L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Horoscopes’

Le thème de l’#année #2015 , l’année de toutes les tentations …

Capture

Pour aborder cette nouvelle année 2015, je vais développer autrement que les grandes lignes que les astrologues ont l’habitude d’échafauder. Rien ne sert de s’apitoyer sur soi même, nous sommes connectés à la même source spirituelle avec des chances plus faciles pour les uns et plus combatives pour les autres.

Ce que je constate dans ce « thème de l’année 2015 », l’un met en relief les traditions, la normalité de ce qui doit être sur le plan des structures et pour l’autre le défi de tout transformer de la cave au grenier. Ce sont des énergies directrices qui vont nous accompagner durant toute l’année 2015.

  • Le premier challenge avec Saturne, détient un certain paradoxe, car il sera demander de défier les lois, les institutions sociales et cela peut passer par un certain renoncement. C’est la voie de la l’action passive, du temps nécessaire à l’exécution des plans que nous nous sommes fixés. C’est la voix de la sagesse, du guide intérieur qui par la force de l’intention intérieure va infléchir sur l’ensemble des désirs collectés dans un même but. Le risque c’est de ne pas avoir suffisamment de volonté pour maitriser le flux de sa vie émotionnelle en s’y laissant absorbée par un mal d’être dans un climat d’incertitude. Nous traversons une phase de dépouillement autant personnel que social qui devrait être vécu dans un sens de progrès spirituel et non dans un accroissement matériel qui est devenu un temps révolu.
  • Le second challenge avec Uranus tente d’accomplir le but de l’âme qui s’est donné pour objectif de démanteler les anciens modèles. Ne correspondant plus aux besoins de nombreuses précarités menacés et des disparités grandissantes et anormales avec les technologies que nous disposons aujourd’hui. Même cet idéal repose sur une défiance et une fragilité partout dans le monde. Le pouvoir matérialiste affaiblis les meilleures volontés, mais les idées se renouvellent pour tenter de trouver des issues pour sortir des impasses poussant comme des champignons. Vouloir changer en gardant les acquis, ce qui n’est pas permis à ceux vivant dans une détresse permanente. Il faut se dire et croire qu’il est possible de tout abandonner et de reconstruire sur des bases plus saines. Ce moment n’est pas encore venu, mais le monde s’y prépare, même si il faut passer par des sacrifices humains, avant d’espérer à un futur plus fraternel.

Il y a encore du chemin à parcourir, des obstacles à faire tomber d’un mal pour un bien. Deux tendances se dégagent de l’année 2015 qui viens de commencer. Nous avons des yeux pour voir et des possibilités aujourd’hui que nous n’avions pas dans le passé. C’est cette force nouvelle qui devrait nous faire espérer pour dépasser les épreuves que nous rencontrons en cours de cette année. Commencer par combattre les influences contraires érigées pour décourager les plus volontaires et participer au changement des bases d’une société en perdition d’énergie créatrice.

Ce thème de l’année, j’avais envie de l’exprimer de cette manière en laissant glisser mon inspiration tout comme le ruissèlement des gouttes de pluie sur les parois d’une vitre. Le geste est spontané, malgré sa répétition dans un temps déterminée avant que n’intervienne un arc en ciel, que l’on aime à admirer par une profonde paix intérieure. La vie se résume par un enchainement de petits bonheurs et de situations rocambolesques pour constituer l’ensemble d’une vie humaine.

Simultanément nous allons être appelés à vivre  dans ce paradoxe de symbolisme planétaire, suivant notre niveau d’évolution et nos choix conscients de changer le monde et cela commence en soi. Mais il y a encore beaucoup de résistance, même si nous même nous en percevons les abus sociaux. L’homme est influençable, il suffit de voir l’impact de la publicité sur la psyché humaine pour manipuler les esprits de faible volonté.

Le dilemme de 2015 c’est de réaliser la scission  du passé pour laisser entrer les semences d’une nouvelle société à naitre pour les générations futures.  Les réformes devraient avoir pour objectif d’abandonner les vieux schémas obsolètes. Les temps vers ce changement de paradigme ne sont pas encore arrivés, mais les crises préparent le terrain en gestation lente. Tous ensembles par nos pensées vers un même objectif nous y arriveront. Connaissez-vous le pouvoir d’un battement  d’ailes de papillon ???

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et photo   –

L’année 2015 en numérologie en phase 8 vers des mutations de consciences

Thème de l’année 2014, l’année de tous les espoirs

Débutant en #astrologie

astro

Un article qui s’adresse au débutant en astrologie et qui voudrait progresser rapidement dans l’art d’Uranie. Aujourd’hui « Internet »  est  un outil en référence disponible pour faire un pas de géant dans l’art de pratiquer l’astrologie. Faut-il bien choisir ces supports pour ne pas tomber dans le nombrilisme astrologique.

Les 10 étapes à travailler pour les débutants :

  • Apprendre les techniques basiques du débutant
  • Chaque jour à son niveau d’observation lire une carte du ciel pour développer votre intuition.
  • Eviter de tomber dans le piège d’un aspect en carré ou en opposition
  • Terminer son analyse par une réflexion positive
  • Méfiez-vous des interprétations des autres sur votre propre carte du ciel
  • Recherchez l’innovation par une nouvelle compréhension dans votre étude
  • Faites confiance à vos premiers ressentis et éloignez-vous du catastrophisme
  • Si vous entretenez des pensées négatives abstenez-vous toutes analyses sur vous-même
  • Armez-vous de courage de travail et de patience dans votre pratique.
  • Les efforts avec le temps vous seront récompensés

Parfois vous êtes heurté à un problème d’interprétation erroné, vous privant de discernement, le mieux est de remettre à plus tard votre analyse qui manquait d’objectivité. Nombreux sont les étudiants en astrologie en surcharge émotionnelle face à un aspect récurant vous mettant dans un état suggestif dont les répercutions psychologiques peuvent vous déstabiliser un moment. Un débutant en astrologie manque d’une vision globale d’une carte du ciel, il suffit qu’il détecte un « carré » ou une « opposition », parfois des planètes en maison 6 (la santé…), en 12, (les épreuves…), pour ne pas faire ressortir une autre tendance moins alarmiste. Oui le débutant en astrologie manque de lucidité et d’une démarche spirituelle pour faire de sa pratique un outil de développement personnel et non pour faire du nombrilisme qui peut s’avérer dangereux pour sa santé mentale.

Il faut que vous sachiez, il y a plusieurs façons de pratiquez l’astrologie, qui va de la dose homéopathique d’une pratique épistolaire, au sacerdoce par une pratique passionnée. C’est par l’investissement que l’on saura octroyer que le résultat sera plus sûr d’être obtenu. Qu’on se le dise avant de critiquer la pratique astrologie, il faut savoir que l’apprentissage est long et semés d’embuches. L’étude de l’astrologie a les mêmes exigences que l’étude de la médecine, de la chimie, des mathématiques, de l’architecture …  On ne devient pas astrologue par le simple fait d’avoir sur son ordinateur un logiciel d’astrologie qui reste relativement superficiel dans son analyse, il faut savoir interpréter une carte du ciel. Mais un astrologue sans intuition est un astrologue sans âme, car il aura besoin de se référer exclusivement à une méthode et non à ses ressentis. Tout ne doit pas être dit en astrologie, ça ne sert pas à grand-chose de disséquer une carte du ciel, pour en relever séparément les névroses qui sont propre à chacun, mais de faire ressortir cette étincelle divine qui se cherche dans le firmament …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo –

L’astrologie en mutation sur le chemin de l’éveil des consciences

L’astrologie quantique sur le chemin alchimique de l’apprenti astrologue

L’Astrologie c’est quoi

Ce que les #astrologues ne vous disent pas…

l'homme

J’ouvre le volet sur un sujet qui attire ces détracteurs mais qui n’empêche pas à la pratique astrologique d’évoluer dans un sens déterminé ??? Je suis tombée par hasard sur le titre d’une vidéo « Toutes les cartes du monde sont fausses », beau programme qui a fait tilt dans mon esprit en me disant et si les cartes étaient également fausses en astrologie ???

Il faut se mettre à l’évidence que nous nous identifions constamment à notre carte du ciel de naissance et certains astrologues coupent toutes ramifications pour ne garder que la projection du mouvement des planètes au moment de votre naissance. Mais depuis nous avons évolués alors pourquoi garder au coin de notre mémoire ce qui a fait le point de départ de notre naissance sur terre ??? Ce qui signifie que cette carte du ciel nous sert de référence tout au long de notre vie et peut en bloquer les meilleures intentions.

Dans la pratique en astrologie nous avons besoin de la date de naissance d’un individu pour ensuite établir de nouvelles cartes, comme les progressions secondaires qui se calcul : un jour après la naissance ce qui donne une année de vie. De la Révolution solaire de l’année anniversaire qui va servir de référence pour une année auquel on superpose la carte de naissance et pourquoi pas le thème progressé ?? De la prévision astrologique qui témoigne de l’influence planétaire au moment présent et qui est  contesté par une minorité d’astrologue, dont le but serait de vous empêcher de quitter votre passé ?, comme sur le Divan d’un psychanalyste pour extirper un passé que vous nourrissez au lieu d’adopter la pratique de la résilience cher à Boris cyrulnik.

Le thème de naissance est attribué à notre passé et nous ne devrions pas nous y attarder en le prenant comme un « Mandala » incontournable pouvant nous empêcher de voir notre vrai réalité psychologique du moment, que l’on peut percevoir dans nos progressions qui sont souvent ignoré.

Il y a une autre sorte de progressions que l’on nomme « Converse » en prenant comme référence un jour avant la naissance  qui est égale à une année sur le plan karmique et cette méthode est inconnue par de nombreux étudiant en astrologie.

On peut classer  la pratique de l’astrologie en trois plans de l’être

  • Progressions Converses :  avant la naissance , référence de l’âme sur le plan spirituel
  • Le thème de naissance : photographie qui marque le point de départ de tout être vivant
  • Progressions secondaires : c’est le moment présent  dans lequel nous évoluons

Dans chacune de ces catégories nous pouvons inclurent des méthodes complémentaires pour apporter du sens et sortir des clichés erronés dans lequel nous sommes assujettis. Nous sommes construit de l’inné, pour évoluer ensuite vers l’acquis fruit de notre expérience personnelle. Je pense il serait beaucoup plus simple d’étudier en priorité la carte progressé pour évaluer le conditionnement psychologique et la position des astres du moment présent. Ça peut faire une nette différence de s’identifier à quelque chose faisant partie de notre passé et  à ce qui détermine notre conditionnement psychique sur le plan intérieur que de prendre référence ce qui se prépare en nous même pour accueillir le changement en marche. Ce qui expliquerais le pourquoi nous trainons comme un boulet notre passé au lieu de nous projeter sur le futur que l’on construit dans le présent…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :