L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 15/01/2020

État

Célébrer Imbolc

imbolc

Le réveil à la nature avec « Imbolc »
C’est durant cette période que l’on peut commencer à entendre le chant des oiseaux, même si au début il faudra être attentif et patient. N’attendez pas cette période pour distribuer des graines aux oiseaux qui vont revenir avec le retour des jours ensoleillés. Dans ma jeunesse, j’ai eu la chance en cette période « Imbolc » de voir naitre des agneaux, une sœur était chargé de les nourrir au biberon, peut-être parce que la mère n’avait pas assez de lait pour nourrir ces agneaux ?
Si vous prenez le temps de faire des balades en forêt en cette période « Imbolc » qui se fête le 1er février, veille de la « Chandeleur » qui s’est comme imposée à la fête païenne, qui aujourd’hui revient en force. Vous savez l’on dit : « chassez le naturel, il revient au galop ». Tout comme on pouvait être fière d’avoir des origines paysannes, aujourd’hui en remplacement ce sont les huit sabbats qui ont repris le relais, d’une tradition ancestrale, dont l’église catholique à voulu remplacer par la repentance des âmes, d’éradiquer les rituels païens dont le but était de fabriquer des pêcheurs au service de l’église et non au service de « Gaïa » la mère nature. Ce retour des traditions celtiques est assez récente, car la foi catholique, il y a quelques décennies était encore bien présente dans les familles catholiques.
On a été très longtemps de ne pas savoir pourquoi l’on faisait des crêpes à la Chandeleur, certainement parce que autrefois c’était avec les premiers œufs des poules de l’année, sans œufs dans la période creuse de l’hiver, comment ça serait possible autrement ?, même si aujourd’hui on peut avoir des œufs toute l’année, normalement dans le rythme normal de la nature, les poules effectuent des cycles de pause et en l’occurrence en période hivernale. Et pour encore faire des crêpes un 2 février, il fallait des œufs, mais aussi du lait et de la farine provenant de la récolte des blés de l’été et sans ces ingrédients indispensables il ne pouvait y avoir de chandeleur
Imbolc est surtout le sabbat qui fait hommage aux premières semences que l’on va offrir à la Terre. Tout comme les premiers semis sous châssis en attendant le printemps avant de les replanter en pleine terre. Pour ceux ayant la « main verte », ce sont les premiers crocus, les premières fleurs de primevères, ensuite les pousses des Jonquilles qui vont sortir de terre avant de les cueillir fin février, début mars en forêt.
Confectionner des recettes avec ces trois ingrédients : Œuf + Lait + Farine fait que nous sommes dans l’esprit « Imbolc ». Dans les pays nordiques on confectionnait une poupée de grain et fabriquait la croix de Brigit. Cette période est aussi un croisement avec le calendrier chinois qui commence avec la deuxième nouvelle lune à partir du « Solstice d’hiver » , donc cette année le nouvel an chinois se fera le 24 janvier 2020 donc avant le sabbat Imbolc qui aura lieu au moment du « Premier quartier » du cycle lunaire

@Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

L’Agenda 2020 est en ligne  sur ma page Tipeee  ICI 

🌚🌛🌝🌜

Wicca 

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘

 

Illustration : Julia Nikitina’s wheel of the year

Imbolc est une fête païenne d’origine celte. Il s’agit d’un sabbat majeur de la roue de l’année et on le célèbre le 1er février.

Des doutes existent quant à l’origine du nom Imbolc, son étymologie pourrait se rapporter à « Oimelc » qui signifie «lait de brebis», ou encore à « I mbolg » qui signifie «dans le ventre» en vieil irlandais, car cette date correspond à la période d’agnelage et au processus de croissance des semences dans les champs.

Il s’agit d’une fête de purification de fin d’hiver, il est temps d’appeler la venue du printemps. C’est un événement tourné vers l’espoir et le retour de la lumière, on célèbre le renouveau après les jours sombres de l’année et on pratique un culte de fécondité.

Ce temps correspond donc à la période de mise bas et…

Voir l’article original 945 mots de plus

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :