L'art de l'astrologie intuitive

Eleanor Roosevelt tenant la Déclaration universelle des droits de l’homme

Cette déclaration va plus loin que la précédente puisque c’est une « Déclaration universelle des droits de l’homme », qui va au-delà des frontières et des continents et applicable dans tous les pays. Cette déclaration date du 10 décembre 1948, ce jour était présent 58 Etats membres constituant une assemblée générale.

Sous une conjonction supérieure de Mercure /Sagittaire enrôlé dans un trigone de Feu avec la Lune/Bélier et Pluton/Lion apportant un élan d’enthousiasme et de force agissante. La Lune est fortement combative par les nombreux aspects qu’elle reçoit. La Lune est aussi en apex d’un T carré (comme dans la déclaration précédente du 26 aout 1789) et son double carré d’Uranus rétro opposition de Mars/Jupiter. On peut dire que la « Déclaration universelle du 10/12/1948) est beaucoup plus dans l’application que ne l’était la précédente. La Lune est encore dans l’opposition de Neptune, ce qui signifie malgré les potentialités supplémentaires, il reste néanmoins des injustices au niveau des femmes (puisque la Lune est affilié au féminin et à l’enfance, la famille) qui montre de nombreuses déficiences, retrouve refuge dans toutes sortes de compensation. La dépendance au sucre est une dépendance, à la télévision, les réseaux sociaux … ect , la consommation est une dépendance au service des entreprise a qui elle profite. Ce qui nous rend pas plus heureux, la Lune au quinconce de Saturne.  

Dans le ciel progressé, nous sommes arrivés au « Dernier quartier du cycle » la Lune se situe en conjonction Chiron le guérisseur blessé dans le Sagittaire, donc en conjonction à la position du Soleil natal  et proximité de l’éclipse solaire du 14 décembre, ce qui donne du sens au fondement de la « Déclaration universelle des droits des hommes » , il y a dans l’inconscient collectif réside une blessure universelle, qui est d’autant plus présente que nous avons embarqué dans ce Dernier quartier qui ouvre la porte a tout ce que nous avions laissé derrière nous et qui nous rattrape. La Lune est une nouvelle fois en apex d’un T carré, de l’opposition Soleil progressé conjonction Mars  et  de Saturne rétro, qui met en exergue des non-dits et les conséquences d’une réalité qui n’épargne pas les plus faibles.

Il faudra attendre le printemps 2028 pour s’engager cette fois dans une Nouvelle lune progressé  en conjonction Mars au semi-sextile de Mercure. L’opposition avec Saturne rétro sera moins agissante mais peut apporter des entraves sous forme de doute, qui peut servir de tremplin pour combattre les obstacles et surtout les injustices. Avec 2045 se formera un sextile de Jupiter et Mars  et ressenti quelques années auparavant. A ce moment là la Lune progressé aura rejoint Neptune rétro, pour nous sensibiliser aux préoccupations sociales entre 2043/2044. Je sais c’est loin et qui fait écho à 2017 la rencontre précédente de la Lune progressé et de Neptune rétro.

Pour revenir a aujourd’hui, nous sommes entrés dans une phase de nettoyage qui va durer environ 7 ans. C’est une phase qui se montre conflictuelle par la tension qui y règne et des sacrifices qui y sont demandés. Il faut se comporter comme un animal sauvage, car le courage est une arme précieuse pour ne pas sombrer dans la dépression.

  • novembre 1968 (nouvelle lune progressé/Capricorne) conjonction Jupiter, trigone Saturne rétro, carré croissant de Neptune, était la période d’insouciance et un facteur chance
  • juin 1998 (nouvelle lune progressé/Verseau) trigone de Neptune rétro, opposition Pluton rétro, le « Connais-toi toi-même. » de Socrate, une période favorisant  l’éveil par la psychologie, on y trouve de nombreuses publications dans ce sens.
  • Avril 2028 (nouvelle lune progressé/Poissons) conjonction Mars, développement de capacité de concentration ? , Mars quinconce Neptune donne la voie à l’exploration de nouvelles voies psychiques …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Déclaration des droits de l’homme (1)

10 décembre… 1948 – L’ONU adopte la Déclaration universelle des droits de l’Homme

Proclamez la déclaration universelle des droits humains !

Droits de l’Homme : 72 ans après, un parcours de protection inachevé

 »L’homme n’est ni ange ni bête et qui veut faire l’ange fait la bête. »

Les droits de l’homme, alpha et oméga du front républicain

Haïti face à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 Décembre 1948 : Défenseurs Plus, interpelle les forces vives à primer l’intérêt général

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :