L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 17/08/2018

Premier quartier du 18 août

premier quart

[En mode Géo] On peut voir une sorte de « grand carré » déjanté, avec en toile de fond un « Triangle de Terre » en formation. Cela me fait penser, que la priorité était la (suite…)

État

Les ressources de la Terre, échéance 2020

Après l’entrée de Vénus en Vierge au moment de l’éclipse solaire de juillet et de Cérès la Déesse de l’agriculture créant un triangle de Terre avec Saturne / Capricorne et Uranus / Taureau, cest le Soleil prochainement qui va faire son entrée dans la Vierge et activer pour encore une fois ce Triangle de Terre, Gaïa, la mère nature et ces questionnements sur le climat, le réchauffement climatique, la mauvaise gestion des déchets recyclables qui pour des questions de finances , la gestion du recyclage est réduit comme une peau de chagrin.
Le consommateur est toujours le plus pénalisé, lorsqu’il qu’il s’agit de payer de nouvelles taxes soit disant pour réduire, limiter , solidariser le citoyen sur des causes dont les raisons sont politiques et non humaines …
La conjonction décroissante de Saturne et Pluton en Capricorne, nous montre l’usure des méthodes politiques, industrielles et des fondations qui sont arrivés a termes de leur durées. …
Nous auront encore la conjonction croissante accompagné de Jupiter en 2020 au carré ambivalant avec Uranus montrant que toutes les réformes économiques n’auront pas résolus le vrai problème de fond. On peut penser a partir de ce moment là, à un accélérateur des causes et des effets au niveau des matières premières, des difficultés sociales, économiques ect …. qui ne peuvent qu’aller en aggravant si rien n’est fait dans le bon sens par les gouvernements. …
Les actions citoyennes ne seront pas suffisantes si les objectifs politiques ne porte pas secours a la planète, avec des actions parallèles pour améliorer l’humanité et non la détruire par la malbouffe et toutes les ramifications similaires ….
Reveillez-vous 🙌🙌🙌🙌🙌

Michelduchaine

Nous vivrons donc à crédit pour les cinq prochains mois. Si nous poursuivons à ce rythme, nous aurons besoin de deux Terres en 2030, avertit le Global Footprint Network.

Notre Terre …souveraine!

Selon les calculs de l’organisme international Global Footprint Network (GFN), nous avons déjà épuisé les ressources naturelles de la Terre pour l’année. L’humanité a utilisé plus d’arbres, d’eau, de sols et de poissons que notre planète ne peut en fournir en un an, et nous avons émis plus de carbone que les forêts et océans ne peuvent en absorber.

L’organisme fait ce calcul depuis plusieurs années et, chaque fois, la date avance. Le 1er août est la date la plus précoce depuis que l’humanité a basculé dans le déficit écologique, dans les années 1970.

GFN estime qu’il nous faudrait désormais 1,7 Terre pour combler nos besoins annuels.

Une date symbolique

« C’est un indicateur pour tirer la sonnette d’alarme…

Voir l’article original 672 mots de plus

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :