L'art de l'astrologie intuitive

Il y a quelques temps j’avais trouvé chez Emmaüs le livre « l’astrologie chinoise de Suzanne White » et tout récemment du même auteur « Double Astrologie » en livre de poche. J’ai voulu en savoir plus sur l’auteur alors, j’ai fais des recherches, naissance en 1938, donc cette année en 2022 l’astrologue va fêter ces 84 ans le 21 novembre et naissance sous l’année du « Tigre » de terre et  le retour Uranus, dans la mythologie (Ouranos) qui veut dire le dieu du ciel et chez l’astrologue Uranus se lève en Taureau à proximité de l’ascendant.

Suzanne White est une astrologue américaine mondialement connu résidant dans le sud de la France depuis plus de 50 ans. C’est à partir de 1971, à l’âge de 33 ans qu’elle commence à écrire pour des magazines féminin, ensuite l’astrologue publie son premier best-seller à l’âge de 38 ans. C’est à partir de 1986 que Suzanne White va créer une nouvelle astrologie par la combinaison entre le signe de l’astrologie chinoise et le signe de l’astrologie occidentale et avec un résultat de 144 interprétations possibles.

Avant de se passionner pour l’astrologie chinoise, Suzanne White à exercer toutes sortes de métiers : professeur de collège, mannequin, journaliste, interprète, romancière, vendeuse de feu d’artifice, directrice de boutique de couture, opératrice d’ascenseur, vendeuse de chaussures et traductrice. « La grande prêtresse » des astrologies chinoises et occidentales, le surnom donné par ces fans et ces lecteurs.  Ces nombreuses activités avant de se faire connaitre comme la déesse de la double astrologie, est visible dans son ciel de naissance par Mars dans la maison 6 au sextile de Mercure (la multiplication) Mars est aussi premier maitre de la maison 7 (les contrats) , Jupiter le second est au trigone de Mars ce qui signifie que les contrats ce sont toujours renouvelés, même dans l’astrologie. L’astrologue est auteur d’une quarantaine de livres.

Naissance sous une « Nouvelle lune en Scorpion », conjonction vénus en phase rétrograde et maitre de son ascendant (Taureau). Le besoin de se connaitre a été la clé de son succès, d’avoir réussi a pousser la porte des limites des mystères de la connaissance de soi puis des autres (Nouvelle lune dans la maison des autres qui reçoit le maitre de l’ascendant, dont la mission était la quête de soi par la découverte de l’autre. Mars est maitre du Nœud nord dans le signe de la Balance et le 7ème signe et Vénus en est le maitre.  Lorsque Vénus a commencé sa phase rétro, il y avait un sextile avec Mars, les deux maitres de l’axe relationnel (Toi et Moi) et aujourd’hui les deux acolytes forment un semi-sextile) l’union des contraires, l’union des deux astrologies. La période où Mars était au plus proche de Vénus était dans les années 70 avec l’encadrement du Nœud nord et dans les années 80 , Vénus sortant de sa boucle de rétrogradation, Mars ne pouvais plus la rejoindre. Cette période à contribué à l’astrologue Suzanne White de gravir les marches du succès. On peut encore l’interpréter en disant que les autres (Mars) sont venues à l’astrologue (Vénus) pour s’engager dans une union et former une (double astrologie).  

Uranus en 12 l’intuition trigone de Neptune maitre des projets en Poissons et en maison 5 la création,  formant une synergie entre Uranus et Neptune en aspect réciproque avec Jupiter en 10 et conjonction de la 11 la réalisation d’un type d’astrologie donnant vers l’ouverture d’un autre monde, d’une nouvelle pensée.

  • 1968, première Nouvelle lune progressée en conjonction Mercure natal et le projet d’écriture
  • 1998, deuxième Nouvelle lune progressée qui reçoit le transit de Neptune et l’inspiration
  • 2028, troisième nouvelle lune progressée/Mercure en conjonction Jupiter natal et la reconnaissance à l’âge de 90 ans ?

L’anniversaire de Suzanne White approche, la Lune progressée en conjonction Mercure natal, l’écriture fait toujours partie de l’astrologue qui a publié en anglais « votre avenir en 2022 » avec l’année du Tigre d’eau, par contre aucun livre récent en français

Un extrait du livre « la double astrologie » de 1985 dans le chapitre de l’introduction :

Pourquoi moi ?

Il y a quelques années, je quittais Paris, France pour aller vivre dans les espaces mythiques de Long Island, New York USA. J’avais trente huit ans. Peut-être pensais-je que j’avais assez longtemps langui à Paris. Trop longtemps, en fait. Mes filles parlaient l’anglais avec l’accent français. Vérandas et milk-shakes me manquaient. Elles me dirent que « the Hampton » était l’endroit « in » pour un écrivain. Il se trouve qu’avec beaucoup de travail et une chance assez remarquable, j’avais écrit deux livres à succès. Noblesse oblige. J’allais directement m’installer à « The Hampton » où vivaient les vrais écrivains.  Je croyais sincèrement que j’étais « arrivée ». Mes filles étaient joyeuses et équilibrées. Leur accent français disparut du jour au lendemain. Les rues offraient des milk-shakes à foison. Je n’avais pas encore écrit un best-seller, mais ça pouvait attendre. Je venais de m’amouracher d’un merveilleux tennisman professionnel.

On était en juin. Les plages interminables de Long Island avec leurs maisons sur pilotis dans les dunes et leurs vastes étendues de sable blanc, déjà nous faisaient signe, nous promettant un été riche de corps dorés et d’estivants new-yorkais. Ma nouvelle maison, reproduction pittoresque de la « boite de sel » des pionniers du XXVIIe siècle, rassemblait tous mes rêves en un cottage douillet : deux cheminées, une cuisine flambant neuve, un bureau pour maman (moi) et une adorable chambre sous les combles pour chacune des deux plus jolies fillettes nouvelles venues en ville. Daisy et Autumn White. Naturellement, il y avait une véranda. Après toutes ces années difficiles où j’avais essayé de me faire publier, je croyais vraiment que j’étais « arrivée ». Ma vie pleine que j’avais à peine remarqué ma maigreur squelettique. Au cours des deux derniers mois, j’avais régulièrement fait du jogging, remué des meubles, suspendu tableaux et rideaux. Je devais penser que c’était normal d’avoir un peu maigri. « On ne peut jamais être trop mince ou trop riche », disais-je à mon grand gaillard d’amoureux, si sure de moi, si crâne … jusqu’au jour où, assise dans ma belle baignoire beige, j’examinai mon sein droit et y remarquai une boule de la taille de mon ongle. A partir de ce jour, le beau soleil de juin ne cessa de pleurer sur le grain satiné de mon beau parquet de chêne. La fête était finie.

C’était sérieux cette fois, je ne pouvais me permettre de trainer comme une âme en peine, cherchant la solution dans les yeux de quelques vieux sage qui me conseillerait peut-être de changer de métier. On ne va pas consulter un astrologue pour un nodule au sein. J’allai donc à l’hôpital où l’on procéda à l’ablation du sein. Puis je passais douze mois allongée, mourant à petit feu sous l’influence débilitante du traitement chimiothérapique. Je perdis ma jolie maison et mon tennisman. Et, trop malade pour m’occuper d’elles, je perdis, mêmes mes filles pendant quelques mois, quelles passèrent dans une lointaine pension. A la fin de cette épreuve physique et mentale, non seulement j’avais le moral au-dessous de zéro, mais quelque chose en moi criait : « DANGER ! » Partout où se portait mon regard, je voyais les « effets secondaires » des drogues meurtrières. L’arthrite avait envahi toutes mes articulations. Ma belle crinière noire m’avait abandonnée. Incapable de rien garder dans l’estomac pendant plus d’un an, à part les féculents et les sucres, j’avais grossi de vingt kilos. Mes dents se déchaussaient. Je sus ce que c’était que de se sentir vieille. Néanmoins, dès que mes deux bras furent libérés de leurs goutte-à-goutte respectifs, je pris une de mes filles sous chacun d’eux, empruntai l’argent du voyage et retournai à Paris, que j’avais quitté quatre ans plutôt, si naïvement enthousiaste. Avant d’arriver chez moi, je fis arrêter le taxi pour embrasser le lion de Denfert-Rochereau. Les petites grignotaient pensivement des petits pains au chocolat.

Quel rapport avec la DOUBLE ASTROLOGIE ?  Eh bien quand on est malade, on a tendance à beaucoup ruminer, à penser à la mort. Tôt ou tard, on remarque qu’on a ce qu’on appel « du temps devant soi ». s’il ne me restait que quelques mois à vivre, pourquoi les gaspiller en méditation sur les vers de terre, les urnes funéraires et les pierres tombales ? Mais je me rongeais quand même. J’étais effrayée et inquiète, et pas même certaine de vivre assez longtemps pour voir mes enfants grandir. J’avais perdu mon punch mes forces, mes rêves s’étaient fracassés sur l’impitoyable éveil de la vérité. Les médecins m’assuraient qu’avec un peu de chance et beaucoup de patience, tout irait bien. J’avais fait tout ce que je pouvais pour vaincre la maladie. Ma convalescence se passait bien.

Mais j’avais le cœur brisé, j’avais perdu tout ce que j’avais construit. Même si le cancer ne m’avait pas tuée, il avait ruiné ma vie. Qu’es-ce que j’allais faire ? Hou-hou, « Eh bien, tu ne peux surement pas te faire strip-teaseuse ou modèle nu pour playboy », me dit mon amie Kathryn, mon Lion/Singe préféré. « Alors, tu ferais aussi bien d’écrire un autre livre », « Mais je ne fais plus que pleurer », répondis-je d’une voix larmoyante. « Eh bien, quand tu arrêteras de pleurer, tu écriras un autre bouquin », rétorqua-t-elle du tac au tac. Ainsi, lentement, péniblement, je me mis en devoir d’arrêter mes marathons lacrymaux< ; <comme Kathryn le Lion/Singe avait toujours été ma grande solutionneuse de problèmes, je me dis qu’elle avait raison. Si j’arrivais à ne plus pleurer, je pourrais écrire un autre livre. Heureusement, vers cette époque, vint à mon aide un étrange phénomène que je n’avais absolument pas prévu. On appelle cela Courrier des admirateurs. Oui. Quand je rentrai en France, je découvris que mon premier livre, L’Astrologie Chinoise ? , traduit en Français pendant mon absence, se vendait comme des petits pains. Mon éditeur m’envoya des tonnes de lettres. Et à mesure que les ventes augmentaient, les lettres se multipliaient. […] Ainsi grâce aux questions de mes lecteurs, je ne cessais d’écrire sur la DOUBLE ASTROLOGIE. Et peu à peu, sans y penser, j’avais arrêté de pleurer. Il était temps d’écrire un autre livre […] avec l’autorisation de l’auteur, pour contacter Suzanne White, c’est par ICI

En lisant intérieurement cet extrait du livre « la double astrologie », je ne pouvais m’empêché de penser à Mars rétrograde dans les Gémeaux et ce passage à vide que l’auteur avait traversé durant sa maladie et les souffrances psychologiques et son combat pour tenter de s’en sortir vivante. On est bien dans la nature du « Scorpion » et d’une naissance sous une nuit sans Lune pour faire écho à la Nouvelle lune. Il y a eu le facteur de l’époque de naissance en 1938 à quasiment 9 mois avant le début de la seconde guerre mondiale, même si la naissance s’est faite aux USA, donc un contexte familial sous tension même de loin géographiquement, cela laisse des traces dans l’inconscient collectif dans une naissance de Nouvelle lune.

Vous l’avez certainement vu comme moi l’opposition de Saturne rétro/Bélier et Mars/Balance avec la porte de sortie Mercure/Sagittaire. C’est une réception mutuelle de Saturne qui est en exaltation dans la Balance et Mars en domicile en Bélier et lorsque l’on a équilibré ce que révèlent Mars et Saturne, la compréhension fait sens et l’on assume pleinement sa destinée sans fioritures. Récemment avec Mars rétro depuis le 30 octobre au moment où Mars était stationnaire et durant deux semaines.  La page facebook de Suzanne White avait été verrouillée par sécurité probablement à cause d’une personne mal intentionnée qui aurait essayé de se connecter. Ensuite elle a réussi de résoudre le problème avec l’aide d’une amie. L’astrologue est très active sur sa page facebook et vous pouvez commenter sans forcément être ami(e), peut-être par la suite cela risque de changer !

Suzanne White à publié trois livres en Français, plus une série pour chacun des 12 signes

  • 1983, L’astrologie chinoise, sous une Pleine lune progressée, sous le  signe chinois le Sanglier
  • 1985, La double astrologie, Lune progressée en maison 4 dans le signe du Lion
  • 2009, L’astrologie de l’amour, en progression Neptune rétro est en apex d’un T carré de l’opposition de la Lune et Vénus …
  • 2010, la double astrologie en 12 livres pour chacun des signes chinois, Soleil progressé en Verseau au carré Uranus/Taureau, la Lune progressée conjonction Chiron …

Les deux premiers livres sont la base de l’enseignement de l’astrologue Suzanne White. Le livre la double astrologie a été enrichit par les milliers de lettres reçus et qui l’attendaient à son retour en France. Cela a été une richesse de connaissance dans la préparation et venir compléter la révélation du premier livre (l’astrologie chinoise).

Ce que je trouve intéressant et très utile dans le livre de la « Double astrologie » c’est d’avoir été assez loin pour mettre en évidence le signe chinois de l’année à partir de 1516 (Rat) et jusqu’en 1999 (le lièvre ou le chat) suivant les auteurs

On peut remarquer dans les débuts de la pratique de l’astrologie l’astéroïde Uranie code 30 (la muse de l’astronomie et de l’astrologie) est arrivée en conjonction Saturne maitre de la 9 de la pensée supérieure, autodidacte, l’étranger … et se dirige dans sa progression en conjonction Uranus le chouchou des astrologues.

Dans mes recherches, j’ai découvert un article surprenant publié sur « Var-Matin » en février 2021, concernant justement « Suzanne White » qui avait lancé une cagnotte en vue de l’installation d’un monte escalier et d’après la récente publication sur sa page facebook ICI , le pari aurait été gagné grâce à ces amis et sa famille.

Je vais terminer cet article pour remercier « Suzanne White » de sa gentillesse et sa collaboration en me communiquant chaleureusement sa date de naissance. Je lui souhaite de vivre un merveilleux retour Uranus en conjonction le Nœud nord, quoi qu’on en dise c’est un poteau indicateur. Un rendez-vous se prépare et va faire écho à son trigone natal entre Uranus et Neptune que j’ai abordé au début de mon article. Cette fois c’est un sextile en mondial et qui sera exact dans sa révolution solaire 2025, ce qui ne veut pas dire malgré un orbe en 2022 de 6° d’orbe. Dans le sillon de la phase dernière phase du cycle lunaire progressée et par analogie au signe des Poissons, de Neptune et de l’année du Serpent, on ne peut que lui souhaiter le meilleur.

Une Nouvelle lune inspirante dans le 3ème décan du Scorpion signature astrologique de Suzanne White au sextile de mon Saturne, MC et Jupiter, ça aide à faire briller cette étoile de l’astrologie. En progression s’avance une conjonction supérieure de Mercure à proximité de mon Nœud sud et bien d’autres chose encore qui ont fait de cet échange un souvenir inoubliable, merci 

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  – pour l’extrait du livre avec l’accord de l’auteur , que vous pouvez retrouver ICI

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

Chinese astrology with astrologer Suzanne White ( translation of the article in english )

Astro-Chinoise

Suzanne White chez Amazon , vous trouverez ces livres en Format Kindle ICI

« Je veux mourir ici »: à 82 ans, elle lance une cagnotte pour garder son autonomie à Draguignan

L’Année du Coq vue par une astrologue

SI JAMAIS JE DEVAIS VOUS LAISSER…

LE RETOUR DU NATIF

ÉMOTION RECUEILLIE DANS LA TRANQUILLITÉ

Publicité

Commentaires sur: "L’astrologie chinoise avec l’astrologue Suzanne White" (3)

  1. C’est noté. merci. Joyeux week-end.

  2. Très belle recherche, récit émouvant et intéressant, merci.
    Vidéo savoureuse.

    • Merci pour le retour
      Avec la vidéo, j’ai partagé la seule que j’avais. Pour la suite, allez voir sur sa page Facebook, vous allez en apprendre beaucoup plus sur cet astrologue très chaleureuse.
      Bon week-end à toi et oubliez pas son anniversaire 🎂 🎁 🥳 , ce 21 novembre 84 ans 💜

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :