L'art de l'astrologie intuitive

Une conjonction qui s’est faite discrète sur la roue du zodiaque et dont la conjonction supérieure de Vénus et du Soleil est venue nous éclairer sur le chemin.  

Je dirais que cette rencontre, c’est le retour à des méthodes simples et naturelles respectant l’environnement. Des méthodes sur l’enseignement et l’apprentissage et qui viennent nourrir le corps et l’esprit. Il peut y avoir un côté archaïque pour les uns et hermétique pour les autres. Ce sont les « voies naturelles » qui sont mises à l’honneur et une évidence de « retour à la source » significative.  Cérès la « Déesse de l’agriculture » et de l’éducation et Chiron le « guérisseur du zodiaque » et  un enseignant hors pair. On peut voir dans cette association le rôle de l’infirmière qui fait l’actualité depuis plusieurs mois avec le « covid ». Donc un rapport avec la santé ou le besoin de soutenir par des actions de prévention. Donc des solutions naturelles pour améliorer sa santé est une possibilité de la conjonction de Cérès et Chiron. Ces remèdes peuvent se trouver dans la nature par des plantes sauvages serait a mon avis plus proche de la réalité.

Je dirais que Cérès et Chiron ont beaucoup de choses en communs, même si cette rencontre n’a pas fait beaucoup de bruit dans l’actualité astrologique. Ce que j’ai remarqué, que cela soit dans la découverte de Chiron (1er novembre 1977) ou la découverte de Cérès (1er janvier 1801) , les deux sont mutuellement dans un axe d’opposition , ce qui est assez intéressant de la connexion établit.

Personnalités Nés(e) sous une conjonction Cérès et Chiron :

Ce que Jean Billon a écrit dans son livre « L’univers des astéroïdes » : Cérès – Chiron , capacités autodidactes qui confèrent le bénéfice de la réadaptation dans la carrière. Arriver à surmonter les changements de cap professionnels. Tendance au bricolage ingénieux, au sens propre ou figuré, mental selon la dominante du thème. De quoi désespérer des catalogues de métiers existants, puisque la clé se trouve dans un « ailleurs » à inventer ! […]

Il peut je pense, exister une blessure par rapport à la séparation d’un lien que l’on cicatrisera par une activité sociale importante. Une guérison ne sera possible après la cinquantaine, au moment du retour de Chiron dans le meilleur des cas…  

– tous droits réservés, pour le texte  –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Cérès conjonction Chiron

Les quatre Déesses

Chiron l’instructeur

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :