L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Cycle Pluton Uranus’

Stop ou encore avec le #cycle #Uranus et #Pluton ?? …

illumination

Une influence qui s’éternise encore à chaque fois qu’une planète rapide « Mercure, Vénus, Mars » ou un luminaire Lune ou Soleil sont de passage dans les signes cardinaux : Bélier, Cancer, Balance et Capricorne. Dans la réalité il y a eu 7 conjonctions de Pluton et Uranus depuis juin 2012 jusqu’à mars 2015, mais l’influence était déjà ressentie depuis au moins 2 ans avant (Jupiter en conjonction Uranus en juin 2010, même si le « premier carré (jargon astrologique pour signaler le premier quartier du cycle) n’était pas encore exact » pour s’éterniser encore jusqu’en 2017 et s’amenuiser avec le temps et être remplacer par un autre cycle

Un cycle de 127ans (Uranus/Pluton), engage une longue préparation, d’action, d’évaluation et d’organisation entre chaque phase du cycle : (conjonction, premier quartier, phase d’opposition, dernier quartier et ça recommence conjonction …). Plus le cycle est long, plus le changement est profond et demande du temps avant que les effets du changement se font ressentir. Nous sommes entrés dans la phase d’une « crise d’action », et forcément cela provoque des troubles sociaux. Il s’est écoulé 50 ans entre le début du cycle en 1965, qui s’était déjà fait ressentir bien avant cette date par la proximité d’Uranus à Pluton. Aujourd’hui sous la phase de la première crise de la phase, pour constater ce qui a été créer ne suffit plus pour avancer et cela demande de passer à l’action pour poursuivre dans l’esprit d’évolution du cycle.

LES SEPT ÉTAPES DU PREMIER QUARTIER DU CYCLE :

Pourquoi ce changement attire la peur ?, pourquoi la résistance retarde ce qui doit être abandonné au profit d’un processus d’évolution en marche pour le bien de l’humanité ou le bien de la planète ??? Les cycles planétaires sont au service de l’intérêt matérialiste des hommes ou les intérêts écologiques de la planète Terre ? Ne dit-on pas que l’homme est son propre ennemie ?, d’autant qu’il fait la guerre pour conquérir des territoires sur une planète qu’il ne lui appartient pas. L’homme détruit les forêts qui font partie d’un écosystème cohérent dégradé par une pollution de plus en plus menaçante.

De nombreuses découvertes ce sont faites sous la phase d’opposition d’Uranus et de Pluton comme l’électricité, l’automobile, l’aviation … et c’est depuis la découverte de Neptune 1846, d’Uranus 1781 et de Pluton 1930 pour le meilleur de l’humanité malgré ces passages à vides. La prochaine phase d’opposition dans 30 ans en 2045 que les promesses du cycle dans le meilleur des cas se feront ressentir.

Il faut accepter le lâcher prise et agir pour le progrès de l’humanité dans son évolution de la conscience. Une amélioration psychologique, écologique, alimentaire, bien être. Ne pas entretenir des pensées négatives qui vont nourrir l’inconscient collectif, car ce que nous vivons, nous en sommes les créateurs de près ou de loin, de générations passés et chaque jour dans notre quotidien. Être conscient mais pas aveugle, car nous devons en retirer des leçons de ce qui se passe autour de nous et dans le monde. Nos émotions ce sont du carburant énergétique que nous pouvons utiliser pour transformer notre vie intérieure pour que le monde extérieur se modifie dans son apparence.

C’est un travail qui nous appartient, nous en sommes les responsables de ce qui nous arrive et qui est la sommes des bonnes et des mauvaises actions et pensées. Regardez la Terre comme un être vivant, avec un cœur, un poumon, un estomac qui ingurgite tout ce qu’elle reçoit de l’activité humaine et qu’elle va par ces sauts d’humeurs, ces joies et ces peines, ces ingurgitations et ces vomissements nous communiquer que la Terre est un être vivant qui peut se mettre en colère par les inondations, les éruptions volcaniques, les incendies de forêt, les tornades… N’oublions pas la Terre n’est pas une poubelle, respectons là, pour ce qu’elle nous donne et ce que nous refusons de comprendre ?? …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la  photo –

Le cycle de Uranus / Pluton  voir plus si affinité …

Cycle Uranus et Pluton dans l’axe de la Nouvelle lune d’Octobre …

 

Pluton en Capricorne, s’ouvrir vers plus de conscience de soi

#Angel en conjonction #Pluton, #ange ou démon ?

ange démon

Voilà une rencontre étrange de l’astéroïde « Angel » en conjonction « Pluton » au moment de cette Pleine lune de Novembre. Entre l’ombre/Pluton et la lumière/Angel ou encore le jour/Soleil et la nuit/Lune, il y a un contraste évident mais aussi une complémentarité du symbolisme de l’un par rapport à l’autre, une dualité dans notre ciel intérieur. Angel révèle avec intensité une toile de fond planétaire d’un cycle qui dépasse une vie humaine. On peut l’imaginer comme un combat entre les forces de l’ombre et les forces de la lumière qui sont présentent en permanence dans notre monde, car rien n’est linéaire et toute chose subit une altération avec le temps.

Cet article pour vous faire réfléchir sur cette rencontre entre un symbole divin « Angel » qui inspire à des forces surnaturelles de protections et d’amour infini et miséricordieux et un symbole qui fait appel aux force obscures et diaboliques de la nature humaine. C’est la thèse du bien (Angel) et l’antithèse du mal (Pluton), est-il possible de ce soustraire de cette évidence ? et ne cesse de régner depuis des millénaires à des proportions variables jusqu’à ce que l’un prenne plus d’importance que l’autre.

Dans une carte ordinaire, la rencontre sera visible pour celui qui ne voit pas. Pluton (dans la mythologie romaine) et Hadès (dans la mythologie grec) possède un casque invisible et le pourquoi la symbolique de Pluton est difficilement identifiable au premier regard. Angel a cette particularité de rendre beau ce qui est laid et pourquoi pas de transformer la nature négative d’un Pluton ?, ou peut-être de servir de miroir et voir la part sombre d’un aspect de nous-mêmes ou des autres.

Dans ce décor, il y a aussi dans l’ombre de cette rencontre « Pallas », la Jeanne d’arc des temps modernes. On peut le comparer au temps des croisades, de la quête des templiers, de ces Soldats dont le but était de servir Dieu jusqu’au dernier souffle. Cette espace de rencontre est dédiée à l’étoile fixe « Véga » qui sers a un autre niveau de toile de fond cosmique. Véga est l’étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre et de la 5ème étoile la plus brillante du ciel. En astrologie Véga est associé à la musique et aux voluptés de l’esprit.

Dans l’actualité nous avons la tragédie du Bataclan à Paris, l’annulation de la fête des Lumières à Lyon, Johnny Halliday aurait annulé ces concerts à Bruxelles Es-ce que Pluton y serais responsable par sa position en conjonction à l’étoile Véga, l’étoile des musiciens ?. Avec « Pallas » il est demander de mettre en place un autre plan de stratégie et avec Angel de ne pas négliger l’aspect Divin, malgré ce chaos ambiant. On peut aussi avoir l’impression de s’être coupé de nos racines primordiales de ce lien qui nous unis avec notre âme et que ce passage de destruction fait partie d’une autre plan nécessaire à l’évolution humaine.

Que choisissez-vous de servir « Angel le soutien angélique ou le dieu des enfers Pluton ? », une réflexion vers plus de conscience de l’évolution du « soi, Soi, SOI », trois plans à comprendre et à réaliser dans notre intériorité. Au moment de sa découverte l’astéroïde « Angel » était encadré par Pluton et Uranus et l’ultime message d’Angel c’est le passage de l’ombre vers la lumière, voilà ce qu’il faut retenir. C’est une initiation alchimique qui prend comme modèle la dualité et cheminer vers une conscientisation d’une chose et son contraire, vers l’accomplissement de son humanité divine … <3

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

Les anges lunaires

Les 72 anges sur les pas de l’astéroïde Angel 11911

Cycle #Uranus et #Pluton dans l’axe de la Nouvelle #lune d’#Octobre …

marron

Le cycle de Pluton/Uranus est de 127 ans et son dernier « carré » (d’une série de 7 carrés) était le 17 mars 2015. Une réactivation par ricochet par des planètes rapides en Cancer et Balance, peut créer un climat psychologique tendu, chez ceux ayant des planètes en signes cardinaux. (Bélier, Cancer, Balance et Capricorne). Sur le plan collectif des événements dramatiques font l’actualité.

Cycles collectifs

Avec le cycle de Pluton/Uranus , nous sommes dans une phase d’action (premier quartier) et il est pas tout seul sur l’échiquier actuellement avec le Premier croissant du cycle (171 ans) Uranus/Neptune, Trigone (en 2016) décroissant du cycle (45ans) Saturne/Uranus, Dernier quartier du cycle (36ans) de Saturne/Neptune , Dernier quartier du cycle (20ans) de Jupiter/Saturne , Semi-carré décroissant du cycle (36ans) Saturne/Pluton, Trigone croissant du cycle (14ans) Jupiter/Uranus, Trigone décroissant du cycle (12ans) Jupiter/Pluton, Pleine lune du cycle (13ans) de Jupiter/Neptune ,  ..  Nous accompagne dans nos vies en toile de fond dont les nuances de couleurs à résonances froides.

Réflexion pour détendre les neurones

Vous pouvez soit laisser entrer ces couleurs sombres dans votre vie, ou bien de choisir les couleurs qui feront votre décor intérieur. On ne quitte pas une influence planétaire de cycle lent comme on peut le faire avec un cycle plus court comme le cycle de la Lune. Ce qu’il faut retenir que nous sommes dans une phase de nettoyage résultant de nos intentions de vouloir créer du changement. Ne l’oublions pas nous sommes dans une phase de premier quartier = d’action avec Uranus/Pluton. Un cycle qui brasse beaucoup d’énergie sur la scène collective par des bouleversements climatiques, sociaux, politiques, médicales, alimentaires ect … tous les secteurs sont touchés par une obligation de modifier les structures de bases.  On peut le vivre par un déracinement psychologique ou matériel, un processus nécessaire de désintégration avant le renouveau que nous vivons depuis quelques années (formations du premier quartier du cycle Uranus/Pluton)

Une Nouvelle lune d’octobre positionné comme une borne témoin dans l’accomplissement de ce « Premier quartier » qui n’en fini pas dans sa longueur  d’action à répétition. Nous sommes dans une phase d’évaluation avec des planètes rapides qui vont « toucher où ça fait mal », il suffit de traverser une période de fragilité, pour en être sensible .Nous avons toujours le choix de participer à la grande fête collective organisé par le cortège planétaire, ou de nous mettre à l’écart et de gérer à notre convenance le programme de la journée.

De la brièveté de la vie (extrait du livre du traité de Sénèque)

Pourquoi nous plaindre de la nature ? Ce n’est pas elle qui manque de générosité : la vie est assez longue pour sait en user. Mais l’un est dominé par une insatiable avarice ; l’autre s’applique laborieusement à d’inutiles travaux ; un autre se noie dans le vice ; un autre croupît dans l’inertie ; un autre est agité d’une ambition toujours dépendante du jugement d’autrui ; un autre dans l’entraînement d’une passion mercantile ; est poussé , par l’espoir du gain , sur toutes les terres , sur toutes les mers…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

Le cycle de Uranus / Pluton  voir plus si affinité …

7ème carré du Premier quartier du cycle Uranus/Pluton

Chiron et Uranus de 2009 à 2024, libération de l’énergie créatrice 

Nouvelle lune de la nuit du 12 au 13 octobre 2015

Nuage de Tags

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 731 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :