L'art de l'astrologie intuitive

coquelicots

Je me posais la question de savoir si l’installation d’Uranus en Taureau n’avais pas un lien avec cet événement qui a modifié nos habitudes et nos façons de consommer avec le   « Covid-19 », parce qu’il a fallut ça pour un retour vers la nature sauvage,  pour beaucoup de personnes après avoir été privés de liberté. Juste avant nous avons eu la phase rétro de Vesta « le sens du sacré » la nécessité de purification entre septembre et décembre 2019. Avec le déconfinement la vente de vélo à explosé. Il faut bien compenser la surconsommation de plastique sous forme de masques et de gants jetables qui ce sont retrouvés pour se retrouver dans une situation pire qu’avant en matière de pollution ?

Je pense que c’est « la loi de la compensation » avec moins de pollution par les véhicules à moteur, un réflexe qui était bien présent dans notre société moderne à chercher inconsciemment  à reformuler un besoin apparent ? Dans la sensation de vide, on peut rechercher par tous les moyens de substituer ce que l’on aura perdu comme habitude de consommation. Ce retour à la nature, « retour à la source » et comme dirait Maurice Mességué « C’est la nature qui a raison », je vous en partage un extrait de son livre, dans le chapitre :  Entre l’homme et la nature, le temps des retrouvailles.

Et puisque j’insiste sur la sagesse des enfants qui agissent d’instinct, donc de nature, je voudrais citer une initiative qui m’a beaucoup touché […] Mme Loyen […] a pris la parole pour faire connaître l’action des enfants dans la lutte contre la pollution. Dès l’école on les intéresse à ces problèmes auxquels ils réagissent avec passion. Avec sérieux aussi puisqu’ils décident de faire leur cette cause et d’entreprendre des campagnes sur ce thème. Certains groupes d’enfants ont voté des résolutions qu’ils désirent faire connaître.

« Nous nous engageons à donner le bon exemple, à respecter la nature, dans ses plantes et eux à leur tour, en parleront à nos parents et eux, à leur tour en parleront à leurs voisins.

«  C’est aux jeunes d’aller ensemble nettoyer la campagne autour des villages et de faire un effort car c’est pour leur avenir qu’il travaillent … »

D’autres enfants […] ont diffusé un tract rédigé par eux même :

« Vous qui demain, fréquenterez nos plages, nos forêts, , nos campagnes, nos parcs nationaux, nos rivières, nous vous prions de respecter et de faire respecter les cultures, les arbres, les clôtures, les animaux, le bien d’autrui.

« Ne laissez aucune trace de votre passage. Respirez le bon air ; ne le polluez pas. Délassez-vous dans l’eau, mais ne la souillez pas. N’allumez-pas le feu dans les forêts. Conduisez-vous bien partout, vous serez toujours bien accueillis. Sauvegardez la beauté de notre région et respectez son passé « Merci »

La nature a toujours été la meilleure amie des enfants, il est normal qu’ils la défendent vaillamment.

Je plains les petits citadins qui n’ont pas eu la joie d’aller à l’école des champs. Je plains aussi leurs parents qui n’ont pas gardé avec la nature ces mille petits liens d’amitié qui nous attachent à la terre. A tous ceux qui ont perdu cette amitié ou ne l’on jamais connu, je dis : « Il faut aller aux champs »

Tout homme doit avoir dans son cœur un petit coin de terre et des attaches paysannes quelque part.

Ca respire la bonne odeur des champs, vous ne trouvez pas ? , ce livre a été édité au début des années 70 après les années Hippies. Jadis nous avions presque des origines paysannes, mais aujourd’hui avec la crise des agriculteurs à fait naître progressivement la « Permaculture » et une nouvelle tendance qui fait son petit bonheur de chemin avec la réappropriation de « la connaissance des plantes sauvages », il y a un réel engouement pour la découverte des simples , comme dirait les amoureux de la nature. Es-ce le fait que dans mon enfance, j’ai eu ce privilège d’avoir ce contact avec la nature des champs, même si à l’époque, je ne percevais pas la chance que j’avais eu et qui m’a nourrit intérieurement. En tout les cas mes souvenirs d’hier on s’en débarrasse pas comme ça, les pires et les meilleurs, nous rattrapent par les situations que nous pouvons rencontrer.

Le lien que l’on peut entretenir avec la nature est quand même bien plus fort que tout le reste.

Uranus en Taureau, c’est le retour de la matière terrestre, ce que l’on touche, que l’on voit qui nous émerveille par sa beauté naturelle, Uranus en Taureau à les pieds liés à la Terre mère.

Uranus dans le Taureau s’est retrouvé en conjonction avec la position du Nœud nord 5° au moment de sa découverte en conjonction également de Chiron dans l’axe d’opposition la Lune , la loi de la cause à effet est bien représenté par ce rendez- vous sur l’axe des Nœuds lunaire et ce dérèglement climatique préoccupant nos pensées. Même l’encadrement d’Uranus lors de sa découverte devrait nous inviter à plus d’ouverture du cœur entre Mercure et Neptune et de compassion pour les forces de Gaïa qui régissent les éléments de la nature.

Allez vous promener dans la nature sauvage, chaque mois de nouvelles floraisons, la végétation change tout le temps, suivant le rythme des saisons pour revenir l’année suivante, sans regret pour ce qui ce qui meurt, car la nature elle seule sait qu’elle reviendra, donc elle accepte la transmutation des végétaux par ce retour à la terre puisque la végétation vient de la graine qui a été planté dans la terre et qui s’en retourne après décomposition pour la nourrir. C’est un échange de bon procéder, de rendre ce qui vous a été donné. C’est ce que l’on fait lorsque nous quittons la terre, nos richesses nous sont plus utiles, là où nous allons.

Phase rétro d’Uranus du 15 aout 2020 au 14 janvier 2021, pour provoquer ces changements intérieurs avant qu’ils deviennent extérieurs. A ce moment là, la révolution se fait en conscience avant de se faire par des actes dans notre environnement de proximité. Prenons ce temps pour réfléchir a ce que nous voudrions changer dans notre vie. C’est un bon moment de vérifier ce qui marche et ce qui ne fonctionne pas.

Uranus ne sera pas tout seul pour prendre les décisions, il sera accompagné dès 2021 par Jupiter et Saturne en Verseau formant un double « Dernier quartier du cycle », une année de grand réveil face à des fausses  illusions éphémères et transitoires. En tout les cas le « Premier quartier du cycle Uranus et Pluton qui s’est éternisé dans la longueur entre 2012 et 2016, nous aura complètement dépouillé de nos certitudes. Regardez les maisons entre le capricorne et le Bélier et vous comprendrez les illusions que vous avez dû abandonner. Sans pour autant négliger le semi-carré croissant Uranus et Neptune vouloir nourrir un idéal, dans un monde où les inégalités sociales sont déflagrantes , c’est de marcher sur des œufs … Je pense a la génération 90 né(e) sous la conjonction d’Uranus et Neptune  et les abominables incertitudes du lendemains et de se dire que la foi , soulève la montagne pour qui ceux qui en ont toujours plus et les autres …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo  sauf extrait du livre–

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Les simples

Uranus Taureau  2018 à 2025 (4)

La nature et moi et mes souvenirs …

Uranus en Taureau 

Commentaires sur: "Uranus en Taureau (5)" (2)

  1. Marie-beatrice Poirier a dit:

    Bonjour quand j’ai lu ton texte et l’extrait du livre, j’ai pensé à Barbapapa qui est très écolo. Sa date de création en livre est le 19 mai 1970. Nous voyons des échos à la vision écolo entre 1970 et les années actuelles. A cette époque pas mal de personnes riaient devant ces hippies ouais c’est cool on fume de « hakiche »!
    Ils ont été moqués. Certains ont quand même survécu. Je pense à biocoop. Quand tu regardes le thème de barbapapa avec conjoint soleil et mercure en taureau trigone pluton en vierge et saturne en taureau… ca pouvait avoir une vraie pensée Terre. A noter qu’Uranus est en balance soit un signe vénusien.. uranus en taureau me semble faire écho sur la terre qui gronde coincée entre un passé qui ressurgit amour de la nature mais fin des illusions des années 70. Moins de Larzac (citadins retournent a la campagne) plus de campagne à la ville si je puis dire pour aujourd’hui. Et en même temps les leaders des années 70 très obsédés par la construction d’immeubles tour ou « tout voiture » c’est gens qui sont du passé sont bien présents encore et très activistes ex lobbies du plastique… mais je pense que leur influence recule et qu’émerge une conscience pragmatique sur la protection de l’environnement. Imagines tu comme un chassé croisé de juillet août?

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :