L'art de l'astrologie intuitive

Nourrir nos pensées à des origines païennes, je dirais que notre source instinctive va remonter le temps naturellement en conscience et cela peut se faire plus facilement, si vous avez vécu durant votre enfance dans un naturel  proche de la nature.

Avec les Sabbats, j’ai appris à renouer avec mes origines inculquées par mes parents qui étaient agriculteurs. Ces origines avec la Terre nous les vivons en nous même par l’élément Terre inscrit dans le zodiaque avec le Taureau, Vierge et Capricorne. Le fait de cultiver son potager, d’avoir un balcon fleuris, de réaliser des travaux manuels sont des activités  qui vont nous relier avec « Gaia la déesse mère ». On peut le ressentir instinctivement ces choses là, pas besoin de livre pour nous expliquer un mode d’emploi.  Je relie « le Sabbat Mabon » avec l’abondance que l’on peut retrouver dans la nature environnante. Si vous restez trop captivé par un enseignement qui ne vous appartient pas, vous vous coupez de votre propre identité naturelle et ancestrale. Par contre si votre éducation vous a privé d’un environnement naturel, reprendre possession de ce contact avec la nature peut par la pratique, nous initier instinctivement a ces petits gestes dans notre quotidien et suivant les saisons.

Avec « Mabon », et comme tous les autres Sabbats, faire avec ce que l’on a dans notre environnement immédiat et il est vrai que si vous habitez dans une grande métropole, que vous allez faire avec ce que vous avez et non ce que vous pouvez trouver lors de vos ballades en campagne. La raison est signifiante de ces nombreux couples quittant l’urbanisation pour vivre dans un environnement plus sain et naturel. C’est de quitter l’abondance matérialiste pour retrouver une abondance  généreuse à la portée de main.  Si au départ, vous n’avez pas été en contact avec ce qui fait souvent la joie des enfants de construire une cabane avec des bouts de bois trouvé dans la forêt on construire un château de sable  au bord de la plage ect … ce sont des distractions instinctives chez les jeunes enfants que nous perdons avec l’enseignement scolaire.  Les Sabbats ce ne sont pas uniquement des rituels sur un autel pour invoquer des déesses, c’est aussi de lui rapprocher dans notre pratique quotidienne de la réalité de notre environnement de proximité et c’est de vivre avec les lois de l’incarnation de notre époque. On peut reconnaître qu’il peut y avoir un paradoxe, car le mieux c’est de vivre avec ce que l’on reçoit et non ce que l’on peut posséder, voyez vous la nuance ?

Je me suis intéressé aux sabbats progressivement, par étapes en partageant au début sous forme de reblog et en m’appropriant de l’énergie que du contenu de l’auteur ce qui m’a permise dans un second temps de raviver ce que j’avais vécu dans ma jeunesse. Ce retour à la source, de mes souvenirs avec de nouvelles valeurs. Car pour moi 2020 a été une sorte de miroir que je traverse, non pas pour revivre les préceptes d’un passé révolu, mais de découvrir ce que je ne connaissais pas avant que mes parents avaient une autre culture différente. Cette année j’ai appris a confectionner des beignet avec des grappe de fleurs d’acacia, et fleurs de Sureaux, de ramasser des fleurs de Coquelicot et  fleurs de Camomille pour réaliser un macérât, manger pour la première fois du Pourpier qui pousse très souvent dans les jardins, de faire de la confiture de Cynorrhodons, de préparer de la soupe d’orties et tout récemment mon premier Carrot cake (gâteau a la carotte) avec des noisettes que j’avais ramassées. Toutes ces choses pour moi, font parties de la conscience des Sabbats de réaliser soi-même avec ce que l’on a ramassé dans la nature. Les Sabbats sont des signaux pour ne pas perdre le contact avec une tradition païenne qui évolue  suivant l’endroit où vous vivez. Notre nature instinctive possède les instructions suivant votre bagage culturel du moment

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

La nature et moi et mes souvenirs …

Wicca 

PRÉPARER L’ÉQUINOXE D’AUTOMNE : MABON

Joyeux Mabon

Mabon Équinoxe d’Automne

Septembre, Mabon et l’équinoxe d’automne

Un rituel d'équinoxe d'automne

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :