L'art de l'astrologie intuitive

En regardant la carte astrologique du jour, je vois que « la Lune » avance en formant une opposition avec Uranus au carré croissant du Soleil (phase du Premier quartier) et un carré décroissant avec Saturne rétro …  

La Lune en transit va devenir un « catalyseur d’énergie émotionnelle » et lorsque ce jour est un lundi (jour de la Lune). A ce niveau de lecture on peut imaginer le contexte émotionnel qui peut être vécu, lorsque la Lune dans le natal manque de structure pour faire face à la tempête lunaire. Le transit de la Lune restant le premier baromètre d’un état émotionnel sous-jacent et qui n’est pas pour tout le monde pareil. Si une défaillance émotionnelle persiste, il va devenir impératif de « faire un réel travail sur nos états émotionnels » pour captiver nos intentions dans une perspective de « lâcher prise » que d’être emporté dans le tourbillon de la grosse vague.

La position de la « Lune dans une synastrie » nous permet d’évaluer la connexion émotionnelle entre deux personnes. La « conjonction entre les deux Lunes » restant l’aspect le plus fort. Imaginer lorsque les deux Lunes sont en carrés, ou encore les deux Lunes en opposition ? , pour ces derniers va créer une désunion plutôt qu’une cohésion donnant cette impression d’aller dans le même sens. Et pourtant comment cela se fait-il que deux personnes se croisent et ayant leur deux Lunes sous haute tension ?  , car le pointeur dirigé sur ces deux Lunes est un indice de créer un miroir grossissant, car c’est a travers l’autre que notre réalité émotionnelle va devenir beaucoup plus évidente. Il faudra d’autres indices pour comprendre l’enseignement se cachant derrière le spectre lunaire.

C’est le premier indice astrologique, qu’il nous faudra  étudier, pour comprendre la charge émotionnelle à l’œuvre dans ce moment présent ! La Lune symbole de l’émotion et de liaison psychique entre les âmes, car c’est par l’interaction lunaire que le contact va s’établir plus ou moins suivant  l’échange entre deux composantes lunaires, mais aussi le reflet de notre propre cadre émotionnelle.

Extrait du livre  l’astrologie relationnelle de Pierre Lassalle :

  • Les Lunes dans le même signe : c’est une position très favorable car les deux personnes apprécient le même type d’ambiance et ils ont besoin de la même sorte d’intimité. Leurs émotions s’expriment sur le même mode. Ces deux personnes ont l’impression de se sentir bien ensemble où qu’elles se trouvent. Si d’autres interaspects le confirment, vous êtes en présence de deux âmes sœurs.
  • Les deux Lunes en sextil ou en trigone : ces positions sont très favorables et apportent une grande compréhension au niveau de la sensibilité. Le sextile donne une communication très intuitive, parfois quasi télépathique.
  • Les Lunes en carré : elles montrent deux personnes qui aiment vivre dans des ambiances et des conditions tout à fait différentes, d’où risque de conflits.
  • Les Lunes en opposition : c’est un interaspect favorable car il symbolise des sensibilités complémentaires qui ont beaucoup à échanger et à partager.

Je ne serais pas vraiment d’accord au sujet des deux Lunes en opposition et vous partage un autre extrait cette fois du livre « Synastrie » de Jean Texier : En cas d’opposition, les habitudes respectives des partenaires peuvent présenter des contrastes piquants, les émotions peuvent être exagérées et intenses ; cela apportera beaucoup d’excitation et de passion dans la relation, mais peut aussi la rompre, si chacun se montre incapable de faire preuve de compréhension vis-à-vis du conditionnement émotionnel de l’autre et de ses habitudes de vie.

Vous comprendrez avec deux Lunes on ne badine pas toujours dans le même sens !

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo, sauf extrait de livre –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

[ Sondage ] De quel signe Lunaire êtes vous ?

[ Sondage ] Encadrement de la Lune

La rencontre en astrologie (partie 1)

L’astrologie relationnelle ou comment reconnaître nos liens d’affinités dans le regard de l’autre

L’AMOUR ET L’ASTRO 

LES ENCADREMENTS DE LA LUNE VERS PLUS COMPRÉHENSION DE SOI

 

Commentaires sur: "La rencontre en astrologie et la Lune (partie 2)" (5)

  1. Guillaume Bach a dit:

    Bonjour, Et merci pour votre super blog !! Que je dévore avec patience car l’apprentissage de l’astrologie est long. J’aimerais votre avis sur un exemple une lune en verseau à 17.52 en opposition à une lune en cancer à 5°20. Est ce un rapport plutôt conflictuel ou pas assez impacté par cette opposition qui n’en est pas vraiment une ? Je suis scorpion ascendant sagittaire et madame est taureau ascendant vierge … Deux signes fixes mais une attirance forte…. Je vous remercie pour votre éclaircissement…

    • Bonsoir Guillaume,
      Le Taureau et le Scorpion sont des signes complémentaires, voir la position des deux Lunes, des deux Mercure, les deux Vénus, les deux Mars …

      • Guillaume Bach a dit:

        Merci…. Oui c’est complexe, il faudrait une vrai Synastrie. Belle nuit sous les astres à vous .

  2. Marie-beatrice Poirier a dit:

    Pour les oppositions je suis d’avis d’un peu des 2. Tout dépend de l’énergie lunaire. Un opposition belier balance sera moins facile à vivre que poisson vierge.
    les premiers signes sont pour le bélier très affirmé et la balance peur se fondre à s’oublier à terme c’est la balance qui part.
    la vierge aime communiquer et peut-être tatillonne apaise les humeurs étranges du poisson.
    Ensuite 2 signe fixes exemple lion verseau c’est pour moi pire que 2 mutables ou 2 cardinaux, car très très entêtés et exaltés.
    Chacun campe sur ses positions.
    Mais l’axe scorpion taureau se vie mieux mais chacun peut essayer de manipuler l’autre.
    Et n’oublions pas de regarder à quoi est raccordé cette lune…. une lune uranusienne en aspect sera sûrement moins souple qu’une lune vénusienne…

    • L’étude des oppositions en signe est une chose et va dépendre de la nature des planètes impliquées.
      Une opposition de deux Soleils, deux Lunes, deux Mercures, deux Mars dans une synastrie pose un problème de degré de coopération et dans quel pourcentage entre l’un et l’autre, 30%, 60%, 90% ?

      Un exemple, une personne n’ayant pas d’opposition au moment de sa naissance et dans sa synastrie on retrouve une opposition entre planètes personnelles, le vécu ne sera pas le même qu’une personne déjà confronté à une opposition dans son natal et une compréhension de sa propre relation.

      Le carré restant plus problématique et va dépendre du soutien astrologique de son interlocuteur pour développer plus de compassion ou de l’incompréhension de l’autre dans sa faiblesse, qui peut davantage ressortir dans le regard de l’autre.

      Et puis les maîtres de l’axe d’opposition, de carré, de conjonction peuvent apporter un autre son de cloche contraire dans le bon ou le mauvais côté des aspects impliqués.
      Lorsque l’axe des noeuds lunaires sont associés à l’opposition, carré où conjonction va créer une valeur supplémentaire , de travail psychologique incontournable.

      Oui chaque axe à une symbolique attitré que l’on retrouve dans de nombreux livres, blogs, vidéos ainsi que les croix cardinale, fixe et mutable peuvent aussi s’interpréter avec l’axe des maisons par opposition et aussi par éléments Feu, Terre, Air et Eau …

      Mais n’allons pas plus vite que la musique, car cette série peut véritablement surprendre son lecteur …

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :