L'art de l'astrologie intuitive

C’est un jour où il est possible dans sa tête de vouloir refaire le monde, ce 25éme jour peut facilement effleurer la sensation de la « quête du sens », il a la conscience du verbe et  la liberté de pensée. L’écoute de son intégrité est une qualité pour celui qui est né(e) sous un chiffre « 25 ». Ce jour est la tonalité du silence du cœur, on peut entrer en résonance avec ce que l’on vit à l’intérieur de soi, le repos de l’âme n’est pas encore venu mais a ce stade il est reconnu. On apprend a écouter ses émotions, à en saisir les mystères derrières les apparences qui ne sont dans bien des cas des masques qui n’ont aucune protection dans le monde de l’invisible. A ce stade de l’évolution de la Lune un autre état de conscience est possible. On peut se poser milles questions, notre intérêt pour les choses cachées attise notre curiosité. Mais l’heure n’est pas encore venu, mais on peut parvenir a un bon niveau sur le plan de la recherche personnelle. C’est un jour favorable pour trouver des réponses par différent support de connaissance de toi, la lecture d’un livre, l’écoute d’une vidéo vous révélant d’un autre état psychique du monde, la lecture d’un Tarot, l’astrologie, numérologie … C’est un début qui ne fera que commencer …

En phase décroissance de la Lune, les révélations ou prise de conscience que vous pouvez accomplir se font à partir d’une référence pour une chose ou quelqu’un qui ne vous sera pas inconnu, mais que vous n’aviez pas eu l’idée d’approfondir le sujet. On peut très bien passer la journée dans la lecture d’un livre qui vous passionne ou autre loisir intellectuel vous obligeant a une réflexion spirituelle d’un environnement qui peut sembler familier intérieurement. Il y a l’évolution d’un processus intérieur qui prendra une nouvelle forme au moment du prochain cycle lunaire. On peut aspirer à une soif de connaissance épanouissante, face aux contingences de la vie quotidienne qui nous rappel nos obligation et cette nécessité de retour au plan des réalités.  Il y a un retour de curiosité dans des domaines de la dématérialisation qui se fait pressentir au détour d’un regard et qui absorbe toute notre attention. Ce 25éme jour peut s’identifier à un « saut quantique », c’est comme d’être en dessous d’un arbre fruitier et qu’un fruit vous tombe sur la tête, ce qui est différent de l’état de choix de cueillir un fruit dans l’arbre vécu sous la phase croissante du cycle. A ce stade de la Lune nous ne choisissons pas ce qu’il va nous arriver a un stade de compréhension logique et non irrationnel, le hasard n’existe pas.

A partir du 25éme jour, quelque chose dans notre métabolisme est entrain de changer, nous sommes comme guidés par une force qui dépasse l’entendement. La raison peut faire valoir de garde fou chez certain individu, mais il faudra bien se mettre à l’évidence qu’on ne peut pas tout contrôler par la raison. Il peut y avoir encore des barrières de raisonnement par l’éducation qui empêche de s’émanciper a une autre conception de ce que l’on aura appris dans les livres scolaires. A ce stade d’évolution de la Lune c’est nos connaissances qui vont nous orienter vers nos croyances et l’idée qu’on se fait du monde. J’aimerais bien avoir l’avis de personnes nés(es) un 25, peut apporte le mois, pour entrer en résonance avec la danse cosmique. Disons ce 25éme jour on peut avoir un pied sur terre et l’autre avec un désir pressent de découverte que cela soit sur le plan physique, spirituel, philosophique, scientifique, une soif de savoir qui va lui ouvrir les portes sur des mondes de l’esprit a explorer toujours plus loin pour enfin percer le voile de l’un des mystères. Ensuite il est possible a ce niveau de connaissance de faire des rapprochements avec son chemin de vie , comme le 7, né(e) un 25 et on fait la même tentative intellectuelle avec les autres jours dédiés a la Lune…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Il y a des jours et des lunes

Publicités

Commentaires sur: "Vingt cinquième – jour de la #Lune" (1)

  1. On peut rajouter l’arcane de l’oracle de la Triade , la femme le pouvoir féminin en résonance avec la phase décroissance du cycle.
    Avec l’Oracle Gérard c’est le Point d’exclamation qui est à voir justement comme cette possibilité d’aller plus loin dans la réflexion, de pousser la porte de la vérité.
    L’Oracle Belline apporte de la douceur avec la Lyre, la recherche de l’agréable devient une qualité …

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :