L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 22/06/2015

Premier quartier de #Lune du 24 juin 2015, l’action la plus juste …

coquelicot

Est-ce qu’il est possible de voir ce qui ne se voit pas d’ordinaire ? Nous avons besoin d’un fil conducteur, qui va nous aider à la prise de conscience, qui peut être altéré par une controverse et n’aura de but pour nous déstabiliser. C’est à partir de ce moment qu’intervient le discernement qui peut parfois vous jouer des tours. Pour vous dire que ce Premier quartier de Lune peut être compromettant, par la confusion qui peut y régner sur le plan de la pensée. C’est bien connu « trop d’information, tue l’information » et la solution réside dans le « lâcher prise » pour se faire son propre opinion, après avoir digérer ces vérités et contre vérités qui nous assène sur le carrefour de l’information.

Un premier quartier qui peut être déclencheur de tension intérieure à défaut de le vivre à l’extérieur comme c’est le cas par des troubles sociaux manifestes un peu partout dans le monde. Déployer ses ailes pour mieux rebondir avec malgré tout un handicap qui nous empêcherait de voler. C’est ce que me fait penser le dessin planétaire au centre de la carte de ce quartier de Lune. En astrologie mondiale la « Lune » symbolise-le « peuple d’un état », son positionnement en conjonction au Nœud nord et sa connexion à Saturne symbolise les responsables politiques sous un Premier quartier de Lune autorise le peuple à prendre des décisions ou réfléchir sur les conséquences d’un pouvoir. C’est une ouverture qui ne se fera pas sans danger, car le peuple symbolisé par la Lune n’a que le pouvoir qu’il mérite d’être un pion noir ou blanc du célèbre jeu de dames. Pour avoir le droit à la parole, il faudrait peut-être savoir jouer au « Joker », dont la stratégie du jeu est beaucoup plus complexe pour défier les pièges de tous les acteurs.

Les réponses données sont parfois simple à comprendre, pas besoin de chercher les complications multiples, même les scientifiques les moins rationnelles vont faire confiance à leur intuition après avoir épuisés toutes les possibilités mathématiques. Un Premier quartier de Lune qui peut encourager à poser la première pierre d’une idée, d’une action et qui demandera de démasquer les erreurs qui seront nombreuses ; Il n’y aura aucune confiance, aucune compromission à prendre, c’est comme un marécage, donnant l’impression plus on avance et plus on aura le risque de s’enliser. Il y a une ligne linéaire des biens pensants, de ce que l’on devrait être ou devenir et il y a cet étrange impression de ne pas être à sa place. On a voulu croire que notre monde réel, était ce qu’il y avait de mieux pour ne pas tomber dans le monde de la folie psychologique et l’on s’aperçoit, mais là il ne s’agit qu’une minorité que nous sommes dans un monde de duperie et que les solutions pour changer les choses il n’y en a pas vraiment.

Ce Premier quartier de Lune me fait penser à un oisillon essayant de voler, à son niveau de conscience, il ne voit pas le danger tout autour de lui et peu atteindrons à l’âge d’adulte. Si vous ne chercher pas à réaliser des plans sur la comète, peut-être que cet article aura aucune utilité pour vous. Il faut quand même dans une sorte d’état psychologique pour prétendre ce genre de réflexion et un niveau d’astrologie non conventionnel pour en dégager une autre réalité, impossible en pratiquant une astrologie dite traditionnelle. Et pour cause entre carré, opposition, sextile et trigone la pensée est devenu conditionnée à un langage qui manque de spiritualité car tout y est mélanger libre arbitre et déterminisme. Il y a toujours une raison pour ne pas agir en conscience et se triturer le mental de mille maux. Les publicitaires l’ont compris depuis longtemps, car nous avons relégué les énergies de Neptune à quelques chose d’illusoire et qui façonne à notre dépend notre réalité.

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  –

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :