L'art de l'astrologie intuitive

méditer

[En mode Hélio] Si vous m’avez suivi dans les autres épisodes sous ce « Grand Carré » qui n’est pas visible si vous regardez la carte de la Nouvelle lune dans sa version Géocentrique. Ce Grand Carré est présent a un autre niveau de l’être depuis la Pleine lune du 19 février, Dernier quartier du 26 février et jusqu’à la Pleine lune du 21 mars et à vivre a chaque fois avec une valeur rajouté. Car il est évident que chaque phase du cycle lunaire porte un objectif qui lui est propre. Dans cet article, je vais aborder une autre facette de ce « Grand Carré » sous la dynamique et qui dit Nouvelle lune, dit nouvelle expérience et nouveau cycle tout simplement soli-lunaire entre le conscient/Soleil et l’inconscient/Lune. Ce Grand Carré nous invite a un réel réinvestissement dans le cadre de notre quotidien. Nous avons trop a tort de nous focaliser sur la position de ce qui est soi-disant visible (ou admis par un programme, une institution…) et ne pas voir l’autre son de cloche, car la part d’ombre est partie intégrante de la part de lumière dévoilée. Je veux en venir par là, que dernière la position du zodiaque dans chacun des 12 signes du zodiaque, la Lune se trouve toujours dans sa phase d’opposition dans le signe qui lui fait face (en intégrant bien évidemment la face en hélio et géo, comme le côté pile et  face d’une pièce de monnaie. Si vous voulez comprendre la nature des Poissons, vous devez aussi inclure la nature Vierge, signe opposé mais aussi signe complémentaire ! C’est en partant de cette logique que nous possédons une réelle connaissance des signes dans leur dimension symbolique.

Dans cette envergure astrologique, ce « Grand Carré » sous une inspiration de Nouvelle lune demande de continuer l’encrage et cette fois avec les deux pieds sur terre et cette difficulté peut-être de cette appartenance de s’encrer dans une réalité non rassurante, car a ce niveau d’accessibilité a la matière, il n’y a pas de place pour la nature rêveuse et idéalisée des Poissons par la position du Soleil en conjonction Neptune, dans ce « Grand Carré » qui exige sa part de réalisme, qui peut en déstabiliser plus d’un.

En faite si vous ne voulez pas perdre le nord sous une Nouvelle lune, car il est pas inutile de préciser le carré décroissant de Jupiter/Neptune beaucoup plus actif par son égrégore que ce « Grand Carré » actif durant un mois de la Pleine lune de février jusqu’à la Pleine lune de Mars et là ce dessin planétaire pose une structure psychique et qui va prendre forme durant tout le processus. J’ai choisi de vous partager cette autre version du monde ou de nous-mêmes, mais l’égrégore ne fait pas le poids, vous croyez avec ce qui a été édifié et planifié par les astrologues dans cette autre version de nous mêmes ? En tout les cas, il y a quelque chose qui s’est bien imprimé dans mon esprit et j’espère pour vous aussi, même si le contenu est différent que le votre, l’important c’est d’avoir apposé des repères, c’est un premier signe pour établir la fondation de quelque chose que cela soit par les pensées ou par les actions.

Sous cette Nouvelle Lune on peut vouloir tâtonner pour poser ces bases de quelque chose qui n’existe pas encore ou qui a commencé a faire son petit chemin, car rappelez vous que dans la perspective du « Grand Carré » en mode hélio , nous sommes dans la présence dont le processus évolutif de la conscience est dans le cœur de l’être.

C’est une influence sous-jacente dont il faut tenir compte et permet de prendre ces distances avec des interprétations qui ne peuvent tenir la route, car les interférences astrologiques sont innombrables et c’est notre part de libre arbitre qu’il nous faut maintenir en vie dans chaque situation que nous pouvons rencontrer.

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI  vous y retrouverez l’agenda 2019 de 17 pages

Phases de la Lune en 2019

Astrolune 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :