L'art de l'astrologie intuitive

Vous devez connaître le fameux «  Je pense donc je suis », que l’on peut interpréter suivant  de multiples manières et qui est du penseur, philosophe, mathématicien, physicien René DescartesCet illustre personnage  que je ne pensais pas qu’un jour je ferais référence sur mon blog, est né un 31 mars 1596 et considéré comme le fondateur de la philosophie moderne, cela fait aujourd’hui un peu plus de quatre siècles … et en passant, un peu moins que le cycle de 500 ans de Neptune et Pluton …

Nous avons l’astéroïde « Descartes code 3587 » pour sauver la mise, découvert le 8 septembre 1981. L’astéroïde était à 10° bélier où se trouve exactement la position du Soleil de la naissance de Descartes. Le découvreur un astronome soviétique Lioudmila Jouravliova s’est transformé en apprenti astrologue pour choisir un personnage né sur le degré de la position de l’astéroïde le jour de sa découverte, plutôt que de choisir un personnage né un 8 septembre, c’est assez bluffant.

Pourquoi je suis venue à vous parler du penseur « Descartes », c’est suite a la vidéo « la vérité sur les sciences » d’Aurélien Barrau astrophysicien, qui citait très souvent Descartes, que je suis arrivée a faire une recherche dans ce que je connais bien la « microastrologie », car l’esprit de Descartes, c’est quelque chose que je n’ai pas étudié, mais que son nom m’était familier , pour l’avoir entendu.

De janvier à avril l’astéroïde était en phase rétro dans le signe de la Vierge ( le sens analytique qui le caractérise) et s’est retrouver consécutivement trois fois dans l’axe d’opposition Neptune (l’empêcheur de tourner en rond), vous savez bien celui qui  sans complexe se plait a brouiller les cartes, surtout lorsqu’il est de mauvais humeur et surtout avec Jupiter  cette année 2019, tout a été fait pour décourager les moins courageux … Et la prochaine phase rétro de l’astéroïde « Descartes »  en 2020 d’avril a juillet en Sagittaire et évidemment de mauvais augure pour Neptune qui doit regarder la pensée de « Descartes » intuitivement parlant : « Je pense donc je suis » , ça ne peux pas lui correspondre, car Neptune est ouvert sur le monde, une idée de partage, de solidarité et avec une tendance du juste milieu et pour « Descartes » c’était soit tout noir ou soit tout blanc , il ne peux exister dans la pensée de Descartes de demi-mesure !

Il y eu un premier cliché de l’astéroïde qui était antérieure, 24 octobre 1955, a ce moment là l’astéroïde quittait le signe des Gémeaux pour entrer en Cancer et le Soleil était en conjonction Neptune en apex d’un T carré de l’opposition de la Lune conjonction Chiron avec Uranus, la scission entre le conscient et l’inconscient ou encore la pensée rationnelle et la pensée des symboles.

Nous n’avions pas mieux le jour de la découverte officielle, sous une conjonction cette fois de la Lune avec Neptune et ce clin d’œil au jour de naissance du philosophe Descartes car le nom de l’astéroïde lui fût attribué !

Descartes le penseur est né sous un quatuor de planètes Soleil, Uranus, Jupiter et Pluton a fait de ce philosophe un innovateur de son époque et qui inspire de façon cyclique ces  nouveaux admirateurs…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte sauf citation   –

Et pour finir laissons s’exprimer Descartes :

Descartes établit une classification des connaissances en comparant la connaissance à un arbre : « Ainsi toute la philosophie est comme un arbre, dont les racines sont la métaphysique, le tronc est la physique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes les autres sciences qui se réduisent à trois principales, à savoir la médecine, la mécanique et la morale, j’entends la plus haute et la plus parfaite morale, qui, présupposant une entière connaissance des autres sciences, est le dernier degré de la sagesse. Or comme ce n’est pas des racines, ni du tronc des arbres, qu’on cueille les fruits, mais seulement des extrémités de leurs branches, ainsi la principale utilité de la philosophie dépend de celles de ses parties qu’on ne peut apprendre que les dernières. »

 

Descartes et Matrix

Mon corps … par René DESCARTES

LA PENSÉE D’UN AUTEUR: RENÉ DESCARTES

« JE PENSE DONC JE SUIS », DESCARTES

La méthode selon Descartes

 

Commentaires sur: "L’astéroïde Descartes « code 3587 »" (1)

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :