L'art de l'astrologie intuitive

L’art, c’est ce qui nous met en joie et sous les rayons lumineux de Sirius, il ne peut y avoir plus beau spectacle que celui avec les étoiles.

Ce weekend Vénus était en conjonction Sirius, mais aussi le Soleil noir et de ce fait ce qui distingue l’œuvre de Dorota Bednarek intitulé « Lumière de Sirius » sur l’exposition à Strasbourg de « L’industrie Magnifique » du 3 au 13 juin. J’ai été emballée par la création de l’artiste. C’est incroyable car dans cette création artistique, Sirius transparait vraiment, déjà par le son musical, cette musique céleste, puis l’apparence sombre comme dans l’univers et effectivement quelque chose brille à l’intérieur de la création, comme donnant l’impression de voir « l’Etoile de Sirius ». C’était très inspirant cette « Lumière de Sirius » et d’autant plus en conjonction Vénus. Ensuite cette conjonction de Sirius et le Soleil noir était très présent dans l’œuvre de l’artiste qui a intuitivement ressenti les vibrations sur le plan astrologique. Parce que le « Soleil noir » , c’est comme la « Lune noire »  dans sa symbolique de la couleur qui a été choisie. Je pense qu’il faut en être conscient pour l’apprécier pleinement dans sa dimension galactique.

Le moment fort des astres avec Sirius :

  • Weekend du 15 mai avec Mars
  • Weekend du 12 juin avec Vénus
  • Entre le 5 et 6 juillet avec le Soleil
  • Entre le 19 et 20 juillet avec Mercure
  • Chaque mois avec la Lune, 12 juin, 9 juillet, la nuit du 5/6 aout ect …

Mettre en lumière des artistes au moment du long carré croissant de Mercure rétrograde dans les Gémeaux avec Neptune dans les Poissons, était un sacré challenge d’une trentaine d’expositions dans le centre ville de Strasbourg. Ce sont les accords qui font sens, car trouver la création qui s’accordera avec les énergies du ciel et de la terre était un sacré défi.

Il y avait une autre création qui m’avait emballée, c’était « YES NO de Perhaps que j’avais surnommée « déchiffré le code » et qui faisait écho à la phase de  Mercure rétro. « Landscape in Motion » avec ce jeu de miroirs décalés dans une étendue d’eau, qui en empêchait de s’y approcher. L’œuvre « 50 disques, 50 faces » de Wladimir Skoda pour marquer la roue des cycles, ca fait penser aux « lectures de Nadi » à consulter suivant notre inspiration, comme un tirage de « Yi King ». Il y avait encore « Les L du désir » qui rayonnait de luminosité à la tombée de la nuit, me faisait penser à Angel l’ange des astéroïdes sous le code 11911 se trouve actuellement en phase rétrograde et en conjonction Pluton …

Et bien d’autres encore, moins inspirant  , quoi que « Sans faire de Vagues » pour nous connecter à l’élément eaux et ces trois dauphins, « Triadique », « Terre au Ciel », « Trou d’homme », « Eros et Tétanos »,  ce dernier malgré la symbolique avec l’astéroïde code 433 « Eros », je n’ai pas réussi la connexion avec l’œuvre architectural qui s’élançait vers le ciel.

Bravo à tous ces artistes, dans leur mission d’accomplir le grand œuvre alchimique …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Conjonction de Vénus avec Sirius et le Soleil noir

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :