L'art de l'astrologie intuitive

Archives de 18/04/2021

5 critiques constructives pour la communauté astrologique

Une approche intéressante qui me fait rebondir sur la véritable source de l’enseignement qui est partagé aujourd’hui.
Avec le recul entre ceux qui ont suivis la pléthore de mes articles sans aucun respect des connaissances acquises. L’alibi, c’est gratuit alors ce qui est à toi est aussi à moi ???
J’ai souvent constaté que la source de l’auteur est en fonction du pedigrée de l’astrologue lorsqu’il est professionnelle va servir d’exemple, de modèle de réussite présumée et que le reste l’astrologue non professionnel ne mériterait pas tout autant de la considération ???
Évidemment, lorsque l’apprenti astrologue vise le Soleil et non la Lune sur le plan de la conscience symbolique, ce qui veut dire en recherche d’un statut social et que l’astrologie peut en devenir cette porte qui s’ouvre vers un objectif possible , il ne faut pas se tromper de modèle.
A noter, en astrologie il n’y a pas qu’un seul modèle qui a le droit aux faveurs de l’art d’Uranie, ce n est pas systématique d’apprendre l’astrologie et de vouloir en faire son métier après un stage ou quelques cours, l’étude de l’astrologie est un investissement entre le corps, l’esprit et l’âme et une alchimie des trois.
L’astrologie n’est pas exclusivement une affaire de consultation, mais aussi de connexion, d’intuition de pratique sur le terrain qui est la fabrication de l’expérience de tout type d’astrologues … A propos du 2ème point au sujet de l’intuition qui ne devrait pas supplanter la technique et la rigueur. Il en faut de la pratique pour devenir un astrologue reconnu pour ces qualités d’expertises, ce sont des années d’études comme dans un laboratoire d’expérimenter sur le terrain par le contact avec les personnes concernés. J’ai été formé a la bonne école, ayant participé a des forums d’astrologie, chaque jour, il y avait une nouvelle carte à découvrir. Oui « l’intuition »  ne suffit pas si derrière l’astrologue n’a pas acquis de l’expérience et encore le déclic de l’intuition viendra bien après des années d’entrainement sur un millier de carte du ciel serait la base pour faire un bon astrologue. Vous croyez qu’il suffit d’étudier à fond une carte du ciel ou d’en découvrir l’essentiel de ce que vous percevez a un moment particulier ? L’astrologie n’est pas de dire du blabla astrologique, mais d’entrer en résonance avec ce que va évoquer pour vous a un moment précis, ce qui vous saute aux yeux et qui peut être en désaccord avec la pensée du consultant, trop imbriqué dans un aspect de sa carte qui l’intrigue ….

3ème point intéressant
J’ai publié quelques coups de gueule par rapport à la pratique de l’astrologie, mais sans jamais visé une personne en particulier. La vie se charge de le faire à ma place.
Après, tout dépend du type d’astrologie, que l’on pratique. L’astrologie psychologique aujourd’hui est couramment pratiqué, mais dans le fond le contenu est beaucoup plus dans une approche de la psychologie que de la technique astrologique.
Étudier uniquement le thème natal, sans combiner avec les progressions, la révolution solaire, celle en cours, la précédente, la suivante permet de mieux comprendre et puis évidemment le transit accrocheur qui suscite une intention du moment….
S’adapter suivant la priorité du ciel, qu’il soit intérieur lié à la personne ou extérieur lié au collectif… dans ce dernier il peut s’agir du couple, la synastrie, composite ect … dans ce cas c’est tout un ensemble qu’il faut évaluer et demande de jongler sur plusieurs paramètres astrologique pour avoir une idée générale et développer une meilleure compréhension pour donner du sens …

4ème point ,
Un astrologue se doit suivre l’actualité ou alors il a une composante astrologique qui le dispense par une faiblesse de Saturne, le Capricorne et le MC ?
Je publie parfois un article suite au décès d’une célébrité ou personnage médiatisé et comparer le natal et les progressions au moment du passage de l’autre côté. Il y a souvent des marqueurs astrologique intéressant, alors pourquoi ne pas l’aborder ?
Georges Antares en parle dans son livre sur les Transits Planétaires, de ne jamais évoquer la mort, lorsque la personne est vivante, mais si elle vient de décédé, il devrait y avoir aucune contre indication.
Au sujet des viols, troubles sexuelles, un bon astrologue peut l’appréhender dans son étude, comme les problèmes d’alcool, de drogue … qui ne sont pas nombreux ces consultants, à consulter un astrologue et ce problème si il existe est révélé par l’auteur lui-même.
Dans la majorité des cas, c’est un phénomène plutôt rare, sauf si vous attirez ce genre de personnage faisant partie des pervers narcissiques.
Voir la maison 7 de la projection et du transfert.
En tout les cas, ce n’est pas un sujet qui fréquerait je pense, les cabinets d’astrologues, mais plutôt les cabinets de psychiatre ou de psychologue ?

5ème point ,
Je pense que l’on ne peut pas imposer le style d’astrologie qu’un autre astrologue choisi de prendre en référence.
Chaque astrologie apporte une richesse, mais ne peut pas devenir un dogme Et un modèle établit qui doit devenir un modèle.
Ce qui est bon pour un astrologue, n’est peut-être pas vrai pour un autre et c’est pourquoi on est attiré par un type d’astrologie et pas un autre.
Chaque astrologue va développer son style avec l’expérience qui lui sera propre, je pense que l’erreur s’est de vouloir s’approprier d’une méthode qui n’est pas la nôtre, sauf si on lui apporte quelque chose de nouveau.
C’est vrai que dans l’astrologie des anciens, il y avait une part de négationniste qui ma souvent dérouté, comme les livres de Hadès un Scorpion marqué par une profondeur dans son enseignement mais aussi une spiritualité qui apportait un équilibre par rapport à ces interprétation fort heureusement.
J’ai aussi fréquenté des astrologues ayant une approche de l’astrologie trop rentré dedans, mettant en exergue d’emblée la part obscure, pour moi ce type de personnes ne mérite vraiment pas le statut d’astrologues, car elles en sont absolument pas digne. Leur mobile exercer un état de supériorité par leur pratique, moi je sais tout et toi tu sais rien. En un seul regard de ta carte, vont mettre en évidence leur point faible qui aura été jugé comme défaillant par elle-même et le tour est joué. Soit par manque d’arguments ou encore un manque de maîtrise de l’outil astrologique par manque de compétences et ce croit par définition astrologue, c’est de la pure démagogie…

Ad astra

J’ai récemment écrit un article qui détaillait 5 critiques courantes de l’astrologie. Cet article a un format similaire avec un contenu différent : je voulais ici traiter des critiques que j’adresserais, personnellement, à la communauté astrologique. Par « communauté astrologique » j’entends mes collègues astrologues ainsi que les enthousiastes. Ces critiques se veulent constructives, et certaines sont aussi une note à moi-même ; le but n’est pas d’attaquer qui que ce soit en particulier, bien que j’admette que le ton soit parfois exaspéré !


Voir l’article original 2 209 mots de plus

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :