L'art de l'astrologie intuitive

Depuis le temps que je vois des recettes sur le « faux-mage », je suis partie dans l’aventure de réaliser mon premier fromage végan. J’aime le fromage comme beaucoup de français et j’ai été une période de ma vie, je ne pouvais m’en passer, ensuite j’ai pris mes distances car j’ai pris conscience que c’était trop ! Surtout lorsque j’ai découvert les laits végétaux, à commencer par le lait de soja.  Il y a quelques jours, je suis tombée sur une recette, mais encore fallait-il que mes papilles gustatives soit en accord avec la volonté de sauté le pas pour enfin me décider. La photo suggestive m’en a persuadée  et j’ai donc acheté des « noix de cajou » non pas pour prendre l’apéritif du weekend, mais pour réaliser une recette complètement atypique, car sortant des recettes de cuisine classique. Et entre nous, le fromage on l’achète tout prêt on le fabrique pas, quoi que dans le passé, j’ai eu une chèvre et je faisais du fromage de chèvre qui était délicieux.

Pour revenir sur le fromage de chèvre, c’est en autre celui que j’achète ou de brebis, car le fromage de vache et plus particulièrement le camembert, ça fait une éternité que je n’en ai pas achetée !

De retour dans les fourneaux ….

Les ingrédients :

  • 130 gr de noix de cajou, non salé
  • 2 cl d’eau
  • Une petite gousse d’ail (mais si vous aimez l’ail vous pouvez en mettre une gousse normal)
  • Le jus d’un demi-citron
  • Soit une demi-échalote ou de l’oignon
  • De la ciboulette ou encore du basilic (j’ai mis les deux, tout frais de mon balcon)
  • Des airelles
  • Un filet d’huile d’olive (facultatif) sur ce premier fromage végan j’en ai pas mis, mais je le ferais pour le prochain …
  • Du poivre pour relever le goût et un peu de seul pas trop car pas recommandé de consommer trop salé.

Préparation :

Faire tremper les noix de cajou, plusieurs heures ou encore une nuit. Ensuite les mettre dans le robot pour les mélanger avec le citron, (mais pas tout le jus en même temps), un peu d’eau , quelques brins de ciboulette, l’ail écrasé ainsi que l’échalote ou l’oignon (augmenté ou diminué la quantité suivant le goût que vous voulez donner a votre fromage. C’était mon premier donc je n’ai pas trop forcé sur la dose des ingrédients. N’oubliez pas le sel, quelques tours où une bonne pincée entre les doigts.

Lorsque tout est mélangé, versé dans une petite boite, de la dimension d’une boite de crème fraiche acheté dans le commerce. J’en avais acheté une avec une poignée de fabrication locale que j’avais gardée et j’ai été bien contente de la retrouver pour mettre mon faux-fromage dedans. Ensuite vous déposé dans le réfrigérateur une dizaine d’heures avant de démouler et le décorer d’un hachis de ciboulette, basilic ou tout autre et de quelques airelles ou autre baies de votre choix

Bonne appétit

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

DITES CHEESE ! – « FROMAGE » VÉGÉTAL DE NOIX DE CAJOU (la recette originale)

COMMENT FAIRE DES FROMAGES VÉGÉTAUX : LE B.A.-BA

Camembert de cajou 

Fromage de cajou vegan

La table verte 

 

Publicités

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :