L'art de l'astrologie intuitive

L’astrologie Poétique


astrologie

19

La lettre ouverte a la lune

Vous avez demandé la lune ne quittez-pas
En provenance de nôtre système solaire
Pour vous saluer mon ami
Et vous fournir de son orbite
Ce message intemporel
Ne voyez-vous pas
Son regard en pleine lune
Par son abord mystérieux
De ces tourments insidieux
Pardonnez sa nature étrangère
C’est ça façon d’être particulière
Elle a répandu le trouble dans vôtre vie
N’avez-vous tenter de la comprendre
De part ses ras de marées lunaires
Le silence mesurable par l’âme humaine
Qui conditionne le temps en mesure
mais par l’acquisition de la transcendance
L’inutile trajectoire s’esquive
Ne voyez-vous pas à des années lumières
Il a suffit de tout cela
De vôtre inquiétude de trop ‘entendre
En définitive je prend conscience
De tout ce capharnaüm qui m’incombe
De cette brèche intentionnée
Se rendre compte de l’immensité
Rien que cela comble une vie d’être
Oh ! toi lune , ma bien aimée
De ta présence ineffable
Je porte en moi la flamme
De l’essence inconditionnelle
je réclame le pouvoir lunaire
Vous avez demandé la lune ne quittez pas

Couleur de Lune

Écrire sur la Lune
Mélancolie Posthume
Un besoin s’allume
L’attente de retrouvailles
Un chagrin qui faille
Pour un désir de paille
Abandon d’une âme
Nostalgie d’une page
Un regard en marge
Luminosité dans le couloir
Et reviens l’espoir
D’une rencontre d’un soir
Je chante la Lune
Trans-personnelle
Cette manière irréelle
De me connaître
D’un simple je t’aime
C’est ça façon à elle
D’exprimer son potentiel
De l’esprit , jaillit la lumière
Troublante et éphémère
Passage obscur mais
On oubli encore la fenêtre
Qui ouvre vers la baie
Un miracle et ce renouvelle
A chaque fois comme un rêve
Elle te surprend toi le poète
Dans tes pensées obsolètes
L’attache au passé ce reflète
Dans la mémoire elle nous guète
C’était le chant de la Lune
le refrain du somnambule
Immobile dans le brouillard
Autour de son cou un foulard
Nouvelle lune
Semblable a elle -même
Chaque mois elle s’éveille
Une nouvelle lune renaît
Dans la splendeur du ciel
Ouvre la porte de l’éternel
L’approche d’une naissance
D’un amour reconnaissant
Un envol d’espérance
De défi renouvelé enivrant
D’espoir reconquérant

 Entre les deux signes

Entre les deux mon cœur balance
Composition zodiacale de toute évidence

Sous le ciel de naissance le scorpion
Tout est question d’attirance et répulsion

Et régit par l’heure de naissance
Le signe du taureau par son élégance

Un assemblage dans l’extrême
Entre le jour charnel et la nuit d’ivresse

Chacun parallèlement de valeur opposé
S’affronte périodiquement dans l’unicité

Une relation complémentaire
Donner et recevoir en un éclair

Dans la roue astrologique
L’un parle de participation a la vie

Et l’autre réclame une mutation
Une remise en forme de ces émotions

La réalité perçu face à la mort d’éternité
Réuni et séparé dans ma personnalité

En alternance de deux rencontres fatales
Symbolique logique Astral

De toute impatience
Comme une providence

Je vous renvois un sourire
D’artifice légitime

*

. L’influence Astrale

L’acte de naissance est le refuge
Le gardien de nôtre destinée
Nôtre référence est conditionnée
D’une quintessence qui évolue
Observé comme elle se présente
Il est ardu de vouloir se réorganisé
Puisque nôtre âme en fait la demande
Réapprenons à nous aimés
mais par un effort soutenue
Le chemin peut sembler une chimère
Persévérer est une arme de salut
La transformer et la vie se libère

. L’Astrologie une relation d’amour

Ah ! Toi petite sœur de l’astronomie
Avec qui j’ai glané un enseignement évolutif
A ma naissance , tu étais présent en moi
Je n’aurais pu imaginer vivre sans sans toi
A la découverte de relation éphémère
D’une éducation de connaissance régulière
L’engagement se réalise par l’école de la vie
En parallèle d’une intuition suivie
Un mode de vie marqué par la différence
En bagage un savoir sur l’indulgence
A la rencontre de l’étude du symbolisme
L’observation en mémoire de l’analogie
Avec un relais d’une méditation constante
J’ai pu observer ma conscience
Cette relation qui viens de l’intérieur
Et transforme nôtre vie de l’extérieur
Une liaison transitoire sans tabou
Dans l’abandon d’une aventure humaine
La persévérance un atout puisque singulière
Les batailles sont une victoire sur nous même
A chaque jour suffit sa peine
L’accord se transmet au delà des frontières
Sous réserves d’une attente de nos prières
Songer à l’impact des lois universel
L’astrologie est le reflet individuel
Recueillir les exemples dans la nature
La vérité , elle est ailleurs je vous l’assure

*

 Le mal d’avenir

Être à même de reconnaître ses peines
Puiser dans les symboles des planètes
la faculté d’explorer ses joies
Apprendre le langage des lois
Nul n’est prophète en son pays
Une leçon d’amour est permise
A tous ceux qui le souhaite
S’affranchir d’une culture arbitraire
Le savoir est un un bien paisible
Le conservé pour une fin utile
Un regard porté à soi même
L’allégresse en recommandation de justesse
Puisque l’ignorance appel la science
Souvenez-vous du temps des silences
Là règne le mystère de la vérité
Et chacun se libère dans la sérénité
Défendez-vous de prédire l’inévitable
L’émergence en serait fatale
Faute de quoi être responsable
De mettre en danger un instable
La révélation à ses faiblesses
mais aussi un épanouissement éternel

*

 Saturne

L’incompris

Présent dans chaque carte du ciel
Un saturne fort ou faible
Devient le karma céleste
Avec lui ton destin est sur terre
D’une tendance introspective
A la recherche d’une maîtrise
Ce lieu que saturne a choisi
Peut devenir une source de déplaisir
Il suffit pour cela l’accepter
Comme un élément en différé
Saturne le mal aimé
L’homme sage abandonné
Apporte frustration sur les événements
Une lenteur accompagnée de tourments
Saturne oblige à un détachement
Jusqu’à s’autoriser l’isolement
Saturne c’est la restriction matérielle
L’abandon de son ego terrestre
Par la patience gagne en sagesse
La découverte de l’essentielle

*

chiron & Vénus Une rencontre

Une porte s’ouvre
Sur une blessure d’amour
Étrange fête astrale
De remord fécondité fatale
L’Astéroïde chiron
Donneur de leçon
Sur une musique des sphères
Diffusé dans tout l’univers
Accompagne la belle vénus
Tout de charme vêtu
C’est son passage rétrograde
Dans son élan nous met en garde
De ce rendez-vous hivernal
En est loin d’être banal
Rencontre ou l’enseignement
Ce partage dans le sentiment
On pardonne l’autre
Et reconnais sa faute
chiron l’âme guérisseur
S’accomplit dans l’erreur
Pour un regard de Vénus
Qui en devient sa muse

*

Les Trois Lunes noires

Rendez vous de Lilith avec [Vénus]

Elle était moi et j’étais elle
Dans l’allure d »un arc-en-ciel
Ce jour là j’ai flashé
Et je me suis abandonné
D’une attraction sans faille
Pour un feu de paille
Que de poursuite éphémère
De distance en lumière
Une illusion d’optique
Un coup de foudre hypnotique
Le précédent passage
J’étais dans l’extase
Et le suivant dans 9ans
Je serais peut-être un ange ….
©Lunesoleil  [ 13/11/2007]

Rendez vous de Lilith avec [Mars]

Le lien astral se diffuse lentement
Pour un rendez-vous hors du temps
Et la descente rencontre le mouvement
Oh bienheureuse à toi Lilith
De mettre en scène la voie ultime
De mes douleurs je m’expatrie
J’exalte de ma conscience et me libère
De tourment compris qui m’indiffère
Oh guerrier de l’espace qui ouvre la plaie
Je te regarde silencieuse dans l’action
Mettre en jeu l’impénétrable correction
C’était la plainte de Lilith pour un pardon …
©Lunesoleil  [5/11/2007]
 
Je ressent Lilith en transe
Tout son corps ce balance
Dans cette frénésie d’absence
D’instant d’une illusion cosmique
Elle s’abandonne dans l’asile
Et mon cœur qui se déchire
De ne comprendre l’énigme
A toi Lilith mon point fictif
Un repère sacré dans l’univers

Qui s’entoure de tant de mystère
D’inquiétude créant l’ultime relief
D’une façade éthérée
De conscience imagée
Que de silence oublié

©Lunesoleil [ 4/11/2007 ]

Double Pleine lune

Toi qui façonne étrangement ma plume
D’une harmonie d’absence d’écume
Pour laisser place à ce duo Pleine lune

Un moment d’extase exceptionnel
Ou l’abandon découvre l’originel
Projecteur de conscience fusionnel

Double Pleine lune

Entre la naissance et la Lunaison
Qui maintien l’oracle des Pharaons
Ou s’enchaîne nos émotions
Un regard pour une illusion

Moment idéal d’extase réalisé
De monde intérieur symbolisé
De douceur encore enivré

Éternellement le garder en soi
Le sacraliser comme un roi
Oh double Pleine lune à toi

©Lunesoleil

 Lune Soleil

18

Gifs Animés Lune

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :