L'art de l'astrologie intuitive

phase de la réalisation

Phase en analogie avec le signe de la « Balance » et en correspondance avec la période de la « Pleine lune » avec un écart du Soleil et de la Lune dans son effet maximum est de 180°. Sont relatif de nombreuses références sur la base de la philosophie « Yin et Yang », « jour et nuit », « homme et femme » … il ya une confrontation et en même temps une complémentarité et ce qui demande de trouver son équilibre intérieur. Dans allégorie du signe de la Balance on retrouve les deux plateaux de la Balance, l’un est associé au Soleil et l’autre à la Lune, le ciel ou la terre, la vie ou la mort, … Avant la « Pleine lune » nous étions dans la phase croissante et après nous sommes dans la phase décroissante du cycle lunaire. Donc le moment de la « Pleine lune » est une phase de « Pleine conscience » et un carrefour essentiel d’un état vers un autre.

Ce que dit Dane Rudhyar dans son livre sur les aspects astrologiques : […] Cela peut sembler abstrait et peu réaliste pour les astrologues habitués à définir des oppositions comme des conflits plus ou moins irréconciliables entre ce que représentent les deux facteurs astrologiques opposés. Les oppositions peuvent effectivement se manifester dans la vie de certaines personnes sous forme de conflits, mais du point de vie processus cyclique, cette définition usuelle est moins erronée qu’incomplète, car elle ne tient pas compte de la signification du conflit, de son pourquoi dans la vie du consultant. Pour comprendre la situation dans son ensemble, l’astrologue interprète doit aller au-delà de cette définition évidente et purement descriptive de ce qui est un processus dynamique dans la vie de la personne. Il doit se demander : « Qu’es-ce que mon consultant a à faire avec la situation à laquelle il se trouve confronté ? Ce conflit est-il vraiment ‘’ irréconciliable ‘’ ? S’il ne l’est pas, comment peut-il être résolu ? La solution implique-t-elle que le consultant ‘’ choisisse ‘’ l’un des pôles de la situation – C’est-à-dire ce que représente l’un des facteurs opposés – plutôt que ce que représente l’autre ? » Mais, la question essentielle c’est : « Que peut signifier l’affrontement de pareille situation dans le développement global du consultant en tant qu’être humain, en tant que personne individualisée ? » […]  Ensuite Dane Rudhyar, tente de répondre aux questions qui sait lui-même posées.

Il est évident que l’on peut transposer cette précédente réflexion à la nature intrinsèque de non pas du comportement d’une naissance au moment de la Pleine lune, mais de nos réactions répétitives ou prises de conscience lorsque la Pleine lune se fait ressentir. Nous avons une part de responsabilité d’entrer dans l’effervescence  ou de nous inviter à la table du flux lunaire un soir de Pleine lune. Nous répondons psychiquement au reflet des rayons du Soleil pour rendre visible le spectre de la Lune, car en réalité la lune n’a pas se pouvoir de se montrer dans cette brillance. Rappelons-nous de la chanson de Charles Trenet « le Soleil a rendez-vous avec la Lune, Mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend Ici-bas souvent chacun pour sa chacune Chacun doit en faire autant La lune est là, la lune est là La lune est là, mais le soleil ne la voit pas Pour la trouver il faut la nuit Il faut la nuit mais le soleil ne le sait pas et toujours luit Le soleil a rendez-vous avec la lune Mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend .. »  ce refrain est typique de ce que l’on peut vivre au moment d’une Pleine lune.

Autre extrait de Dane Rudhyar, mais cette fois beaucoup plus court : […] Puisque les « semences » de leur développement se trouvent dans sa nature à la naissance, les circonstances génétiques, familiales et (ou) sociales fourniront la « fleur » ou la matrice à l’intérieur desquelles elles pourront se développer effectivement, réellement. C’est le mini-processus de la maturation de la personne qui permet se développement […]  Ce qui signifie que dans chaque phase nous avons une forme de transcendance à réaliser sur le plan psychologique, c’est l’interrelation entre la pensée humaine et la forme d’énergie que nous allons transformer, tout comme l’alchimiste dans la transmutation des métaux. Nous sommes tous invités au moment de la « Pleine lune » à nous rassembler et trouver un terrain d’entente lorsqu’il y a un conflit dans l’air. Parce-que c’est une chance qui est donné de recevoir en échange une sorte de bénédiction. Car c’est le moment de la célébration, ce n’est pas pour rien que les rassemblements au moment de la « Pleine lune » sont souvent plus important au niveau du nombre ou encore par la forme de la manifestation plus spectaculaire.  S’il n’y a pas de coopération possible, automatiquement cela engendre un esprit contradictoire et sous l’effet de la « Pleine lune » ça peut prendre des proportions inimaginable , car il y a pas de limite pour combler une forme d’espace vide (remémorer les deux plateaux de la balance, car dans ce cas précis, il y en a un en haut et l’autre en bas) et ce qui provoque ce déséquilibre cher au signe de la Balance et 7ème signe du zodiaque en symbolique à la phase 7 du cycle de la Lune (phase Pleine lune) !

Le chalenge lors d’une Pleine lune, serait de concilier, l’inconciliable au lieu de creuser le fossé entre les deux antagonistes (les deux plateaux de la balance) c’est une métaphore qui peut nous aider en cas de conflit, de ne pas chercher à envenimer une situation, sur le bord du gouffre, mais de tenter par des moyens pacifiques de calmer le jeu. Ce n’est pas toujours évident d’emblé et dépend de beaucoup de la nature de la situation dans lequel nous sommes confronté ou dans lequel nous participons de près ou de loin.

Au moment d’une « Pleine lune » soit nous sommes concernés par une situation happée dans le filet du pêcheur lunaire ou que cette situation fait l’objet de l’actualité du moment, dont nous en devenons un spectateur si nous sommes  un actif conscient du scénario. C’est pour vous faire comprendre que si la situation n’est pas vécue dans votre quotidien, c’est que peut-être dans votre entourage, famille, amis(e), collègue de travail … vous allez être témoin de la manifestation de la représentation symbolique du comportement « Pleine lune », es-ce que vous me suivez ? Le fait d’être impliqué ou pas, fait que nous sommes malgré nous dans le bouillonnement émotionnel faisant partie de la météo de la phase « Pleine lune ».

C’est d’autant plus manifeste si nous sommes nous même une naissance « Pleine lune » ou progressée, révolution solaire anniversaire et encore le tournant de la quarantaine qui est en analogie avec la prise de risque au moment de la « Pleine lune ». La phase 7 (pleine lune) est beaucoup plus redondante de toutes les autres phases, du fait elle est assimilée à la pleine visibilité de la Lune un soir de Pleine lune et encourage les rassemblements de toutes sortes. Avec la Pleine lune, il y a un principe de diffusion par comparaison à sa pleine clarté, donc forcément favorise une adhésion au groupe, à une affluence maximale de ce qui aura été organisée durant cette période…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  –

L’Agenda 2020 est en ligne  sur ma page Tipeee  ICI 

Les 12 portes de la Lune

 

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :