L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘effet lunaire’

Autour de la #Lune …

Lune illuminée

Un article spécialement dédié à la « Lune » si décrié contre ceux qui l’emploi à toutes les sauces en astrologie. Un hommage à toutes ces femmes dont l’intérêt se porte à l’astrologie. Pour une fois que nous sommes majoritaires, pourquoi ne pas en parler ? En comparaison les hommes sont minoritaires dans le choix de pratiquer l’astrologie. Serais-ce un indicateur que l’astrologie serait d’essence féminine ? , et ces origines serait « matriarcale ? » Que de mystère, car autrefois l’astrologie était pratiqué par des médecins, des astronomes … qui étaient des hommes, alors pourquoi cette tendance s’est inversée ??? Cet article était destiné à remettre en question la pratique de l’astrologie et le titre ma fait rebondir en faveur de la Lune, car aujourd’hui Lundi c’est son jour, son sacrement, son droit de parole.

« Autour de la Lune », c’est un peu le contenu de ce blog, de parler de la Lune éclairé par le Soleil, mais la vedette, c’est la Lune un astre mort et si brillant au moment de la « Pleine lune ». La Lune n’est vraiment pas comme les autres astres, car c’est elle qui attire la popularité et non le Soleil, malgré ses « taches Solaires » véhiculant des révélations psychologiques à décoder ?

La « Lune satellite de la terre » donc vivant à ces crochets, mais le système solaire tout entier est tributaire du Soleil et la Lune lui est soumis, jusqu’à l’éternité ? Vous saviez il y aurait des habitants sur la Lune, des Vénusiens d’un autre espace temps et non visible par les satellites. Et que « les premiers pas sur la Lune » seraient une fumisterie, un décor de film réalisé peut-être à Hollywood ?

Les phases de la Lune seraient la « Maya » décrit par les aztèques ? , il lui arrive vraiment de drôles d’aventure à la Lune, sans la Lune il y aurait probablement pas de marées, sans la Lune de loup garou les soirs de Pleines lunes ?, de potager pour marquer les phases croissantes et les phases décroissantes, favorisant les légumes à feuilles ou à racines au moment des plantations …

Ma première idée n’était pas en faveur de la Lune, mais je n’ai pas pris de notes de ces pensées furtives qui m’avaient inspirée. Mais je n’aurais probablement pas exposés ces quelques vérités que l’on balbutie lors de soirée dédié à l’astre de la nuit. Je me suis laissé ensorceler par l’astre lunaire.

La Lune ne peut garder un secret qui sera tôt ou tard révélé, car dans sa constitution psychologique la Lune se doit d’extirper l’information, pour retrouver sa quiétude intérieure.  La Lune porte en son sein une mémoire indescriptible pour le commun des mortels. La Lune est comme une soucoupe volante auquel, on aurait éteint ces moteurs et ce laissant porter par l’attraction de la Terre.

C’est incroyable ce que j’ai écrit sur la Lune, je ne m’en reviens pas moi-même …  et c’est loin d’être dénué de sens bien au contraire…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

J’irai moi un jour sur la lune
J’en peux plus de l’imaginer
Et quand le soleil m’abandonne
Qu’il rougit de me délaisser
Je sens l’aura de l’auréole
M’envahir et me kidnapper.
Zaz

La #lune et la #santé

 

lune santé

La Lune satellite de la terre sur le plan astronomique et sur le plan astrologique la Lune a sa dignité dans le signe du Cancer qui est associé  à l’estomac notre deuxième cerveau. On se préoccupe de la place qu’occupe le Soleil en horoscopie en délaissant la position de la Lune qui est la gardienne de nos maux intérieurs. Et si l’on donnait une préférence d’abord à la Lune qui est en lien avec notre état émotionnel qui peut engendrer des nœuds au ventre. Ce n’est pas pour rien que les « Nœuds de la Lune ou plus exactement les nœuds lunaire » sont rattaché à la Lune.

Pourquoi la Lune est trop souvent mis au rencard dans la pratique astrologique ?, car la société à depuis trop longtemps privilégié la pensée rationnelle, l’esprit logique que l’on retrouve par le Soleil et le cerveau gauche. Il n’était pas tolérable d’avoir un comportement lunaire, sauf si on était un artiste. Mais dans le passé les artistes ne couraient pas vraiment les rues. Souvenez-vous de la chasse aux sorcières , mais on a laissé grandir la crainte lié aux éclipses.

Pour rester dans la Lune un extrait du livre « l’astrologie médicale de Chermet Carroy

La Lune dans les signes :

  • Bélier : Psychisme instable, insomnies, vertiges, maux d’estomac, trouble de la vue
  • Taureau : Affection de la gorge, lymphatisme, obésité. Peut donner des troubles glandulaires, des problèmes de sein, de génitalité, d’allaitement ou de croissance
  • Gémeaux : Psychisme instable, troubles nerveux et respiratoires, énergie cyclique, terrain allergique.
  • Cancer : Trouble de la digestion, lymphatisme, anémie, tendance aux œdèmes, pathologie qui peut affecter les seins et la gestation en cas d’aspects dissonants
  • Lion : Peut fragiliser l’équilibre nerveux du Grand Sympathique, troubles ovariens, convulsions. Peut signifier des problèmes de vue
  • Vierge : Psychisme instable. Problèmes d’assimilation chroniques, terrain qui prédispose aux tumeurs ou aux fibromes de l’intestin ou de l’utérus. Sensibilise aux intoxications alimentaires et aux parasitoses
  • Balance : Peut contribuer à un déséquilibre glandulaire. Insuffisance rénale, tendance aux œdèmes, à l’albuminurie
  • Scorpion : prédispose aux infections du nez, aux dérèglement génito-urinaires, aux problèmes de menstruation, de procréation, inflammation des muqueuses anales ou génitales, trouble de la sudation
  • Sagittaire : Énergie cyclique. Troubles de la fonction hépatique, faiblesse musculaire, affections sanguines et parfois pulmonaires
  • Capricorne : Prédispose aux affections cutanées, psoriasis, urticaire, affections rhumatismales, allergies digestives et cutanées, dépression (selon les aspects)
  • Verseau : Concerne la circulation du sans avec tendances aux varices ou ulcères variqueux, œdèmes aux chevilles, anxiété, palpitations
  • Poissons : Prédispose aux infestions intestinales et respiratoires. Sensibilité aux intoxications, attirance pour les stupéfiants et pour l’alcool, pieds sensibles, psychisme délicat avec tendance neurasthénique. Lymphatisme, hypotension

Les hindous enseignent : ce qui est plus fort que la force c’est la nourriture (propos recueillis dans le livre de Hadès « votre santé et l’astrologie »

On retrouve dans le livre « la Lune & santé – mode d’emploi » par le Dr Henry Puget :  une recette toute simple – l’un des meilleurs préliminaires sexuels est une longue promenade au clair de lune

Pour le Dr Andersen du livre « Influence de la Lune sur votre santé », il dit : En phase de Lune croissante, on choisira parmi les diverses plantes efficaces,  celle qui aura une action « foie », c’est-à-dire un effet « production » le plus marqué. En phase de Lune décroissante, on choisira au contraire les plantes « rein » à effet maximum sur l’élimination des toxines. Le changement de produit se fera à la Pleine lune (passage des plantes « foie » aux plantes « rein » et à la nouvelle lune (passage des plantes « rein » aux plantes « foie ») qu’il conseil de noter au préalable sur un calendrier.

Dans le livre de l’astrologie de Roger Luc Mary : Il semblerait que la phase décroissante de la Lune se fasse davantage sentir que la phase montante. Cette décroissante favoriserait le somnambulisme. Elle rendrait inefficaces les herbes médicinales cueillis lors de cette phase. 3 Toute action curative effectuée sur un organe régi par le signe traversé à ce moment là par la Lune sera plus efficace qu’à d’autres périodes, exception faite des interventions chirurgicales. « Toute contrainte exercée sur la partie du corps régie par le signe que traverse la Lune ce jour là sera plus pesante qu’en d’autre jours.  «  Les interventions chirurgicales sur les organes ou parties du corps concernés devraient être évitées en ces périodes. « La Lune étant décroissante et dans un signe régissant un certain organe, toute aide apporté à celui-ci sous forme d’éléments reconstituants aura plus de succès qu’en période de Lune croissante. En période décroissante toute mesure tendant à désintoxiquer ou à soulager l’organe aura un meilleur résultat qu’en Lune croissante. Et à cette déclaration, Hippocrate ajoutait «  Celui qui pratique la médecine sans tenir compte des forces astrales est un fou : n’opérez jamais la partie du corps régie par le signe que traverse la Lune. »

La Lune est bien plus que ça  et au moment de la Pleine lune, elle nous rappel par sa présence lumineuse dans la nuit étoilée, de notre vulnérabilité émotionnelle lorsque nous somme connecté au flux magnétique de la Lune. Nous nous identifions alors a ce débordement d’énergie lunaire qui nous envahi émotionnellement si nous sommes dans un état altérabilité intérieur. Notre corps est composé majoritairement d’eau, ce qui fait qu’au moment de la Pleine lune nous devenons plus facilement une éponge cosmique. On peut dire à un certain niveau de l’être nous sommes véhiculé par l’illumination de la Pleine lune.

La Pleine lune est surnaturelle dans son apparence et ces effets sur l’homme, les animaux, le végétal, les minéraux. Cette magie du ciel attire l’homme comme un aimant. Le secret réside dans cette alchimie de ce flux magnétique qui ensorcèle la psyché des hommes.

Pour moi il ne fait aucun doute que la Lune agit sur l’homme [Carl Sagan ]

La femme est semblable à la lune : certaines nuits, elle est d’argent, certaines autres, elle est d’or.[ Proverbe arménien ]

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  –

Régime et Pleine lune de Printemps

La Lune et la Santé 

 

D’une #Eclipse à l’autre …

30

Il faut savoir que les éclipses fonctionnent par paires et pour y être sensible, il faut y être connecté  en référence  à votre ciel de naissance.  Les éclipses se font soit à la Nouvelle lune (Éclipse du Soleil) ou à la Pleine lune (Éclipse de la Lune). C’est la position de l’axe des nœuds lunaire en conjonction à la Nouvelle lune ou Pleine lune qui fera la différence sur le travail psychologique à accomplir.  Les éclipses au moment de l’équinoxe du Printemps et de l’automne et du Solstice d’été et d’hiver vont plus facilement se relier soit à l’énergie de la Lune si c’est la nuit qui prend le relais sur l’énergie du Soleil ou se connecter à la lumière du jour « le Soleil » et prendre le pas sur la nuit.

D’une éclipse à l’autre, le travail énergétique est en alerte, tous nos sens sont ouverts au magnétisme du champ lunaire. Lorsque l’éclipse est en conjonction au Nœud sud (comme cela a été le cas dans la nuit du 8 au 9 mars) le spectre de l’influence des Eclipses est davantage activé. Les peurs collectives sont agissantes sur les esprits esseulés qui sont assujetti au « karma d’ignorance ». Vous pouvez encore vous réveiller lorsqu’au moment du « Premier quartier de Lune » qui se situe entre l’éclipse Solaire et l’éclipse lunaire. Si c’est éclipse lunaire qui commence le cortège des éclipses de la saison, c’est le « Dernier quartier de Lune » qui sera le prochain défi de réajustement, avant l’éclipse solaire  . Si c’est l’éclipse solaire qui commence le cortège des éclipses de la saison, c’est le « Premier quartier de Lune » qui sera le prochain défi de réajustement avant l’éclipse lunaire

Dans ces phases intermédiaires : soit Premier quartier ou Dernier quartier du cycle de la Lune, la Lune se retrouvera au mi-point de l’axe des Nœuds lunaires. Vous comprendrez que ces  « phases intermédiaires des éclipses » sont des enjeux considérables pour séparer le bon grain de l’ivraie. Il y aura des bouleversements émotionnels récurrents que l’on ne devrait pas négliger. C’est par l’éveil, la conscience éclairée par l’influence du magnétisme lunaire que la connaissance lunaire fera son apparition.  Soyez vigilent aux signes vous aidera à rester connecter au secret de l’astre le plus énigmatique de notre système solaire, la Lune.

Il y a aussi les phases intermédiaires de préparation aux Éclipses : soit pour une éclipse solaire, la phase commencera au dernier quartier du cycle lunaire précédent, (7 jours avant) soit pour une éclipse lunaire la phase commencera au premier quartier (7 jours avant) juste avant le départ de la série des éclipses. Donc il faut toujours tenir compte des phases intermédiaires soit avant la première éclipse de la saison ou la phase après l’éclipse et avant la prochaine éclipse : Premier quartier ou Dernier quartier de la Lune.

Repérer où cette phase intermédiaire (par la position de la Lune dans le premier quartier ou le dernier quartier du cycle de la Lune) se situe dans votre ciel de naissance en maison ou en conjonction avec une planète en progression ou révolution solaire de l’année. La Lune est connue comme étant le satellite de la Terre, mais aussi comme une antenne psychique qui nous rend sensible aux mondes des apparences, des formes symboliques que nous identifions comme les nôtres. Ces phases intermédiaires sont souvent occultées  par ignorance que l’influence d’une Éclipse commence à agir sur la psyché collective bien avant son impact sur le plan terrestre.

La suite dans le prochain épisode … 🙂

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Entre deux éclipses …

Calendrier des Eclipses en 2016 …

Conjonction des planètes aux nœuds lunaires

Saturne carré aux Nœuds lunaires

Les relations karmiques en astrologie

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :