L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Edo and Jo’

#Premier quartier du 28 Décembre 2014 et dernière phase de la #Lune de l’#année

etoile

Une préparation au changement qui peut prendre son temps, car le temps n’est qu’une façon intellectuelle que l’homme à créer pour se rattacher à son passé. Un premier quartier de la Lune pour clore cette fin d’année qui va s’achever dans trois jours. Le temps nécessaire pour fermer la boucle, mais pas le temps qui lui ne s’arrêtera jamais d’exister. Sauf peut-être lorsque la fin des temps sur terre aura témoigné suffisamment de signes, pour que l’homme comprenne le véritable déluge de Noé dans la bible.

Un Premier quartier de Lune pour fermer la porte de l’année 2014 qui s’achève par des promesses en pensées qui se transformeront en 2015 et des actions à concrétiser.  Un Premier quartier de Lune qui va symboliser le pont comme le moyen pour communiqué entre le passé que l’on quitte et le futur et ces possibles réalisations. Concentrons-nous sur l’essentiel de nos désirs actuels pour les projeter dans un futur avec ces chances éventuelles.

Beaucoup de changements à venir en  2015, se feront ressentir sous ce Premier quartier de Lune. Ça va prendre des mois de préparation avant que n’éclore le désir lattent. Des bouleversements sont sur le chemin, nombreux ne seront pas attendus et d’autres arriveront comme une bouée de sauvetage ou pour accomplir enfin des espérances qui aurait pu abandonner maintes fois.  Rappelez-vous de cette phase de Lune dans les prochains mois, car il y aura un accouchement de soi-même annonçant un passage difficile.  Tout ça c’est de la psychologie  d’un monde enfermé dans un piège cosmique qui vous demandera de défier vos propres peurs inconscientes.

Rappelez-vous aussi du début de la phase de la Lune ayant commencez à la Nouvelle lune du 22 Décembre 2014, sera lié avec un rendez-vous encore plus grand que l’on vit depuis le début de la crise mondiale.  Un cycle dont l’influence dépasse une vie humaine et nous en somme seulement au quart de sont parcours.  Tout ce qui a été construit ces 50 dernières années, subis actuellement une sorte d’érosion du temps. Une remise en question s’impose, comme un jeu de dé qui est lancé dont le résultat porte tout les possibles. Tout simplement nous ne répondons pas tous de la même façon, suivant notre histoire personnelle.

Notre comportement est déterminant pour la nature des situations futures. Nous avons toujours le choix, même si nous croyons parfois subir davantage que d’agir selon nos désirs. Les portes qui se ferment, sont autant de possibilités de s’adapter à un monde continuellement en mutation. Nous sommes dans une société qui nous condamne au changement par l’achat d’une maison, d’un contrat de travail indéterminé, d’une vie de famille …  et nous perdons le sens fondamental du principe du changement qui s’inscrit pourtant sur notre visage au fil des années passées. Mais nous pouvons toujours rattraper le temps perdus qui consiste accepter le lâcher prises sur les êtres et les choses.  C’est ce que nous apprend ce temps de crise mondiale.

La roue tourne et les jours ne se ressemblent pas tous à y voir de plus près de bien plus près des étoiles à des années lumières. Non mais l’homme est simplement conditionné à ce qu’il connais comme faisant partie de sa réalité. Mais derrière ce rideau d’illusion, il y a des mondes totalement différents des nôtres. De quoi avons-nous peur ?, de perdre notre nature matérialiste ?, ces objets auquel nous donnons de l’importance ? Ce Premier quartier de Lune est le prolongement d’une influence qui va s’éterniser durant des mois. Ce Premier quartier porte en son sein le début et la fin de toute chose …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Trois jours avant la Nouvelle #lune du 1er Janvier 2014 ou l’art de la maitrise de soi

étoile

Pour comprendre le chalenge de la « première Nouvelle lune de l’année », il nous faudra saisir le sens d’une leçon à apprendre durant ces trois jours avant la Nouvelle lune. Chaque événement sera porteur d’un enseignement sur des schémas comportementaux à répétitions. C’est une phase où il sera demander de maitriser ces angoisses, il suffit de pas grand-chose pour créer une hécatombe proportionnelle à l’échelle de nos actes irréfléchis. C’est l’occasion de peser le pour et le contre et de réexaminer nos véritables manquements. C’est une période idéale pour réévaluer vos choix et pour les revendiquer avec plus de conviction au moment de la Nouvelle lune.

Tous les espoirs sont permis et pour cela il suffit de les affirmer avec conviction et détermination. Pour bien vivre la première Nouvelle lune de l’année, il faudrait se débarrasser des encombrements de son passé qui risque d’interférer sous forme de rappel en mémoire de ce qui n’a pas encore été évacué de notre mécanisme inconscient. C’est une étape cruciale d’évolution de la conscience pour mieux comprendre l’enjeu fondamental de la Nouvelle année qui se prépare à l’ombre durant ces trois jours.

Réfléchissons à ce que nous voulons vraiment vivre durant l’année 2014 en commençant par semer les graines des véritables désirs qui donneront sens à notre vie. Ne commençons pas à regretter nos erreurs passées, mais à nous concentrer aujourd’hui ce que nous voudrions améliorer et pour cela il nous faut rassembler ce qui nous reste de courage pour revendiquer nos choix.

Il y a des fondements karmiques qu’il nous faut reconnaître comme une possibilité d’ouvrir notre conscience à quelque chose de plus transcendant. Pour moi 2014 doit nous permettre de reconquérir les origines d’un monde perdu et pour cela il va falloir renouer symboliquement avec les principes de base de l’humanité et sortir de nos illusions. Dans la vie ce qui tien vraiment la route et nous procure une grande satisfaction c’est ce que l’on a au préalable choisi et non ce que l’on réalise sans conviction personnel. Ces trois jours vont nous demander de puiser au plus profond de nos aspirations et non de ce que les autres auront décidés a notre place. Nous n’avons pas le droit de faire n’importe quoi sous ces trois jours avant la Nouvelle lune. Encore moins d’avoir des pensées futiles, mais de nous concentrer  sur ce qui nous procure de la joie, du plaisir, de la gratitude et de l’émerveillement.

Des événements surgissant peuvent nous démontrer le contraire à contrario d’espérances que nous avons nourris depuis des mois, des années durant. Il nous faut absolument garder en mémoire la survivance d’un idéal qui peut vouloir s’éloigner face à des impératifs sociaux. Un combat intérieur pour séparer le bon grain de l’ivraie et le risque serait de ne pas avoir suffisamment de volonté pour dépasser ces peurs collectives qui assaillent les plus faibles d’entre-nous.

Avant d’établir les fondations d’une maison, il nous faut poser les murs et une charpente solide, il en est aussi dans nos projets pour les réaliser sans entraves. 2014 porte une intention d’urgence de ce qui nous tiens vraiment à cœur avec des obstacles à dépasser.  Attention a la précipitation qui peut vous faire commettre des erreurs et pour cela prendre suffisamment de temps pour méditer et développer un substitut d’espoir nourrissant l’âme  d’espérance …

©Lunesoleil

Edo and Jö

Thème de l’année 2014, l’année de tous les espoirs

 

Encadrement de la Lune avant la Pleine #lune

Luna

Cet encadrement est fondamental pour comprendre l’enjeu de la Pleine lune dont l’influence dépasse de beaucoup l’idée qui est véhiculé au moment de la Pleine lune. Et l’étude des phases de la Lune nous en apprend à nous protéger du monde extérieur  lorsque la Pleine lune se fait ressentir. Il nous sera demandé d’adopter une plus grande « objectivité » sur nous même aux dépends des avis des autres et d’évaluer le flux de la Lune en comparaison de notre pattern personnel, qui n’est pas pour tout le monde pareil. Mais l’encadrement de la Lune ne peut nous tromper sur l’ambiance générale que nous pouvons ressentir à contrario de schéma explicatif traditionnel qui ne prend pas en compte l’environnement où se situe la Lune à un moment particulier.

L’effet de la Lune, c’est ce que nous allons projeter par le biais d’émotions faisant écho  aux cortèges planétaire qui viendra faire ricochet aux travers du prisme de la Lune que l’on porte en conscience en chacun de nous. Voulez-vous ressembler à des moutons ? , ou faire votre propre opinion sans être maintenu dans la projection de ce que l’autre aura identifié comme réel. Et le pourquoi il serait prudent de pouvoir évaluer l’encadrement de la Lune pour comprendre ce que la Lune va porter comme message au moment de la Pleine lune.

On commence par identifier la part subjective de la Lune, lorsque l’autre intervient et commence à s’identifier à la part objective dont il jouera le rôle majeur.  Pour réveiller en nous-mêmes des émotions que nous avons du mal à maitriser durant la phase croissante de la Lune. Vous l’aurez devinez, sans l’autre la Pleine lune n’aurait pas la même valeur d’appréhension dans notre psyché , captivé par l’astre de la nuit. Il ne peut très bien rien se passer au moment de la Pleine lune, du moins en manifestation extérieure, parce que le symbole du Soleil aura laissé la Lune exprimer son potentiel, d’éclairer la conscience sans confrontation venant de l’extérieur.

Il faudra vous détacher de l’influence extérieure pour vivre en pleine conscience ce que la Lune portera en son sein et profiter pleinement de son magnétisme lunaire. Autant il peut y avoir des confrontations sur Terre comme en Syrie, qu’il existe aussi des confrontations célestes, que l’on rencontre au moment de l’effet de la Pleine lune, mais aussi de nombreux autres cycles planétaires.

Avec l’expérience, j’ai compris que nous étions tous vulnérable à l’astre Lunaire et plus particulièrement ceux sensible à l’influence de la Lune. Mais que nous pouvons au fil du temps et de notre expérience sur la dimension Lunaire, en contrôler la part subjective que nous portons à l’intérieur. Ne  serais-ce par la position de la Lune dans notre carte du Ciel, faisant  écho  par représentation archétypale à l’astre nocturne. Les images qui vont accompagner la Pleine lune vont créer un climat unique et en imprégner la dimension subjective que va véhiculer le schéma lunaire.

Posez-vous la question en dehors des clichés extérieurs, la place réelle que vous occupez à un moment particulier de votre histoire personnelle. Faites votre propre opinion, sans vous laissez submerger par quelque chose que vous n’avez pas ressenti en vous-mêmes. Écoutez votre petite voix intérieure et non celle des autres qui pourraient vous influencer dans une mauvaise direction émotionnelle. Je me suis rendu compte en écrivant cet article que mon idée au départ s’est transformé en une forme beaucoup plus  concrète que l’encadrement de la Lune. Et  ne se situe non pas de manière symbolique, mais dans un contexte vérifiable dans notre quotidien. Ce sont les situations au moment de la Pleine lune qui en deviennent  nos incontournables révélateurs…

©Lunesoleil

edoandjo

Trois jours avant la Pleine lune

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :