L'art de l'astrologie intuitive

20171015_205633J’ai deux fascicules de l’astrologue Alan Léo né le 7 aout 1860, il a été publié en 1907 : Ce que c’est un horoscope et comment le tirer, donc cela montre que les horoscopes existaient bien avant 1936.
Alan Léo a aussi ecrit : l’astrologie de tout le monde datant de 1906
L’Analyse raisonnée de l’astrologie de 1908.
Alan Léo était un célèbre astrologue, écrivain et théosophe anglais, considéré par beaucoup comme le père de l’astrologie moderne, avec Uranus (Gémeaux), le symbole des astrologues dans la maison 10, la vocation, en apex d’un triangle mineur du trigone de la Lune en Bélier et le Soleil en Lion …

20171015_212957

Petites histoires médicales « astrologie »

L’astrologie arabe comme outil d’évolution

[Astrologie Africaine] Votre signe

Croyez vous que votre signe astrologique est faux, vous en doutez ???

L’astrologie solaire ou « Horoscope gratuit »

Les trois incontournables signe, maison et planète en astrologie 

alan leo

 

Astroscept(icisme)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les horoscopes de presse sont une invention toute récente.

En Europe, le tout premier d’entre eux fut publié en 1936 et en Angleterre par Richard Harold Naylor, un astrologue dont tout le monde a oublié le nom… En France, Marie-Louise Sondaz publiera son tout premier dans la revue Marie-Claire, en juin 1939.

Pourquoi les horoscopes de presse, tels que nous les connaissons, ne sont-ils pas apparus plus tôt dans l’Histoire ? Dans quelles circonstances surréalistes ont-ils vu le jour ? Entre la naissance de la petite soeur de la future reine Elizabeth II, le crash du dirigeable R101 et la créativité sans limite des années 30, je vous invite à un retour dans le passé qui s’annonce plein de surprises.

Lieu : Artothèque de Saint-Priest (près de l’Hôtel de ville), l’entrée se situe entre le cinéma Le Scénario et l’arrêt de tram…

View original post 44 mots de plus

Publicités

Commentaires sur: "L’apparition des horoscopes …" (14)

  1. Je ne comprendrai jamais pourquoi quand j’écris « horoscope de presse » et « horoscopes de presse, tels que nous les connaissons, », certains astrologues lisent « horoscopes de naissance »… Considérez-vous que les horoscopes de presse sont des horoscopes de naissance ??? Qu’y a-t-il de flou dans ces deux expressions ?

    • Définition de l’expression du mot Presse dans la publication écrite :
      La presse ou presse écrite désigne l’ensemble des journaux. Plus généralement, elle englobe tous les moyens de diffusion de l’information écrite : quotidiens, hebdomadaires et autres publications périodiques ainsi que les organismes professionnels contribuant à la diffusion de l’information écrite.
      @source toupie.org/Dictionnaire

      • Je ne comprends toujours pas car l’exemple que vous donnez n’est pas celui d’un périodique : ce n’est donc pas le sujet dont je traite.
        La semaine prochaine, je mettrai en ligne un nouveau dossier portant cette fois-ci sur l’apparition des horoscopes de presse en France et j’y rappellerai les différentes acceptions du terme « horoscope », lequel désigne notamment une carte de naissance ou des prédictions à partir d’une carte de naissance, depuis des siècles.
        Ce n’est juste pas ce dont je vais parler…
        La rubrique « horoscope » est bien antérieure à 1936 mais dans la forme prédictions astrologiques signe par signe c’est très différent. Cela oblige notamment à distinguer entre presse spécialisée (et marginale) et presse grand-public.
        A suivre…

    • Serge Bret Morel , ce que je trouve dommage, le fait que vous soyez tombé dans le chaudron magique et qu’ensuite vous ayez changez de bord non pas pour défendre l’astrologie mais pour la critiquer.
      Le double zodiaque, vous connaissez ?
      https://lunesoleil23.wordpress.com/2017/10/06/le-double-zodiaque-partie-2/
      On peut même créer dans la même logique le triple zodiaque en associant le zodiaque astronomique 🙂

      • Ce que je trouve dommage, pour ma part, c’est que les astrologues ne répondent jamais aux questions qu’on leur pose.
        De même, qu’ils ne tiennent pas compte des réponses qu’on leur fait (parce que nous, prenons ce temps).
        De même qu’ils pensent toujours que présenter leurs opinions constitue une réponse en soi à une question. Ce n’est pas le cas.
        Enfin, je pense pour ma part que c’est à la réalité de décider de ce qu’est l’astrologie, pas aux astrologues (qui ne s’accordent pas, au final) : analyser l’astrologie n’est pas mal. L’analyser de façon critique est juste un pléonasme au XXIe siècle, c’est ce que font tous les chercheurs dans leurs propres domaines. La critiquer de façon agressive est un choix politique qui… n’est pas le mien.
        Les hypothèses des astrologues se chiffrent par milliers, chacun a la sienne et aucune ne tient compte du fait que les autres astrologues ne la défendent pas : c’est le quotidien de l’histoire de l’astrologie.
        J’ai déjà vu des astrologues utiliser conjointement l’astrologie tropique, l’astrologie conditionaliste et l’astrologie sidérale : ça marche toujours 😉 même quand c’est totalement absurde. Je suis certain que votre double zodiaque marche aussi. Et même autant que les systèmes que vous rejetez.

    • Es-ce que j’ai fait une quelconque allusion aux horoscopes de naissance,? donc il n’était pas nécessaire de répondre à votre question qui n’était qu’une facon détourné de rebondir sur mon reblog. Vous êtes, l’exemple par votre comportement de ce que sont les détracteurs d’Astrologie avec toujours les mêmes arguments pour rabaisser la pratique de l’astrologie. C’est que vous en avez rien compris et c’est le pourquoi aujourd’hui vous êtes devenu son opposant des horoscopes, c’est votre droit, mais mettre tous les astrologues dans le même panier juste pour les ridiculiser ?
      Ça peut devenir un jeu facile de critiquer la pratique astrologique, pour une personne qui l’aurait étudié, mais peut-être pas suffisamment pour savoir la défendre ?.
      L’outil de l’astrologie c’est avant tout un outil de connaissance de soi et du monde dans lequel nous vivons et sa pratique collabore à développer une sagesse sur notre vie et celle des autres. C’est un art complet, dans le sens on peut tout aborder par l’outil de l’astrologie, même avec un regard tout personnel pour chacun des étudiants dans l’art d’Uranie, car c’est une science unique et passionnante qui aide l’individu qui là respect a comprendre son chemin de vie et a prendre son autonomie intérieure. C’est une science humaine dont les ramifications sont multiples, tant que l’astrologue en comprend les messages symboliques des planètes entre l’homme et le cosmos …

      • Vous renvoyez vers un livre dont les passages traitent des origines de l’astrologie, quand l’astronomie était soit disant moins éloignée d’elle, etc. Quel lien avec l’horoscope de presse ? Si vous n’êtes pas claire dans votre source, c’est à dire n’éprouvez pas le soin de l’expliciter, pas besoin d’aller chercher du côté des mauvaises intentions des autres. On appelle ça aussi le biais d’intentionnalité, qui est bien pratique effectivement. Ensuite, si cela vous arrange, vous pouvez aussi utiliser le rasoir d’Hanelon : ne pas attribuer à de la méchanceté ce qui peut l’être à la bêtise. Il ne faut pas trop le détourner (même risque que le précédent) mais cela vous montrera peut-être que les mauvaises intentions des autres c’est un argument trop facile.
        Et voilà maintenant que le temps que je vous ai consacré n’est plus qu’une façon de faire de l’audience… pfff mais alors reprendre mon article n’est aussi pour vous qu’une façon de faire de l’audience ? Non ? ça ne marche que dans un sens ?
        Non mais il faut arrêter l’attribution d’intentions, c’est vraiment trop facile. J’ai réagi parce que votre contenu semblait remettre en question le mien mais sans contenu explicite. Je voulais donc comprendre pourquoi.
        Ensuite la colère : si j’écris des choses justes sans être astrologue praticien, je comprends que ce soit insupportable. Le fait de m’attaquer sur la forme, la personne, certaines compétences que j’ai choisi de laisser de côté (l’utilisation du symbolisme) alors que j’en ai développé d’autres que les astrologues n’ont pas (histoire des sciences, des origines des techniques astrologiques, connaissance des biais pratiques et cognitifs, des innombrables contradictions, etc.) ne change rien. Tant que vous ne vous attaquez pas au contenu, vous ne pouvez pas comprendre mes motivations : certaines de mes conclusions sont nécessaires. Même si elles sont désagréables. C’est la vie… et protester n’y changera rien, par contre cela fera monter la tension.
        Je pense aussi que l’astrologie est un outil de connaissance de soi, ce que je dis déjà plus ou moins dans mes conf, mais je pense aussi qu’il est arbitraire et qu’aucun fondement métaphysique ne le soutient. Exemple quand vous qualifiez l’astrologie de science. C’est irrecevable pour des centaines de raisons différentes. Le fait que l’outil soit arbitraire, donc potentiellement dangereux s’il est mal utilisé (risque d’aliénation par de fausses problématiques, vous le savez bien) et que les astrologues ne s’organisent pas du point de vue éthique est un lourd problème. Philosophique, humain, éthique en somme. Et qu’ils protestent pour conserver le droit de ne rien faire pour faire bouger les choses est juste choquant. Cela m’a toujours choqué, surtout quand j’étais à la FDAF et que quelques-uns essayaient de faire bouger les choses. En vain.
        L’astrologie n’est pas une science et cela ne soutient donc pas votre pratique, laquelle est personnelle, très subjective, comme celle de tous les astrologues. Je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais vous ne défendez jamais l’astrologie, vous défendez votre pratique de l’astrologie, c’est à dire votre utilisation toute personnelle de l’outil astrologique.
        La preuve ? Allez demander à un Patrice Guinard ou un Jean-Pierre Nicola ce qu’ils pensent de votre astrologie, si celle-ci n’est pas conditionaliste.
        Si vous préférez, l’astrologie c’est fabuleux tant qu’on évite des dizaines de questions que toutes les autres professions se posent. Mais comme on dit, le droit au rêve a comme pendant le devoir de vigilance. Se tromper soi-même, c’est une chose, tromper les autres, cela a d’autres conséquences : ne pas se poser la question de l’erreur pour moi c’est irresponsable. Vous ne pensez pas ?

    • Je viens de trouver un article de droit de réponse de Didier Lustig, vous concernant
      http://lesgazettesdesastrologues.fdaf.org/gazette138/page13.html

      • Hé oui, Didier est l’exemple parfait de la protestation sans contenu : je ne veux pas me confronter aux arguments + je ne sais pas quoi répondre en général alors je fais du bruit + je laisse croire que mon astrologie est représentative des astrologues (au nom desquels je m’exprimerais)… Le vide sidéral.
        Et contrairement à lui, certains universitaires ont lu mon livre, référence pour référence :

    • Bonjour, Serge Bret Morel
      A propos de Patrice Guinard que vous avez cité pour reprendre un modèle de carte du ciel avec tous les aspects que l’on pouvait rajouté dans une carte astrologique et vous avez pris votre date de naissance en référence qui se trouve être en corespondance avec la date de naissance enregistré dans Copaint d’avant du 22 janvier 1974,
      http://copainsdavant.linternaute.com/p/serge-bret-morel-563893
      Malgré tous les aspects, vous savez qu’un astrologue peut faire ressortir l’essentiel de ce qui constitue votre caractère , ce que je ne ferais pas en commentaire sans votre autorisation.

      Carte visible sur ce lien :
      https://astroscept.com/preface/des-idees-nouvelles/

    • Je vois par cet article vous aimez bien la Lune, on etait fait pour se rencontrer virtuellement

      http://www.doutagogo.fr/article-31551615.html
      🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘🌑 🌚🌛🌝🌜

    • Au sujet de Didier Lustig, je trouve qu’il fait un travail remarquable en associant l’astrologie et l’homéopathie

    • Je cite : Et voilà maintenant que le temps que je vous ai consacré n’est plus qu’une façon de faire de l’audience… pfff mais alors reprendre mon article n’est aussi pour vous qu’une façon de faire de l’audience ? Non ? ça ne marche que dans un sens ?

      Depuis la publication du reblog il y a eu 192 lectures de l’article et je crois pas que l’on peut qualifier de buzz a l’heure actuelle, mais le vent peut tourner, lavenir nous le dira…
      J’ai fait une recherche sur Google et avec en mot clé : Serge Bret Morel, sur les 12 pages, rien sur mon article et certainement parceque vous n’avez pas été cité dans le titre, vous allez pouvoir dormir tranquille, pas de buzz vous concernant sur mon blog 🙃

    • Je cite : Vous renvoyez vers un livre dont les passages traitent des origines de l’astrologie, quand l’astronomie était soit disant moins éloignée d’elle, etc.

      Désolé Serge Bret Morel ou encore sbm, je partage ce que je veux sur mon blog et vous n’avez aucune leçon a me donner, comme vous partagez comme bon vous semble sur le votre. Il y a aucune attaque personnelle que du partage susceptible d’intéresser mes lecteurs,
      bonne continuation à vous !

Les commentaires sont fermés.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :