L'art de l'astrologie intuitive

 

Nous sommes dans un tournant de notre histoire sociale, commencé il y a une cinquantaine d’années,  les anciens modes de pensées se précipitent dans l’abîme. Le temps des remises en questions est arrivé et ceux rattachés aux anciens modèles vont commencer à grincer des dents. Toutes les croyances ont la vie dure, c’est pour mieux garder celles qui ont fait leurs preuves ? Trois jours  avant la Pleine lune pour défier les critiques contradictoires, c’est une période idéale pour ouvrir les yeux tout grand. Une phase effervescente qui aura l’avantage de mettre sur le tapis beaucoup de questionnements.  Une Pleine lune fulgurante de vérité, par des découvertes dérangeantes. En fait c’est dans l’air du temps  chaque chose suit un processus d’évolution ensuite est confronté à une évaluation et se terminer.

Trois jours avant la Pleine lune ou les cadres seront mis à défis de leur résistance. Ce qui est dans l’ordinaire un mystère, avoir l’opportunité d’être mis à nu. On risque de voir encore des révélations tombées, si ce n’est pas sur le plan physique, on peut l’aborder sur le plan psychologique … Réveillez-vous, nous sommes plongées dans l‘assombrissement d’une réalité aveuglante avec ces aspérités, c’est pour mieux rebondir sur des évidences tout aussi patibulaires. Il faudra se faire une raison pour affronter directement ces peurs dont l’origine sociale ne sera plus à démontrer. Il est plus facile de tourner la page d’un livre que de prendre la décision de changer radicalement de vie. Le temps de la réflexion sera nécessaire avant toute précipitation.

Une Pleine lune ultra « objective » vers son optimisation d’accomplissement. Et cela se prépare en conscience durant ces trois jours avant la Pleine lune. L’incohérence qui était à ce jour dans l’aveuglement des consciences endormies ne peut plus être manipulée dans leur ignorance. Nous sommes à une époque où le saut quantique est vécu par un grand nombre d’individus. Les concepts évoluent vers une perceptive de compréhension plus élargie. Les barrières d’endoctrinements tombent avec facilités  et qui a l’avantage de faire évoluer les mentalités.

Il y aura des points essentiels a ne pas négliger, contrôler ces humeurs cyclothymiques au moment de ces trois jours et plus si affinité sous une introspection tributaire de ces émotions.  Ne pas perdre le contact avec le réel, peut aider à s’ouvrir à nos priorités qui deviendront plus menaçante sous l’influence de cette Pleine lune. Les prises de conscience seront d’autant plus douloureuses si les remises en question ne sont pas abouties.

Le conseil que l’on peut donner, c’est travailler sur le « détachement », la nécessité de développer plus d’objectivité sur ce qui nous touche de près ou de loin. Il y a les questions qui fâchent, mais il y a aussi tout autant des réponses qui doivent se munir d’expérimentation sur le terrain. Il ne peut y avoir de hasard sous cette Pleine lune, tout devrait être scrupuleusement analysé avec intérêt et circonspection. On peut rencontrer une certaine gravité lors d’une situation dont le but, serait de pousser la conscience vers plus d’authenticité et de profondeur.

Le choc des contraires  peut nous maintenir dans une sorte de léthargie psychologique et en même temps il faut le reconnaître que derrière chaque cause il y a un effet dont la raison sous-jacente est à identifier et à comprendre pour modifier le champ de perception de la chose observée …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Les Phases de la Lune en 2016

 

Advertisements

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :