L'art de l'astrologie intuitive

lunaCette Lune là peut devenir déconcertante, mais ne nous laissons pas accaparer par la tristesse. C’est l’heure de trouver des alternatives pour compenser l’appauvrissement de la durée du jour sur la grandeur manifeste de la nuit. Il faut doubler d’efforts pour interagir sur les situations que vous pouvez rencontrer. Rien n’est perdu d’avance, tout est à transformer et cela dépendra de la clarté de votre conscience.

Cette Lune peut décoiffer et demande de garder suffisamment d’objectivité pour entreprendre des actions justes et non démesurer. Il ne peut pas y avoir d’alternative, mais une seule possibilité au changement à venir. Prendre le temps à la réflexion, revenir parfois à la première idée que l’on aura abandonnée, par manque peut-être de pugnacité. C’est une phase qui demande d’observer avec lucidité et détachement. Peut-être faut-il se positionner en arrière plan pour ne pas faire ombrage, mais garder l’esprit vigilent.

On peut prendre facilement du recul sous cette phase décroissante, pour ne pas se laisser envahir par des émotions culpabilisantes. La part de victimisation peut être plus facilement ressentie sous une phase décroissante.  Mais c’est aussi une préparation à la phase de libération et l’on va œuvrer pour se détacher de ce qui encombre notre évolution future.

  • Ne pas s’identifier à ce qui ne nous appartient pas
  • La lâche prise pour agir sans faiblir.
  • Comprendre le passé pour mieux vivre l’avenir
  • Progresser dans sa quête de vérité

C’est une phase idéale pour refaire un tour en arrière, finir ce qui a été commencé ultérieurement. La part karmique est plus présente sous la phase décroissante de la Lune et demande une régularisation des faits. C’est une phase d’approfondissement, on va plus loin lors d’une phase décroissante. Il faut lutter contre les pensées déprimantes. On peut trouver son point d’équilibre par des actions altruistes. S’ouvrir au monde extérieur permet de vivre plus facilement ces phases décroissantes. C’est un retour vers l’intérieur, une tendance au repli de soi qui nous faut embellir par nos meilleurs pensées.

Ce n’est pas la faute de l’autre, il en va de notre regard sur nous même, de notre responsabilité de ce qui nous arrive et de la façon que nous allons recevoir les situations que nous rencontrons. La phase décroissante de l’équinoxe d’automne au Solstice d’hiver peut nous priver de notre libre arbitre. On peut être remplit par une culpabilité, une dette karmique obsédante dont on ignore l’origine. C’est parfois un mal pour un bien et la nécessité de vivre une épreuve. Avant de se débarrasser d’un fardeau, il faut le porter pour en mesurer le poids de l’infliction avant la délivrance.

Cette phase décroissante est porteuse d’un enseignement réformateur pour celui sur le chemin de la compréhension intérieure…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –
Rendez-vous sur Hellocoton !

Lune croissante de l’équinoxe d’automne jusqu’au Solstice d’hiver

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :