L'art de l'astrologie intuitive

carte astrotheme

Ça fait maintenant quelques mois, que l’on m’avait suggéré de publier un article sur « Erdogan » et après la petite phase qui a circulez sur le web , je me suis dit que le moment était venu !

Erdogan est né le 26 février 1954, au moment d’un Dernier quartier de la Lune, est déjà un signe que cet homme avait une mission bien définie. Après des péripéties mouvementées, Ministre en 2003, Erdogan est devenu président de la Turquie le 10 aout 2014 sous une « Pleine lune » au double carré de la conjonction décroissante de Mars/Saturne qui parle d’un mandat les plus compliqués à exercer son pouvoir, car les ennemis sont puissants. Et surtout Erdogan fait beaucoup parler de lui (l’effet Pleine lune de son élection ». La phase qui a fait beaucoup de bruit a propos de notre président « Il a besoin de se faire soigner »  c’est fort de café  de balancer pour un chef d’état ce genre de remarque.

Voyons de plus près ce personnage hors du commun !

Naissance sous le signe des Poissons en conjonction Vénus rétro et Mercure en apex d’un double carré de l’opposition Jupiter/Gémeaux et de la conjonction de la Lune/Mars , ce qui annonce que le Premier trimestre 2021 risque d’être tendue, avec  ensuite un retour en été, par l’axe des Nœuds lunaires . D’abord du Nœud nord conjonction Jupiter et du Nœud sud conjonction la Lune et Mars parle d’un rapport inquiétant de la Turquie avec les autres pays. On peut dire que depuis trois ans les menaces n’ont fait que s’amplifier avec le transit de Neptune/Poissons au carré de Jupiter d’Erdogan. D’autant que son Neptune natal 25° Balance subit de plein fouet le trio Jupiter/Pluton/Saturne dans le Capricorne et après la Nouvelle lune d’octobre en conjonction Neptune natal, c’est le retour de Mercure rétro, donc une période aujourd’hui véritablement tendue pour Erdogan !

La conjonction de Mars/Lune est connue comme excitant la colère chez ces adversaires dans le Sagittaire = les pays étrangers

Pour revenir à la date du 10 aout 2010 Neptune en transit conjonction le Soleil d’Erdogan, inspira un idéal politique, cela me fait pensée à l’âge de 13 ans (Lune progressé conjonction Jupiter opposition Mars sous un premier quartier) « ces parents l’envoient étudier dans une école religieuse qui forme des imams et des prédicateurs » Erdogan est né sous une forte valorisation des Poissons dont le maitre est Neptune, l’engagement spirituel. A16 ans (conjonction Lune progressé Uranus au carré de Neptune) « remplace l’imam à la mosquée pour réciter des prières, pour les naissances ou pour organiser le rituel des décès » . La position de Neptune en phase rétro est relativement suspecte, dans la maison 9 (les études de la religion …) conjonction Lune noire qui demande de réaliser un certain dépassement de l’idéologie et conjonction Saturne rétro et carré Uranus rétro est la clé de tout les mystères, car il y a un puissant contraste entre le monde d’avant et celui d’après et que la résistance est tenace dans son fort intérieur. Là est tout le dilemme  qui se joue en ce moment.

2021/2022, nous serons dans le carré décroissant du cycle de Saturne/Uranus entre la tradition et la nouveauté, il y a très certainement de nombreux verrous de sécurité qui vont sauter …

  • 2019 Nouvelle lune progressé pour Erdogan , un nouveau cycle pour 30 ans  à 11° Taureau conjonction actuellement le transit Uranus, cet homme se sens littéralement pousser des ailes pour conquérir des nouvelles terres ! , mais des complications vont se faire ressentir dès 2021 avec le transit de Jupiter et Saturne en Verseau, automne 2022 la Lune progressé conjonction Jupiter au carré du transit de Neptune, rien ne va plus faites vos jeux …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Réflexions sur la tragédie de Sainte Sophie

La Turquie d’Erdogan à la rescousse du Venezuela

Les magasins du Qatar retirent les produits français en raison des propos de Macron sur l’Islam

Les enjeux de la guerre en Arménie

La France et l’Italie rejoignent la Grèce dans une importante démonstration de force contre la Turquie

Les contes ordinaires d’Ersin Karabulut T2:Jusqu’ ici tout allait bien….

Le Turc est fort de notre faiblesse

La nécessité d’avoir une Europe plus autonome se fait jour.

Recette n°5781: (Turquie – dessert) Cake à la rose

Recette n°5245: (Turquie – dessert) Les Doigts de vizir

Destination la Turquie avec de sublimes Baklawa Rolls

Scandale : à propos de la cagnotte Leetchi Pour aider une famille turque à rejoindre la Turquie

Commentaires sur: "Erdogan et la pensée qui dérange (1)" (2)

  1. Marie-beatrice Poirier a dit:

    Erdogan a joué sur le contre courant d’Ata turk. Tant que la Turquie était en croissance à 2 chiffres tout allait pour le mieux et il passait pour un réformiste. C’est le paradoxe, en revenant sur un islam traditionnel.
    La Turquie s’enfonce dans une crise économique sans précédent et il multiplie les attaques vis à vis de l’Europe qui se tait. Il y a un jeu de dupe : Erdogan à besoin de l’argent européen en raison des migrants qui arrivent par échouage et l’Europe est bien contente que ces pauvres gens restent là bas dans des camps.
    Avec la crise Erdogan est critiqué à l’intérieur de sa classe politique donc comme tout politique il fait diversion. La faute est aux autres bien sûr. Comme son fond de commerce c’est l’islamisation pour une Turquie forte comme au temps de l’empire ottoman… a l’époque l’ennemi était l’Europe. Il ne fait qu’en foncer le clou faute de stratégie pour une économie vaillante.

    • Merci pour le retour
      Traduction en Français d’un historique de la Turquie
      ++ Brève histoire des contras kurdes et de leurs campagnes de nettoyage ethnique ++
      ′′ Si vous êtes vraiment intéressé par les problèmes de l’avenir kurde, veuillez commencer par lire sur l’histoire de la région. Vous devez comprendre les racines de la présence kurde dans les zones dont nous parlons dans le nord de la Syrie et de l’Assyrie.
      Je vais prendre un moment ici pour vous expliquer les noms géographiques. La Syrie est géographiquement la terre bordée par les montagnes de Taurus au nord, les montagnes kurdes à l’est, la mer Méditerranée à l’ouest, et al-Hijaz et Najd dans le sud. La Syrie peut être divisée en quatre zones de sous-culture : – Costale Syrie s’étendant d’Adana à Gaza – Désert syrien et Nabatea dans le bassin de la mer morte d’Aqaba – Assyrie l’île entre les deux rivières, appelée localement al-Jazeera. – L ‘ Assyrie se termine à Bagdad, où les deux rivières se rencontrent et où l’Irak commence. La Syrie, l’Assyrie et l’Irak, ensemble sont le croissant fertile et les terres du peuple cananéen, le peuple qui a donné naissance à l’Araméen et le mariage avec les Qahtaanites du Yémen arabe né.
      À la fin des années 1800, le Croissant Fertile était toujours occupé par les Ottomans. Alors que l’empire s’effondrait et craignait une révolte arabe, les nationalistes turcs au sein de l’empire ont lancé un programme de nettoyage ethnique et de transferts de population dans toute la région. Une partie du plan prévoyait la construction d’une chaîne de villages peuplés de personnes turques transférées, s’étendant du Platon Anatolien à Alep, Mossul, Damas et Jérusalem. C ‘ est ici que vous obtenez tous les villages et les milices turkmènes dont vous avez entendu parler au cours des dernières années en Irak et en Syrie. C ‘ est ainsi qu’Erdogan peut parler de protéger les turcs en Irak et en Syrie. Le plan de transfert des populations turques n’a pas abouti, peu de gens voulaient quitter leurs territoires turcs lointains, et les Arabes et les Assyriens ont résisté violemment.
      L ‘ élite turque a donc trouvé une meilleure solution, utiliser les peuples kurdes qui habitent les montagnes du Kurdistan proche, infertiles, et les attaquer avec les terres fertiles des Arminiens, des Arabes et des Assyriens. Les résultats sont le génocide arminien suivi du génocide des Assyriens et des Arabes. Toutes les scènes qui ont joué aux mains de l’EI dans le nord de la Syrie et de l’Irak au cours des 7 dernières années ; elles ne sont rien comparées à ce que les milices kurdes ont fait aux habitants locaux, hommes, femmes et enfants, à l’époque. C ‘ est de là que viennent tous les ressentiments locaux envers les Kurdes en Irak et en Syrie. Personne n’excepte sa prétention à l’oppression, ça sonne creux aux oreilles des survivants de leurs campagnes de nettoyage ethnique. Le ressentiment est encore plus exaspéré quand les réfugiés kurdes sur notre territoire, revendiquent la terre et exigent un État.
      À la fin de la WW1, les populations kurdes nouvellement délocalisées sont apparues comme un outil très important dans les pressions impériales sur les Turcs battus. L ‘ Iran, à l’époque un État vassal britannique, a commencé à manœuvrer pour un bout de Turquie. Ici je vais prendre un moment pour faire remarquer que les Kurdes et leur langue sont en fait un isolat subcultural de la langue et de la culture persanes. La majorité des terres indigènes des peuples kurdes, les montagnes du Kurdistan sont en fait en Iran et non en Turquie. Les négociations, grâce à l’utilisation de la carte kurde, ont permis à la Turquie d’accepter la plupart des conditions de la fin de la guerre. En retour, la France a permis à la Turquie de terminer le nettoyage ethnique du nord de la Syrie et de l’Assyrie, et à la fin des années 1920 et au début des années 30, la Turquie a expulsé tous les habitants arabes, assyriens et grecques de toutes les grandes villes s’étendant de Adana dans l’ouest à Mardin dans l’est.
      Il faut noter que si la Syrie avait des citoyens kurdes avant la séparation de Sykes-Picot ; ils étaient une très petite minorité concentrée dans les villes comme migrants dans l’ancien Empire ottoman. Dans les années 40, lorsque le nouvel État turc a fini de nettoyer ethniquement les Arméniens, les Arabes, les Grecs et les Assyriens ; il s’est retourné contre ses anciens bancs et a commencé à nettoyer ethniquement les Kurdes. Beaucoup ont quitté les villes qu’ils ont nettoyées ethniquement dans la haute Syrie / Assyrie, maintenant en Turquie, et se sont réfugiés en Syrie, ce qui leur a donné la nationalité. Une plus grande vague de réfugiés kurdes est arrivée en Syrie dans les années 60 quand ils ont commencé une lutte armée contre la Turquie. Ce lot n’a pas reçu la nationalité syrienne, mais l’État les a armés et a accueilli le PKK pour aider dans leur lutte de libération ; il reçoit les mêmes droits que les Palestiniens en Syrie qui comprennent tous les services publics sauf le droit de vote.
      Depuis ce jour, presque toutes les puissances régionales et internationales ont utilisé les populations kurdes transférées comme outils dans la guerre pour le contrôle territorial. Israël les utilise contre l’Irak, l’Irak les utilise contre l’Iran, la Syrie les utilise contre la Turquie, les USA les utilise contre l’Irak, les USA les utilise contre la Turquie, et probablement bientôt, les USA les utilise contre l’Iran.
      La Syrie a presque été envahie par la Turquie au début de 2000 ; la Turquie a même coupé toute l’eau de la rivière Euphrate pour forcer la Syrie à renoncer au mouvement de libération kurde. En 2013, lorsque l’armée syrienne a dû se retirer des marges et des pays pour défendre les villes et les grands centres de population ; la Syrie a naturalisé tous les habitants kurdes, ouvert tous les arsenaux dans le nord, et les a armés jusqu’aux dents pour combattre contre l’invasion de Contra Wahhabi. Malheureusement, les Contras kurdes ont remboursé l’hospitalité du peuple syrien avec trahison, en rejoignant l’Empire et en essayant de voler notre terre pour un état fabriqué au nom fraîchement miné ; Rojava.
      Quoi qu’il en soit, si vous êtes toujours partisan du séparatisme kurde en Syrie, un basé sur la conquête par génocide, j’offre un dernier point : les transferts et réfugiés kurdes en Syrie représentent moins de 10 % de la population du pays. Et quand on regarde seulement la Syrie du Nord, les Kurdes ne représentent que 30 % de la population ! Les Arabes et les Assyriens aussi sont-ils majoritaires gouvernés par une minorité ! Ne serait-ce pas l’Apartheid ? Les Kurdes vont-ils recevoir les mêmes droits d’uber que les sionistes ?
      Je suis pour l’égalité et l’internationalisme, mais comprenez bien que je n’accepterai jamais vos versions d’égalité et d’internationalisme ; car elles semblent toujours pavées de sang arabe et sous les pieds des armées coloniales. Allez-y, lisez plus d’histoire, avant de vous pontifier, ce sont des événements qui sont frais dans l’esprit des gens dans mes patrie. »
      Laith Marouf
      https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10161063407618868&id=667683867

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :