L'art de l'astrologie intuitive

 

nature

Petit retour avec « Photographica » code 443  astéroïde qui a été découvert le 17 février 1899 à 4° Vierge où sera prochainement le 24 août, le new cycle de Mars et Vénus et qui sont dans un axe d’opposition au moment de la découverte de l’astéroïde.

Prochaine phase rétro de « Photographica » du 3 aout au 3 novembre 2019 entre 4° Bélier et 17° Poissons, entre une conjonction avec Chiron et un retour de conjonction avec Neptune. La conjonction avec Neptune et Photographica parle de photo numérique et la conjonction de Chiron et Photographica peut parler à la fois de blessure et de guérison. Es-ce que la photo peut avoir des vertus thérapeutiques ? En tout les cas l’utilisation de la photo ces dernières années à évolué dans sa technique, ne serais-ce qu’avec la fonction photo sur le téléphone portable, qui a remplacé en majorité l’appareil photo classique. La photo s’est démocratisée au fil des années et un temps d’attente entre la prise et la publication qui a complètement révolutionné notre quotidien. Autrefois, il fallait apporter les négatifs chez le photographe et attendre quelques jours avant de recevoir nos photos.

La rencontre de « Photographica » et Chiron est particulier et je me demande après la phase rétro de l’astéroïde qu’es-ce qui peut changer dans la pratique ?  Récemment avec le bug sur les réseaux, il était quasiment impossible de partager une photo, es-ce là un aperçu  des perturbations que l’on peut encore rencontrer ? Es-ce un changement au niveau de la nature du choix des photos à partager ?, c’est possible, plus dans la symbolique du bien être pour commencer avec Photographica arrivant sur Chiron. Mais aussi sur un enseignement dans un but d’auto-guérison. Ensuite avec le retour de Photographica vers Neptune dans une recherche de transcendance, d’aller au-delà des apparences et de faire parler la photo, peut favoriser le dialogue intérieur, nourrir l’âme dans sa dimension spirituelle. La photo peut jouer un rôle d’interprète comme révélateur d’un autre son de cloche.

Il y a une autre dimension qui peut-être développé, par la proximité de l’astéroïde « karma » code 3811 en phase rétro en même temps que photographica du 6 aout au 3 novembre entre 2° Bélier et 19° Poissons et qui peut annoncer des changements dans le regard, des prises de conscience et des situations relatives à la photo.

Dans le ciel progressé à partir de la date de découverte de Photographica, on y retrouve un carré décroissant quasiment exact entre Vénus et Mars et dans le carré et opposition Uranus, on peut penser à une perte de données et Photographica dans l’axe d’opposition Neptune ….

Si les aventures de Photographica vous intéressent, vous pouvez repérer l’astéroïde dans votre ciel de naissance, pour voir ce qu’il peut vouloir dire dans votre relation avec la photographie …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et les photos   –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI  vous y retrouverez l’agenda 2019 de 17 pages

mode fleur

443 l’astéroïde Photographica

L’astéroïde Photographica dans le signe des Poissons

L’astéroïde Photographica en fête

Avec l’astéroïde Photographica vers l’explosion de la photo Numérique

photo 1

 

 

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :