L'art de l'astrologie intuitive

cycle de Vénus

Je continue dans mes péripéties de Vénus et je reviens sur un point important qu’il demanderait plus de clarté dans la compréhension de cette position de Vénus dans notre ciel de naissance.

Le cycle de Vénus commence avec  Vénus rétro conjonction inférieure avec le Soleil, c’est le moment de la « Nouvelle lune » du cycle c’est notre comportement qui change, nos jugements de valeurs, nos sentiments, il y a un basculement qui se fait intérieurement et qui demande de prendre conscience de nos ressentis, de ne pas les mettre au fond d’un tiroir en se disant que j’y reviendrais plus tard. Nos sentiments sont à ce moment là sont à « fleur de peau » et auront besoin d’être comblés. Nous entrons avec la « conjonction inférieure » dans une introversion de nous-mêmes et durant 9 mois, jusqu’à la prochaine conjonction supérieure de Vénus avec le Soleil  et correspond à la phase de la « Pleine lune » du cycle, la phase de l’abondance de Vénus, c’est un moment de révélation de l’engagement de Vénus. Ce qui signifie que lorsque Vénus est en conjonction au Soleil, sachez l’identifier, si Vénus est en phase rétro et en conjonction au Soleil, c’est une conjonction inférieure à Vénus, si Vénus est direct, c’est la conjonction supérieure de Vénus.

Vénus ne s’éloigne jamais de plus de 48° du Soleil, donc l’aspect le plus éloigné sera un « semi-carré » de Vénus et du Soleil, cet aspect peut durer au maximum 2 mois (voir Partie2), en sachant qu’il n’existe pas de carré, opposition ect de Vénus et le Soleil,

Le cycle a une durée de 584 jours approximativement, si l’on divise ce nombre de jour en 12 parties on obtient 48,66, que l’on peut apparenter à la valeur d’une maison symbolique, pour évaluer symboliquement les 12 maisons du cycle de maison. Pour trouver a quelle maison du cycle , la position de notre Vénus de naissance appartient, cela demande de faire un calcul mathématique à partir du début du cycle (Nouvelle lune) conjonction inférieure de Vénus rétro et du Soleil et avec la base de 48 jours et une demi-journée pour faire simple.

En Héliocentrique (le Soleil est au centre du zodiaque) et la Lune conjonction à la Terre

  • Conjonction supérieure de Vénus: [Hélio Vénus] se trouve dans le zodiaque en opposition la Terre et la Lune, la position de la Lune donne virtuellement la position du Soleil (conjonction Vénus) dans le zodiaque Géocentrique dans le signe en opposition à la Lune en Hélio.
  • Conjonction inférieure de Vénus : [Hélio Vénus] se trouve dans le zodiaque en conjonction la Terre et la Lune, la position de la Lune donne virtuellement la position du Soleil dans le zodiaque Géocentrique dans le signe en opposition à la Lune en Hélio.

C’est important de prendre conscience astrologiquement la posture de Vénus en conjonction inférieure et supérieure, pour visualiser avec plus de précision  dans son mode Héliocentrique, car évidemment ça donne du sens psychologiquement à la dimension de Vénus.

Autre information élémentaire dans le sens de Vénus par rapport au Soleil :

  • Vénus avant le Soleil (l’étoile du matin / Lucifer) de nature extravertie, enthousiasme et exubérante pour tout ce qui est de « nouveau » parfois prophétique si le reste du thème va dans ce sens. La vie émotionnelle serait orientée vers le futur, on peut avoir une difficulté à exprimer ces sentiments, on est de nature impulsive et hyper sensible. On peut retrouver de la spontanéité et une émotivité d’adolescente et excelle dans une découverte sans préjugé.
  • Vénus après le Soleil (l’étoile du soir/Hespérus) de nature moins expansive plus contrôlée dans ces sentiments, mais plus réactive, aura une tendance à juger des faits après que les événements soient arrivés, donc il y a une discrétion volontaire, nature caractérisé par une maturité dans les sentiments, donc une émotivité beaucoup plus introvertie. Vénus est plus influencée par des valeurs traditionnelles ou conventionnelles et je dirais plus matérielle.

Avec une analyse superposé des deux correspondances astrologiques de Vénus Etoile du Matin et Etoile du soir, on peut comparer Vénus du matin ayant un air de la symbolique de Neptune et Vénus du soir ayant un air de la symbolique de Saturne , l’une étant plus rattaché au plan humain et l’autre plus rattaché au plan physique, l’une plus faisant confiance à sa subjectivité de son cerveau droit et l’autre à son objectivité du Cerveau gauche.

C’est aussi l’identification de la part de Vénus qui va jouer un rôle complètement à part lorsque Vénus franchi la zone de rétrogradation de son cycle qui commence bien avant la phase rétro et se termine bien avant et qui comprend la boucle de rétrogradation qui va au-delà de 42 jours.

Vénus

Je vous partage un extrait du livre Alexander Ruperti les cycles du Devenir,  sur la notion de Vénus rétro p. 142/143 

Quand Vénus en transit est rétrograde, l’individu se voit offrir l’occasion de devenir plus objectif vis-à-vis des valeurs sur lesquelles il a basé son identité personnelle. Comme Vénus évolue alors à contre-courant du flot normal de la force-de-vie solaire, on peut se démarquer du courant puissant des pulsions biologiques et sociales qui dirigent sa propre vie. C’est à ces moments-là que la conscience individuelle a la meilleure occasion de se détacher, en les contemplant objectivement, à la fois des désirs instinctifs compulsifs et des pressions des standards culturels, religieux et moraux de sa société. On a alors l’aubaine de pouvoir faire face objectivement à ses propres motivations, de faire le compte de ses désirs et de toutes les valeurs que l’on a admises jusque-là. Les conjonctions inférieures Soleil-Vénus peuvent révéler un nouvel ensemble de valeurs, de nouveaux standards de comportement qui pourront servir de base à des jugements-sentiments vraiment personnalisés, sans eux, il ne peut y avoir de développement psychologique et spirituel de l’individu. Ces conjonctions sont des moments, cruciaux dans les périodes de rétrogradation ; ce sont, potentiellement, des moments de révélation. Pareille illumination ou découverte intuitive du moi essentiel peut, toutefois, se produire à un niveau totalement inconscient, sans que l’individu sache qu’il a fait quoi que ce soit d’extraordinaire pour changer sa vie. 

L’existence d’une Vénus rétrograde ne garantit pas pourtant pareille illumination. Comme toutes les indications astrologiques, c’est la possibilité, plutôt que la certitude, d’une concrétisation. Avant de pouvoir trouver de nouvelles valeurs personnelles, il faut, d’abord, vouloir établir un nouvel étalonnage de sentiments et d’actions – l’étalon de la vérité personnelle – et cela requiert attention consciente. Cela peut apparaître paradoxal : comment un changement qui se situe, le plus souvent, à un niveau subconscient, peut-il exiger une attention consciente ? Il n’y a pourtant pas là de contradiction essentielle. Attention consciente ne signifie pas effort de volonté pour changer ses propres valeurs et établir de nouveaux critères, mais, plutôt, effort de focalisation de l’attention sur la réalité de ce qui est. La personne doit avoir la volonté de voir ses valeurs telles qu’elles sont, qu’elles soient individuelles ou déterminées par des considérations extérieures de famille ou de société. Elle doit aussi être capable de distinguer ceux, parmi ses jugements-sentiments, qui sont basés sur sa vérité personnelle et ceux qui sont le pur reflet de la norme sociale prévalente. Elle doit s’interroger consciemment : « est-ce vrai pour moi ? » 

Pour l’astrologie humaniste, la période de rétrogradation de Vénus ne se mesure pas à partir du jour où la planète devient rétrograde jusqu’au jour où elle redevient directe, comme on pourrait le supposer, d’après l’astrologie traditionnelle. Elle correspond plutôt, astronomiquement, à la boucle apparente que décrit Vénus dans le ciel, en fonction de sa distance à la Terre. Cette boucle commence, en réalité, lorsque Vénus (directe) atteint pour la première fois le degré où elle fera, plus tard, conjonction avec le Soleil. A ce moment-là, Vénus commence à s’approcher toujours plus de la Terre, jusqu’au moment de la conjonction inférieure où elle est au plus proche de la Terre. Quittant alors l’étreinte solaire, elle s’éloigne de la Terre jusqu’à atteindre sa distance normale ; elle commence alors son retour vers le degré de conjonction, en mouvement direct. 

Le nouveau cycle commence avec la conjonction inférieure. Cette période (premier moment où elle a atteint le degré de conjonction) et la conjonction inférieure, est la phase 12 ème Maison de l’ancien cycle. Pendant cette phase, l’ancien cycle arrive à un accomplissement et l’on est confronté aux résultats, à la fois positifs et négatifs, des tentatives que l’on a faites pour exprimer ses valeurs vénusiennes de façon personnellement significatives. Si, pendant le cycle précédent, on a eu des problèmes du fait de son propre comportement, ces problèmes peuvent alors devenir aigus pendant cette période. Ce sera au moment de la conjonction inférieure qu’on pourra, en théorie, leur trouver une solution. Le symbole du degré de la conjonction fournira la clé de cette solution, clé qui servira, en même temps, d’idée-semence pour le nouveau cycle de Vénus. Les réajustements de base, nécessaires dans la conscience, pour inaugurer le nouveau cycle de Vénus, pourront se présenter pendant la période entre la conjonction inférieure et le troisième transit de Vénus sur le degré de conjonction. Mais on devra attendre jusqu’à la conjonction supérieure suivante pour voir les résultats objectifs de la nouvelle tendance mise en route, car la conjonction supérieure représente la phase « Pleine Lune » du cycle Soleil-Vénus. Bien que les indications fournies par le degré symbolique de la conjonction inférieure et la position en Maison de cette conjonction soient les éléments de base pour une interprétation individuelle de ce cycle, il ne faudra pas négliger l’importance de toute planète natale ou Angle du thème que Vénus peut toucher pendant sa rétrogradation. La planète natale ou l’Angle auront un rapport, d’une façon ou d’une autre, avec le besoin d’établir une nouvelle échelle de valeurs, en fonction de son propre développement. Si, d’autre part, l’astrologue essaie d’interpréter l’effet que peut avoir cette période Vénus rétrograde, sur les gens en général, il devra noter tous les aspects majeurs, en particulier les conjonctions, que peut faire Vénus pendant cette période.

Vénus

Lors de la phase rétro de Vénus nous sommes dans une extrême sensibilité Vénusienne et ceci est valable pour les personnes nés(e) au moment de la phase rétro de Vénus, pour les autres il y a obligation de s’adapter aux turbulences des modifications par pallier des tonalités de Vénus que j’ai décris plus haut.

Pour aller plus loin, je vous conseil deux livres qui m’ont inspirés :

  • Les aspects astrologiques de Dane Rudhyar et Leyla Rael
  • Les cycles du Devenir Alexander Ruperti

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo sauf extrait de livre –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Le cycle de 8 ans de Vénus rétro (Partie 7)

Vénus rétro 

Premier quartier du cycle de Mars et Vénus

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :