce miracle de l’Unité, faut juste trouver son âme sœur. ………… Je crois également qu’on raconte beaucoup de choses sur l’amour mais ce dont je suis sûr c’est qu’il ne faut pas passer son temps à interpréter la réalité en y projetant ses inquiétudes…………….. Si nous faisons une fixation quasi-obsessionnelle sur l’idée que nous sommes victime d’un complot des astres et que le danger est là partout autour de nous dans le ciel, il est évident qu’on aura tendance à voir partout des « signes » avant-coureurs des menaces dont nous ne sommes pas responsables…………..merci pour cette article fort intéressant…………..Amicalement Bruno

    • Un sujet Oh combien brûlant et passionnant , mais l’étude de l’astrologie ne s’arrête pas à la synastrie (comparaison des deux thèmes) , il y a aussi le composite (le thème de la relation) qui rentre aussi en jeu et bien d’autres études pour compléter le travail de recherche pour évaluer les compatibilités entre deux personnes , merci Bruno pour ton commentaire 😉

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :