L'art de l'astrologie intuitive

réalité

Nous sommes connectés vers des couches profondes de notre passé, comme attiré par des situations  ou des personnes que nous connaissons déjà. Le Dernier quartier de la Lune nous invite à des retrouvailles karmiques, c’est d’autant plus vrai sous la rencontre de Vénus et Saturne. D’un premier abord l’expérience ne sera pas forcément agréable car elle peut mettre en apparence des mystères  non élucidés.  S’il y a rencontre, elle ne se fera pas au grand jour ou détiendra une grande part de confidentialité. Une personnalité de grande renommée peut sortir de l’ombre ? Il peut y avoir une affaire de différence d’âge car avec Vénus et Saturne ce n’est pas vraiment exclut. On peut lpus facilement vouloir prendre du recul, de développer une plus grande moralité sur des sujets lourd de conséquence.  Oui une certaine force de gravité peut se dégager de ce Dernier quartier de la Lune.

La présence de doutes, de peurs peuvent surgir chez ceux manquant de structure intérieure solide, même si  la faiblesse  fait partie de l’âme humaine et peut se manifester à n’importe quel moment de notre vie. Un Dernier quartier de Lune très réaliste ayant les pieds sur terre, le cœur dans les étoiles et l’esprit tourmenté  dans les affres de la condition humaine.  Sous ce Dernier quartier de Lune, l’idéal est anéanti pour laisser place à des contingences matérielles et des réalités économiques. Il nous sera demandé de prendre notre mal en patience, une vulnérabilité plus manifeste chez les jeunes n’ayant pas encore vécu le retour de Saturne 29/30 ans. Il y a quand même quelque chose de véridique avec Saturne chez ceux n’ayant pas assumé leur responsabilité, pour se voir ensuite à vivre des contraintes nécessaires pour grandir en sagesse.

Etudier le pour et le contre, faire l’inventaire de son passé, accepter de perdre ce que l’on aime, car dans l’absolu Saturne c’est l’inévitable lâcher prise par le renoncement.  Conquérir une plus grande lucidité des situations, c’est de regarder sa vie  sans attachement dans une complète sérénité.  C’est comme dans l’homéopathie, c’est par une dose infinitésimale que l’on peut comprendre les propriétés de quelque chose  à une plus grande échelle de valeur et cela sera possible sous ce Dernier quartier.  Les rencontres durant ce Dernier quartier seront empreintes  d’un enseignement donnant de la détermination dans un but précis.  Pour d’autres il peut y avoir de l’imprécision chronique, comme un livre ouvert qui ce précise dans sa révélation.  Une certaine forme de monumentalisme inachevé vous invitant à achever l’œuvre de votre vie.

Une porte peut s’ouvrir par l’écriture pour poser la première pierre de votre guérison intérieure. L’écriture peut vous aider à entreprendre une sorte de pèlerinage des maux vous accompagnant qui en deviendront beaucoup plus signifiant. Comme une sorte de levier pour en délivrer des potentialités latentes. Certains souvenirs paraîtront plus forts sous ce dernier quartier de Lune comme si il existait une sorte de lien indescriptible des êtres disparus que vous aviez aimés.  Il n’est pas demandé de faire le deuil de qui que ce soit, mais de donner plus de présence à cette mémoire séquentielle qui refait surface délivrant la nostalgie d’un temps révolu.

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :