L'art de l'astrologie intuitive

tournesol

On peut être embarqué dans le tourbillon enchantée des souvenirs passés, les bons comme les mauvais moments, mais l’on préférera garder le meilleur pour la fin. L’on n’aura pas une idée très clair de ce que l’on veut, de ce que l’on est clairement et l’on recherchera à s’infiltrer dans nos pensées les plus profondes, pour démasquer l’intelligible qui peut nous manquer. C’est un Dernier quartier de Lune qui nous donne l’impression de flottement dans un monde en suspension, sans vouloir y redescendre, juste y ressentir cette familiarité commune.

Les souvenirs nous portent vers un ailleurs infranchissable, pour ceux qui n’y sont pas autorisés à pénétrer dans l’ultime jardin secret. Tous les espoirs se préparent dans le Dernier quartier de la Lune, pour être ensuite ensemencés sous la Nouvelle lune. Mais avant il nous faut y peser le pour et le contre, approcher avec une certaine frénésie nos peurs qui nous tenaille. C’est là que réside la véritable alchimie du Dernier quartier de la Lune. C’est l’initiation intérieure du combattant pour conquérir ces parts d’ombres et de lumières.

Nous traversons une période de dépouillement qui nous oblige à nous confronter à des peurs extrêmes qui vont nous déstabiliser sur le moment, pour ensuite nous révéler à nous même. Mais derrière tout ça, après en avoir saisi le sens formateur, quelque chose de l’ordre du miracle peut se manifester. Si l’on y regarde de plus près, c’est le conditionnement social qui nous dispense de vivre notre vraie nature existentielle. Nous sommes des êtres humains amputés dans un système social en faillite. J’ai l’exemple du livre « Où est Charlie », qui nous demande de le trouver parmi une foule en délire et il nous faudra souvent un certain temps avant de le repérer. Nous sommes tellement focalisé sur notre petite personne, qu’on en oubli que l’on est une goutte dans l’océan et que l’océan sans le ruisseau  serait insignifiant.

Le Dernier quartier de Lune peut s’apparenté à la formation des étoiles, certaine vont être plus brillante que d’autre, mais au départ nous sommes habilités à devenir des étoiles. Comme l’effet Big Bang de la création du monde, ne représente que le début et la fin de notre système Solaire. S’aventurer au-delà du perceptible nous permet de nous connecter à une autre source plus fluide au contact, évanescente dans la sensation. Un Dernier quartier de la Lune qu’il nous faudra toucher non pas du doigt, mais de notre âme, notre guide pour approcher la dimension cosmique des êtres que l’on apprécie. Ressentir le silence, s’en inspirer pour vers une forme créative. Oui une phase qui nous invite au chant des sirènes au détour d’une tempête lunaire.

Il n’y aura de place que pour les grands esprits, les accoucheurs d’âmes participant à ce réveil mondial. Il est important de différencier ce que l’on peu voir de nos yeux et ce que l’on peut saisir de manière intuitive. Mais si vous faite parti de ces endormis  qui se conduisent comme des moutons, vous ne pouvez comprendre ce qui se prépare en révolution de conscience planétaire. Ne vous laisser plus tétaniser par les faits divers, dont le rôle est de créer la peur collective. Ce Dernier quartier de la Lune pour soulever le voile de l’ignorance. Ce ne sont pas les fléaux qui vont sortir de la boite de Pandore mais les mystères de nos genèses …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires sur: "Dernier quartier de Lune du 19 Juin 2014, sur les pas du #Solstice d’été" (3)

  1. […] cycle Uranus/Pluton  qui s’effectue en 7 étapes et nous en sommes  au 5ème carrefour. Sous un Dernier quartier de Lune, il nous faut passer par une préparation psychologique avant de s’engager vers une acceptation […]

  2. J’adore la métaphore de Charlie dans la foule inconstante et ignorante. Juste une somme d’opinions bariolées, un état des lieux de la représentation commune de notre société déboussolée……….. Le seul espoir que nous pouvons formuler, c’est que puisse se lever une génération nouvelle dont la conscience sera suffisamment élevée et désintéressée pour prendre au sérieux la gravité des problèmes auxquels nous devons faire face qui sauront créer les conditions pour que soit nourrie la responsabilité de chacun……………Merci Lunesoleil

    • J’ai mon fils qui avait un Charlie, je l’ai pas retrouvé certainement il a été donné. Cest une pensée qui ma traversée l’esprit, je ne sais pas pourquoi peut être ce livre est en synergie avec Mercure en Gémeaux signe par excellence avec la littérature …. ❤

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :