L'art de l'astrologie intuitive

C’est l’été, avec mes souvenirs d’enfance qui remontent à la surface de la conscience, surtout lorsque l’on commence à relater des moments qui ont justement nourrit ma jeunesse.

Comme je disais dans une discussion dans mon groupe « l’actualité de l’astrologique » sur FB que j’ai remplacé la « Caillebotte » de jadis par la crème libanaise, mais qui donne pas vraiment le même résultat. Les hommes avaient droit à la « trempine » ça porte le nom également de Miget et c’était apprécié surtout lorsqu’il faisait très chaud et qu’ils revenaient de travailler dans les champs. On peut appeler ça une soupe sucrée, ce nom perd de son origine du patois Vendéen.   

Ce temps là est complètement, révolu, car une grande famille se réunis rarement aujourd’hui d’une même lignée, parents et frères et sœurs sauf peut-être lors d’une réunion familiale avec les grands parents, parents, enfants et petits enfants, se fait très rarement aujourd’hui et ça demanderais de grande dépense si l’on possède pas de jardin et d’animaux d’élevages , poules, lapins, moutons, cochons ect … ça je l’ai vécu, ma mère passait la majorité de son temps a cuisiner. Pour dire que le nombre y était, et ça durée une dizaine d’années après la naissance de ma dernière sœur. ma mère mettait chaque jour la poêlée de mojette (haricot blanc) sur la table qui plusieurs fois réchauffée en devenait délicieuse, plus le repas du jour. On faisait aussi la cuisine au cochon et je vous dis pas les boudins avec à l’intérieur de vrais petits lardons de gras, vous n’en trouverez plus dans l’étalage des charcutiers et qu’on faisait briller sur la table avec une couenne de cochon, dans les blancs ma mère mettait du lait sortant du pis de la vache du matin avec des œufs et dans les noirs du sang de cochon. Ce n’était pas du tout de la cuisine industrialisé, c’était pour notre consommation personnelle. Les réserves de nourriture étaient transposées dans le congélateur, en bocaux …

Mes parents, déjà à l’époque vivaient à l’ancienne et qu’ils avaient fait des enfants pour avoir du personnel à disposition certainement pour aller dans les champs et à l’époque ne pensais pas du tout a notre avenir en dehors de la ferme, on vivait dans une sorte d’entreprise familiale , on appel ça aujourd’hui une micro entreprise, replié sur nous même sur le clan familial en autarcie, car on produisait pour nous même a part la photographe auquel il fallait livrer deux litres de lait par semaine a son magasin.  Presque chacun avait sa tâche de travail, une sœur s’occupait de nourrir le cochon avec les reste de nourriture mais aussi du grain qu’on faisait cuire avec des pommes de terre dans un vieux chaudron alimenté avec du bois et autre détritus à bruler, un frère s’occupait du jardin dans lequel on faisait pousser les tomates après une grande tranchée où l’on vidait les toilettes situé aux abords du jardin. C’était ça la vie dans une ferme autrefois, on faisait pas du tout de manière et on avait tout à disposition. Une sœur s’occupait de nourrir les volailles, un autre frère des lapins et cochon d’inde avec lesquels une fois on avait confectionné du pâté, il y avait aussi deux sœurs pour traire les vaches matin et soir et l’été il fallait se dévouer pour les emmener aux pâturage en passant par la route a deux trois kilomètre de la ferme. Mon père s’occupait des moutons et des abeilles sa passion, une partie du miel était vendu à une coopérative et fabriquant lui-même ces ruches, il n’était pas question de gelée royale en ce temps là … On allait une fois par an a la mer en taxis, car il y avait pas de voiture et ma mère allait faire ses courses presque chaque jour en vélo où  était accroché deux grosses sacoches. Ensuite les voitures sont arrivées et ma mère une fois par semaine allait faire ces courses avec l’un de mes frères.

C’était une autre époque dans une époque, on avait des voisins avec lequel on échangeait souvent, une famille de hollandais, le père était pasteur, puis un jour ils sont partis …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI  

La nature et moi et mes souvenirs …

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :