L'art de l'astrologie intuitive

jupiter capricorneExtrait et Traduction en Français :
La Grande Conjonction 2020 de Jupiter et Saturne est la conjonction la plus proche de ces planètes géantes depuis leur conjonction en 1623.

Cette conjonction a-t-elle été observée?

La conjonction Jupiter – Saturne de 1623 s’est produite à la suite de l’invention du télescope, l’observation en était donc à ses balbutiements; pourtant, le ciel était plein d’activité planétaire. Une éclipse lunaire partielle (15 avril 1623) était visible à travers les Amériques et en Europe centrale, où la lune se couchait alors que l’éclipse atteignait sa magnitude de 90%. Vénus a dépassé Jupiter et Saturne fin juin et Mercure a dépassé la paire planétaire moins de deux semaines plus tard, lorsque les planètes étaient à environ 22 ° à l’est du soleil. Avec les planètes intérieures à proximité de la Grande Conjonction imminente et Mars atteignant l’opposition (4 juillet 1623), les observateurs du ciel observaient sûrement les emplacements des planètes pour tester et réviser leurs équations de mouvement planétaire.

2020 et la triple conjonction Saturne-Pluton avec Jupiter en Capricorne

Cycle de 400 ans avec  Jupiter, Saturne et Pluton

Phase 12 du cycle Jupiter et Saturne

L’économie mondiale sous les cycles de Jupiter/Saturne de 2000 à 2040

 

When the Curves Line Up

The Starry Sky (NASA Photo)

The 2020 Great Conjunction of Jupiter and Saturn is the closest conjunction of these giant planets since the conjunction of them in 1623.

Was this conjunction observed?

The Jupiter – Saturn conjunction of 1623 occurred in the wake of the invention of the telescope, so observing was in its infancy; yet, the sky was full of planetary activity. A partial lunar eclipse (April 15, 1623) was visible throughout the Americas and in Central Europe, where the moon was setting as the eclipse reached its 90% magnitude. Venus passed Jupiter and Saturn in late June and Mercury passed the planetary pair less than two weeks later, when the planets were about 22° east of the sun. With the inner planets in the vicinity of the impending Great Conjunction and Mars reaching opposition (July 4, 1623), surely sky watchers were observing the planets’ locations to test and revise their planetary…

Voir l’article original 439 mots de plus

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :