L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Enra’

[Géocentrique] Pleine #lune de la nuit du 3 au 4 novembre 2017

géo pleine lune

C’est la Pleine lune officielle que tout le monde connait dans sa formule astrologique et vous allez comprendre que l’interprétation est d’une autre nature. Une Pleine lune dans l’axe de Jupiter peut prétendre à la pléthore, des excès en tout genre  et en même temps à un excès d’optimisme garanti.  Neptune par sa position est la porte de sortie apportant une certaine confiance et un retour aux croyances en ces rêves. On peut croire que tous les coups sont permis, d’autant que la Part de Fortune se trouve en conjonction Uranus, si vous l’avez au moment de votre naissance, vous ne serez pas au bout de vos surprises, d’autant que Vénus s’y trouve dans l’axe d’opposition Uranus pour en accentuer le phénomène d’un événement inattendu. La porte de sortie de cet autre opposition, c’est « le Centre Galactique » , peut mettre en évidence que ce phénomène c’est comme un éveil intérieur, une sorte d’illumination qui viens éclairer votre chemin de vie. On peut le voir comme une clé ouvrant une porte vers plus de conscience de vous-même, une sorte d’illumination intérieure.

On parle beaucoup de cette Pleine lune axé sur le relationnel du fait de son axe dans les maisons de la relation avec ce paradoxe de l’opposition Vénus/Vesta et Uranus/Part de fortune, je le vois comme cette lanterne la nuit éclairant votre chemin et Chiron est l’autre passeur, par son quinconce à Vénus/Vesta et semi-sextile Uranus qui parle de nettoyage énergétique à un niveau physique de l’être.

Pour la France nous avons un fait majeur qui domine le MC (le zénith, dans sa symbolique le Soleil à midi), c’est Cérès la déesse de l’agriculture arrivant en conjonction le Nœud nord et qui va se mettre progressivement en place sous le dernier quart lunaire du 10 novembre.  C’est un sujet  d’actualité, tout ce qui concerne l’alimentation et  l’hygiène (trigone décroissant Saturne et carré décroissant Jupiter), des mesures économiques sont à prévoir prochainement?? …

A souligner le quinconce de Mercure en conjonction Eros à Uranus qui me fait penser au proverbe : « il faut tourner 7 fois sa langue dans la bouche » et puis je vous renverrais a des articles déjà publiés : conjonction Lune/Pallas, conjonction Saturne/Lune noire , conjonction Jupiter/Soleil ou encore conjonction Junon/Pluton, des influences en vigueur sous cette Pleine lune riche sur le plan de la conscience pour le l’étudiant vers sa révélation intérieure.

Le couple Mars et Vénus sont dans une position intériorisée par rapport à la position du Soleil en Scorpion et n’avantage pas la manifestation amoureuse en plein jour de l’être. Les sentiments seront plus à l’aise dans une ouverture spirituelle que physique sauf si le couple est sur le chemin de l’initiation tantrique. C’est une Pleine lune paradoxale par une apparence qui peut montrer un semblant d’énergie extravertie et en même temps, une intimité  qui peut se rechercher dans l’accomplissement dans la profondeur dans ces sentiments vers ceux que l’ont aiment. Nous sommes dans la révélation de l’amour, mais à un niveau vibratoire demandant un niveau d’évolution non pas rattaché a des valeurs matérielles, mais spirituelles pour vivre au mieux la proximité de Mars et Vénus et dans le signe de la Balance pour situer la présence astrologique en comparaison au Soleil dans le signe du Scorpion.

L’évidence c’est l’intériorité, car le mystère du Scorpion n’est révélé dans le plus grand des secrets avant de voir le jour en pleine lumière.  Donc l’intensité de la passion que suscite Mars et Vénus ne peut est visible au grand jour à condition peut-être que son objectif serve une grande cause humaine …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte –

Les 12 évaluations des Pleines Lunes en 2017

[Mode Héliocentrique] Pleine lune de la nuit du 3 au 4 novembre 2017 

Mercure et Vénus en maison 12 de la position du Soleil

[Mode Héliocentrique] Pleine #lune de la nuit du 3 au 4 novembre 2017

pleine_lune_mode_heliocentrque

J’avais envie de partager une autre version de la Pleine lune et cette fois avec le Soleil au centre du zodiaque et la Terre toujours en conjonction la Lune pour nous montrer que la part physique de notre réalité fait partie de notre condition terrestre sur la planète terre.  A un autre niveau de l’être le zodiaque héliocentrique agit sur nous comme le fait le zodiaque en mode géocentrique qui est devenue une référence incontournable dans la pratique astrologie. Ce qu’il faut savoir que la Lune qu’elle soit en mode héliocentrique ou géocentrique ne change pas de signe au moment de la Pleine lune, donc la Lune restera en Taureau, c’est au moment de la Nouvelle lune que la Lune se trouvera dans son axe opposé à sa position géocentrique. Donc la Lune au moment de la Nouvelle lune du 19 octobre n’était pas en Balance, mais en Bélier dans le zodiaque héliocentrique. Et annonçait un changement puisque la Lune se trouvait en conjonction à Uranus dans l’opposition cette fois à Jupiter […]

Interprétation de la Pleine lune de novembre en mode Héliocentrique :

A ce niveau de l’être c’est l’âme qui choisi et non la conscience qui fait des choix.  Mars se trouve dans l’axe d’opposition Neptune et la Lune en est la porte de sortie. On peut se trouver dans une sorte de flottement sur le plan émotionnel et en même temps ne plus êtres sur de rien, Vénus au carré de Mercure qui se trouve lui-même en conjonction Saturne. La pensée peut momentanément ces repères sur le plan des idées. A ce niveau de compréhension, il y a de nouvelles valeurs de fonctionnement, qui vont se mettre en place et cela demande d’expérimenter, malgré la résistance, les peurs enfouis au plus profond de nous même. Car le changement demande une contrepartie, c’est de se libérer des anciens modèles obsolètes qui ont fait leur temps et cela n’est pas du tout facile d’accepter d’évoluer avec le mouvement des énergies planétaires.

La conjonction de la Lune et Pallas, est en quête d’une émancipation, mais pas n’importe laquelle. C’est la « jeanne d’arc des temps modernes » lui soufflant l’inspiration nécessaire vers cet appel que la Lune ressent au plus profond d’elle-même. La porte s’ouvre vers l’imagination d’un monde idéal, ne ressemblant pas à celui fabriqué par la société dans laquelle nous vivons, mais à un scénario bien à nous que nous pouvons vivre intérieurement. Vénus est au semi-sextile décroissant avec Jupiter, ce monde merveilleux auquel nous inspirons nous pouvons le créer, il nous aspire et nous pouvons y mettre les moyens intellectuels pour créer ce premier changement en conscience.

Nous sommes dans un rêve, c’est notre idéal intérieur qui va s’exprimer au plus haut de sa densité au moment de la Pleine lune visible dans le ciel, mais pas dans l’interprétation héliocentrique de la Pleine lune, car le Soleil est intérieur et c’est la Lune dans le ciel qui aura la primauté de tous les regards dans sa magnificence nocturne. Il y aura encore une grande force psychique que l’on peut déporter sur la luminosité de la Pleine lune qui va éveiller en nous même une puissance de lucidité. Une Pleine lune intuitivement connecté. Nous arrivons dans le trigone décroissant du cycle de Jupiter et Neptune commencé en 2009 et en conjonction Chiron le guérisseur du zodiaque. Je vous invite à l’article que j’avais écrit à l’époque et en mode géocentrique et depuis tant de chemin parcourut en conscience et qui aura influencé nos modes de vies en l’espace de 8 ans. Le prochain de cycle de Neptune et Jupiter est prévue en 2022 !

Si vous avez un aspect de Mars et Neptune dans votre ciel de naissance,  vous serez dans  une ouverture subjective  avec cependant un défi pour les esprits trop rationnels dans une tendance trop suspicieuse et pourquoi pas à trop vouloir pervertir ce qu’il ne peuvent comprendre ou adhérer, dont leur rôle essentiel c’est justement d’aller au bout des limites théoriques, qui un jour ou l’autre tombe en désuétude …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte –

[Géocentrique] Pleine lune de la nuit du 3 au 4 novembre 2017

Le cycle Vénus et Mars en mode Héliocentrique

L’envol de Mercure en Héliocentrique

 

 

Premier quartier de #Lune du 5 Juin 2014, cultivons les champs des possibles…

En franchissant la zone du Premier quartier de Lune, nous nous identifions à ce qu’il est facile de réaliser pour avancer. On peut avoir une idée de ce que l’on veut obtenir, l’objectif  à atteindre peut apparaitre précis, mais pas sans sacrifice avant d’y parvenir. Imaginer votre vie comme un mandala éphémère que vous allez  accomplir et que le temps arrivera à effacer, pour ne rien laisser d’apparent. Tout comme ces constructions de sable sur la plage, qu’une marée aura vite fait d’anéantir. Ce qui est important ce n’est pas de connaître le futur, mais bien de commencer quelque chose qui va donner du sens à votre vie.

Cette phase de la Lune contient tout les possibles, ensuite tout dépendra de quel scénario vous allez choisir, d’obstacles ou d’espérances ?? Nous savons qu’en avançant d’un pas nous approchons d’une direction que nous pouvons modifier à tout moment, mais que le fil conducteur ne change pas sauf si nous remettons tout en cause. Il y aura beaucoup de mouvement sous ce Premier quartier de Lune.

Tout est bien proportionné dans ce quartier de Lune entre les aspirations profondes de renouveau et le temps nécessaire pour consolider les fondations et quelques friandises pour le dessert. Il faudra faire attention à ne pas attraper une indigestion, mais c’est vrai que les tentations seront nombreuses. Il faudra se booster aux formules express de motivation et de choisir ces cibles pour ne pas occasionner quelques surprises désagréables. Le découragement peut au détour d’une pensée se faire ressentir  si suffit de reconnaître que c’est une maladie de la Lune et rien de plus.

Il y aura beaucoup de mouvement et certainement pour certain d’entrevous de nervosité, des distractions qui vous éloigne de vos occupations qui servira de relais entre ce que l’on voudrait faire et ce que l’on ne peut pas faire et entre les deux il faut bien faire quelque chose. Comme abordé plus haut, ce Premier quartier de Lune présente les situations de façon complexe. Un élan à disponibilité et un frein pour ralentir cette impulsion printanière. Pour ceux qui ont déjà démarré une activité et ce sont aperçu ensuite que le choix n’avait pas apporté la satisfaction que l’on aurait espérer.

De nombreux paramètres contradictoires dont il faudra trouver un certain équilibre pour ne pas y perdre la raison de notre première motivation. Après avoir trouvé la sortie du labyrinthe du Minotaure  dans lequel nous étions éparpillés , mettant en relief des manquements et pourquoi pas des peurs d’abandon, de ne pas se sentir suffisamment aimé …

Un passé qui nous rattrape et peut nous déstabilisé le temps de prendre suffisamment de recul pour ne pas se laisser envahir par des émotions négatives. Parfois on est en attente, on ne sais pas de quoi et un événement survient pour remplir ce vide et le remplir d’un état d’être, qui n’est pas mieux que ce vide qui nous accompagnait dans ce silence de nous même. Surfer entre les vagues, c’est ce qu’il nous restera pour rester en vie et ne pas tomber au fond de l’abîme. Se tenir debout droit sur nos béquilles, à défaut de guides pour nous venir en aide et espérer encore à des jours qui chantent.

Trouver son point d’équilibre parmi ce chaos ambiant et se dire que la vie sur terre est un combat de chaque jour qui vient fortifier notre âme,  un dépassement de soi pour aller plus loin dans la connaissance de nous même …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte –


Rendez-vous sur Hellocoton !

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :