L'art de l'astrologie intuitive

mytho

Nouvelle série des astéroïdes et cette fois de 100 à 199 pour une aventure pittoresque sur le chemin pour les uns de mythe qui ont façonné l’histoire de notre civilisation et pour d’autre des choix des astronomes découvreurs suivant leur inspiration du moment de la découverte d’un nouveau corps céleste. Vous aurez remarqué que j’ai opté par ordre de découverte et non par ordre alphabétique , avec comme principe de l’époque de choisir le nom de baptême dans la mythologie qu’elle soit Romaine ou Grecque majoritaire, d’autres s’y sont glissés comme de la mythologie Egyptienne ou encore Nordique, Celtique et précisé juste a codé du code avant le nom de l’astéroïde Baptisé et le nom réel utilisé pour la définition du mythe.

Mythologie Grec = G, mythologie Romaine = R , mythologie Egyptienne = E , mythologie Nordique = N , mythologie celtique = C

  • (100) G Hekate (Hecate) : déesse de la Lune
  • (101) G Helena (Hélène) : nommée d’après Hélène de Troie
  • (102) Miriam (Myriam) : était la sœur ainée de Moïse et d’Aaron dans le livre de l’Exode
  • (103) G Hera protectrice des femmes et du mariage (version romaine Junon (3)
  • (104) Klymene : ne doit pas être confondu avec (Clymène) code 356217 personnage de la guerre de Troie et un poème de Paul Verlaine du recueil les Fêtes Galantes
  • (105) G Artemis : déesse de la nature sauvage, de Lune avec Hecate (100) et Séléné (580)
  • (106) G Dione : une déesse archaïque assimilé à la Déesse Mère et Déesse du Chêne
  • (107) R Camilla : nommée d’après Camille Reine de Volsques ou encore de l’astronome français Camille Flamarion
  • (108) G Hecuba (Hecube) serait l’épouse de Priam et la Reine de Troie
  • (109) R Félicitas : bénédiction d’un bonheur inspiré divinement
  • (110) R Lydia (Lydie) : est un ancien pays de l’Asie mineure et proche de la mer Egée
  • (111) G Ate (Até) : est une déesse incarnant la Faute et l’égarement
  • (112) G Iphigenia (Iphigénie) serait le nom originel d’Artémis (105)
  • (113) G Amalthea (Amalthée) signifie tendre déesse, est associé à l’enfance de Zeus (5731)
  • (114) G Kassandra (Cassandre) reçoit d’Apollon le don de lire l’avenir et comme elle se refusa à lui, Apollon décréta que ces prédictions ne seront jamais crues, voir Helenos (1872)
  • (115) Thyra : est l’épouse du Roi Gorm du Danemark et premier roi reconnu de ce pays
  • (116) C Sirona : Déesse de la guérison, elle est représentée avec des Œufs et un serpent
  • (117) G Lomia (Lamia) : désigne une espèce de créature monstrueuse d’apparence féminine
  • (118) G Peitho : est une Océanide, elle représente la force de persuasion et la séduction
  • (119) G Althaea (Althée) symbole du matriarcat et un exemple tragique d’infanticide
  • (120) G Lachesis : destin ou le fil de vie (voir les Moires les trois divinités du destin)
  • (121) G Hermione : fille de Mélenas et d’Hélène (101)
  • (122) N Gerda (Gerd) : épouse de Freyr principaux Dieu de la mythologique Nordique
  • (123) N Brunhild (Brunehilde) est une guerrière et Walkyrie (vierge guerrière)
  • (124) G Alkeste (Alceste) : fût donnée en mariage à Admète (398) roi de Phères
  • (125) N Liberatrix : Le nom de l’astéroïde est une version féminine du mot « libérateur »
  • (126) C Velleda : était une vierge prophétesse, Veleda veut dire « voyante » en gaulois
  • (127) Johanna : aurait été nommé d’après Jeanne d’arc, dont son origine était Johanna
  • (128) G Nemesis : déesse de la juste colère et du châtiment céleste ainsi de la vengeance
  • (129) G Antigone : est la fille incestueuse d’Œdipe, roi de Thèbes et de la reine Jocaste
  • (130) G Elektra (Electre) : a donné lieux au complexe d’Electre crée par Carl Gustav Jung
  • (131) N Vala (Volva) : prophetesse de la mythologie nordique
  • (132) G Aethra : serait la mère de Thésée dixième roi légendaire d’Athènes
  • (133) G Cyrenne (Cyrene) : fille du roi Hypsée et bien-aimé d’Apollon
  • (134) G Sophrosyne : ce qui permet toute maîtrise de soi, toute sagesse, toute modération
  • (135) Hertha : déesse teutonique et scandinave de la fécondité, autre nom Nerthus (601)
  • (136) Austria (Autriche) : nom latin de la patrie du découvreur à l’observatoire de Pola, en Istrie
  • (137) G Meliboea : est attribué a différents noms de personnages mythiques
  • (138) Tolosa : nommé d’après le nom latin et occitan de la ville française de Toulouse
  • (139) Juewa : « étoile/astre propice à la Chine », premier astéroïde découvert en Chine
  • (140) Siwa : dans la mythologie Slave était la déesse de la vie, de l’amour et de la fertilité
  • (141) Lumen : référence au livre « Récits de l’infini », de l’astronome Camille Flammarion, c’est aussi un groupe de Rock
  • (142) Polona : porte le nom de la ville de Pola (aujourd’hui Pula, Croatie)
  • (143) Adria : tire son nom de la mer Adriatique
  • (144) R Vibilia : Il est nommé d’après la déesse romaine du voyageur Vibilia
  • (145) R Adeona : la déesse romaine du retour au foyer
  • (146) R Lucina : la déesse romaine de l’accouchement
  • (147) G Protogeneia : signifie « le premier-né », dans la mythologie grecque
  • (148) Gallia : nommé d’après le nom latin du pays de la France, la Gaule.
  • (149) Medusa (Méduse) : l’une des trois Gorgones (avec ses sœurs Euryale et Sthéno
  • (150) Nuwa : mythologie chinoise, déesse créatrice, elle a façonné les premiers hommes avec de la glaise, leur a donné le pouvoir de procréer, a réparé le ciel brisé.
  • (151) R Abundantia (abondance) : personnification de l’abondance et de la postérité
  • (152) Atala : porte le nom de l’héroïne éponyme, la nouvelle Atala 1801 de Chateaubriand
  • (153) N Hilda : provient de « Hild » qui signifie Combat, elle était une valkyrie placée parmi les déesses Ases
  • (154) N Bertha : nommée Dame Blanche ou Dame des neiges, déesse de la neige et de l’hiver
  • (155) G Scylla : est une nymphe qui fut changée en monstre marin par Circé
  • (156) G Xanthippe : était l’épouse du philosophe grec Socrate, et elle est devenue l’incarnation de la mégère dans la littérature européenne
  • (157) Dejanira (Déjanire) une princesse guerrière et la dernière épouse mortelle d’Héraclès
  • (158) G Koronis (Coronis) la mère d’Asclepius, ou encore une nymphe de la fraternité Hyades
  • (159) Aemilia : le nom de la Via Aemilia, une voie romaine en Italie qui relie Piacenza à Rimini
  • (160) Una : inspiré d’un personnage du poème épique d’Edmund Spenser, The Faerie Queene
  • (161) E Athor : la déesse de l’amour, de la beauté, de la musique, de la maternité et de la joie
  • (162) R Laurentia (Acca Larentia) ou même Larentina est la femme du berger Faustulus, la nourrice de Romulus et Rémus
  • (163) G Erigone : porte le nom de l’un des deux Erigones soit fille d’Icare ou fille d’Égisthe
  • (164) Eva (Eve) l’épouse d’Adam dans la mythologie biblique
  • (165) Loreley (Lorelei) : est le nom d’un rocher qui culmine à 132 mètres au-dessus du Rhin à proximité de Sankt Goarshausen en Allemagne
  • (166) Rhodope : était une reine de Thrace et l’épouse d’Haemus
  • (167) Urda (Urd) : est l’une des trois Nornes. Son nom signifie « ce qui est arrivé »
  • (168) Sibylla (Sybille) : prêtresse d’Apollon qui personnalise la divination et prophétise
  • (169) Zelia : porte le nom d’une nièce de l’astronome Camille Flammarion., c’est aussi une chanteuse brésilienne (Zélia Duncan)
  • (170) Maria : a été nommé en l’honneur de la sœur Maria de l’astronome découvreur
  • (171) Ophelia (Ophélie) : est un personnage de fiction de la tragédie d’Hamlet, l’une des plus célèbres pièces de William Shakespeare
  • (172) G Baucis : nommé d’après un personnage de fiction «  Baucis et Philémon »
  • (173) Ino : déesse des mers calmes, habitant les profondeurs marines
  • (174) G Phaedra (Phèdre) : était la fille de Minos le roi de Crète et de Pasiphaé , son histoire tragique, ont inspiré : dans l’Antiquité Sophocle, Euripide et Sénèque
  • (175) G Andromache : « celle qui combat les hommes », est une héroïne de la guerre de Troie
  • (176) N Iduna (Idunn): est la déesse Asyne de l’éternelle jeunesse
  • (177) Irma : L’origine du nom Irma est inconnue
  • (178) N Belisana : Belisama est une divinité importante du panthéon gaulois, dont le nom signifie « la très brillante », « la très rayonnante »
  • (179) G Klytaemnestra (Clytemnestre) : Née d’un œuf commun, elle est sœur de Castor, et la demi-sœur d’Hélène et Pollux et la fille de Tyndare (roi de Sparte) et de Léda.
  • (180) Garumna : nom du fleuve français appelé Garumna en latin, voir Garonne.
  • (181) G Eucharis : était l’un des assistants de la nymphe Calypso dans le roman de Fénelon
  • (182) Elsa : est un prénom féminin d’origine scandinave
  • (183) Itria : Il a été nommé pour la péninsule (d’Adriatique) d’Istrie
  • (184) G Dejopeja (Deiopée) : est une des deux fois sept nymphes de Junon qui la promet en mariage au roi des vents, Éole
  • (185) G Eunike (Néreides) : sont des nymphes marines (esprits féminins des eaux marines),
  • (186) Celuta : porte le nom de Céluta, personnage féminin de deux œuvres de fiction de François-René de Chateaubriand
  • (187) Lamberta : porte le nom de l’astronome Johann Heinrich Lambert
  • (188) G Menippe (Ménippé) : est l’une des filles d’Orion
  • (189) Phtia (Phtie) : est une ancienne région de Grèce antique et nommée plusieurs fois par Homère dans l’Iliade
  • (190) G Ismene : est la fille d’Œdipe et de Jocaste et la petite-fille de Laïos et Jocaste…
  • (191) Kolga : est un petit bourg estonien de la région d’Harju (dans le nord de l’europe)
  • (192) G Nausikaa (Nausicaa) : apparaît pour la première fois dans l’Odyssée, où elle recueille Ulysse naufragé sur le rivage de la Phéacie et l’emmène jusqu’au palais de ses parents
  • (193) G Ambrosia (Ambroisie) : est une substance divine, nourriture solide des dieux, et leur en assure leur immortalité
  • (194) G Prokne (Procne) : était la fille aînée d’un roi d’Athènes nommé Pandion …
  • (195) G Eurykleia (Euryclée) est la nourice d’Ulysse
  • (196) G Philomela (Philomèle) : et Procné (194) fille de Pandion roi d’Athènes
  • (197) G Arete (Arété) : citée dans l’Odyssée, où elle accueille Ulysse avec hospitalité.
  • (198) Ampella (Ampélos) : jeune Satyre dont la mort donne naissance à la vigne et au vin …
  • (199) Byblis (ou Biblis) : est une nymphe qui, par désespoir, se changea en fontaine.

Astéroïdes découverts entre le 11 juilet 1868 , Hecate (100) et le 9 juillet 1879 Byblis (199) 

En espérant que ces quelques astéroïdes vous inspirent dans votre quête de sens, par leur positionnement dans votre ciel de naissance.

@source inspirée de wikipédia avec l’outil True-Node

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo    –

Le dictionnaire des astéroïdes (partie 2)

Micro – Astrologie 

 

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :