L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘la vue c’est la vie’

#Voir de Mieux en mieux

J’ai commencé cette série en 2011 avec l’entrée en Bélier d’Uranus et Mercure en phase rétro dans ce même signe. Ensuite la même année un article sur le même sujet sous le premier quartier du cycle Uranus/Mercure.  2012 deux autres articles sous un trigone du cycle Uranus/Mercure. La particularité Mercure était dans sa boucle rétro. Nous y sommes encore en 2017 sous un trigone croissant du cycle Uranus/Mercure avec un Mercure en phase rétro qui revient au trigone Uranus/Bélier durant la première quinzaine de Septembre (la première rencontre c’était faite au moment de la Nouvelle lune de juillet).

J’ai décidé de vous partager les deux articles que j’avais écris sur « facebook » pour la simple raison que sans les liens il vient difficile de retrouver la page et que ces articles seront beaucoup mieux sur mon blog.

1) – VOIR CLAIR SANS LUNETTES 

Cette réflexion fait suite à la précédente « Uranus en bélier sur le plan médical, changer vos habitudes et vos croyances … », je suis resté très prudente pour aborder une réflexion générale d’une supercherie qui est ignoré par un grand nombre d’individus. Il y a que quinzaine d’année Lise Bourbeau dans son livre «QUI-ES-TU » 23ème édition vendu à 200 000 exemplaires) à évoqué sous un autre angle les différents problèmes des « yeux» dans sa rubrique : TU ES TES MALAISES ET TES MALADIES. Pour l’auteur lorsque l’on a des problèmes de vision c’est que « l’on se laisse déranger soit parce que l’on voit ou soit parce que l’on ne veut pas voir chez quelqu’un »
– La MYOPiE : il aurait développé trop d’inquiétude dans son enfance, il a pu être choqué par quelque chose qu’il n’aurait pas du voir et il aurait déclenché de la myopie pour ce protéger de l’agression extérieure. Il serait trop centré sur lui-même…
– La PRESBYTIE : Il faudrait réexaminer ces peurs et faire l’effort de modifier ces croyances, lâcher prises sur les perceptions extérieures et s’accorder une plus grande confiance…
– L’ASTIMATISME : Devrait se réapproprier une confiance perdu, écouter davantage son intuition, réapprendre à s’aimer à s’accepter différent des autres…
– La CATARACTE : on s’empêche de voir la réalité à l’extérieur de soi-même, on peut être trop imbu de soi-même
– Le GLAUCOME : en 2004 il en été recensé 700 000 cas en France qui sont manifestent chez les personnes qui vivent sous pression et ne laissant pas échappés la pression. Il serait un signe de rancune non exprimé ainsi qu’une difficulté à pardonner. La clé serait d’évacuer ce trop plein d’émotion que l’individu retient prisonnier au fond de lui-même. ..ect….
Les yeux sont le reflet de l’âme mais aussi le thermomètre de notre état émotionnel qui prend tout à sa charge et le renvoi sous forme de trouble de la vision. Ce que j’ai retenu dans le livre de Xanath Lichy « Voir Clair » que l’on est une passoire d’ « émotions » que nos yeux vont capter créant une fluctuation des champs visuels. Ce qui veut dire que lorsque nous sommes fatiguée que cela à une incidence sur notre vue qui aura très certainement baissé pour remonter lorsque la fatigue aura disparu. Le fait de dissimuler des émotions de ne pas les exprimer peut jouer défavorablement sur la vitalité de notre vue qui peut chuter brusquement.
Kiran Vyas l’auteur du livre « Yoga des Yeux » évoque que nous avons deux visions celle intérieure et celle que nous connaissons extérieure. Il me semble que Xanath Lichy en a parlé également dans son livre. Que pour améliorer notre vision externe il faudrait reconnaître notre vision interne, les deux fonctionneraient en synergie. Ne pas vouloir affronter ses peurs, nos yeux vont prendre en chargent nos défaillances émotionnelles pour les transformer en disfonctionnement oculaires et nous empoisonner notre vie. Il faut prendre le mal à ces racines avant qu’il soit trop tard que des symptômes ce soient manifestés. Et lorsqu’ils sont là, il y a toujours une possibilité d’y remédier par un changement de comportement, des exercices adaptés. Que l’âge n’aurait rien à voir, l’amélioration est possible pour celui qui le veux, qui fait le travail psychologique pour modifier ces croyances et ce donner les moyens de voir autrement.
Pour celui qui voudrait améliorer sa vue , il faut savoir que le chemin sera long et sera semé d’embûche, mais rien n’est impossible pour celui qui a la conviction de gagner la bataille intérieure et de vaincre ces obstacles psychologiques. Les outils employés vont dépendre du trouble de vision de chacun, que le travail entrepris ne sera pas le même pour un hypermétrope qui voit très bien de loin et moins bien de près qu’un myope qui voit mieux de près que de loin…. Les techniques employés sont le yoga des yeux (qui sera déconseillé pour ceux ayant subi un décollement de la rétine), il faudra travailler la pensée positive, la visualisation positive, il est également conseillé de faire un travail d’écriture en choisissant des formules pour favoriser le rétablissement d’une meilleure visibilité de la vue. L’alimentation doit aussi privilégier les aliments favorisant la «vue » en remplaçant les produits industrialisés qui sont considérés comme « morts» par les fruits, légumes, miel, céréales … considérés comme des aliments « vivant» Le sucre blanc raffiné sera à proscrire qui est l’ennemi n°1 des yeux, préférer les laits végétaux au lait de vache et produits dérivés. Les produits de couleurs «orange » sont fortement conseillés comme les carottes, abricots, melons, les agrumes…. Vous trouverez certainement un complément d’information sur internet pour faire plaisir à nos yeux. Aujourd’hui la grande mode ce sont les «graines germées » qui ne peuvent vous fournir les nutriments indispensables pour vos yeux. A contrario il faudra abandonner vos habitudes de prendre des boissons alcoolisées de vivre dans une atmosphère de fumée ou d’être soi-même un fumeur. Améliorer sa vue demande de réaliser un exploit qui va occasionner de nombreux sacrifices et vous obliger à changer vos comportement alimentaires, d’état d’esprit, de gestion du temps…
Avec l’ère de l’informatique et ensuite d’internet qui oblige les yeux à s’adapter à d’autre contrainte visuelle qui peuvent avec le temps développer des troubles visuels dont la conséquence de fixité sur l’écran trop fréquemment entraine irrémédiablement une baisse du champs visuel. Des individus ayant une excellente « vue» vont avec le temps subir sournoisement une altération de la vue qui n’aurait pas eu lieu de façon ordinaire. Il faudra aussi se déprogrammer des formes pensées qui veulent après 40ans on devient presbyte ; si vous le croyez vous le deviendrez, mais si vous dépassez ces fausses vérités vous pourrez conserver jusqu’à un âge avancé une excellente vision. Très souvent ce sont les épreuves de la vie , les décès de personnes proches dont la souffrance va exposer nos yeux vers une grande fragilité d’autant si c’est la partie de votre corps la plus sensible. Et c’est très souvent à un âge avancé que la cataracte se manifeste suite à la perte d’un être cher. A ce moment on se repli sur soir , on perd la motivation essentielle à un bon équilibre psychologique. Les accidents de la vie peuvent se vivre tout au long de notre vie, sans prendre véritablement conscience que les «yeux » vont être les premiers touchés par nos variations émotionnelles. Notre société actuelle privilégie le confort à différent niveau en échange de quelques euros qui sans un travail conscient sur nos réelles causes ne pourront supprimer les effets. Et puis il y a ce que l’on s’autorise à voir et ce que l’on ne veut pas voir ou qui se perçoit de façon déformé en conformité à notre état d’esprit du moment.

2)  La vue c’est la vie 

Si on m’avait dit à 7ans que si je commence à porter des lunettes, j’en porterais toute ma vie et si l’on m’avait donné le choix de dire non j’aurais certainement refusé. On peut comprendre pourquoi le port de lunette est considéré comme un « confort» et non une « nécessité » et le pourquoi c’est si peu remboursé par la sécurité sociale. Bien sur que vous pouvez vous faire « opérer » pour vous dispenser de porter des lunettes, mais ce choix a encore un coût qui n’est pas a la porté de toute les bourses en attendant quand on va chez l’opticien qui suivant le problème de vue, il faut s’attendre à une dépense que l’on saurait bien dispenser.
Que cela soit la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme, ne sont pas considérés comme une maladie mais comme un « défaut » de la vue que l’on camoufle par le port de lunette. La cause profonde est ignoré, on en parle pas lors de notre entretien chez l’ophtalmologue qui a souvent des patients qui attendent leur tour. Jamais un ophtalmologue n’a abordé la dimension psychologique ce qui lui importait c’était de diagnostiquer l’état de votre vue si elle c’était amélioré ou dégradé au tel cas il ordonnait une nouvelle paire de lunette.
La vue c’est la vie qui est galvaudé par le corps médical en particulier par les ophtalmologistes et les conventions de la sécurité sociale par une désinformation d’une réalité tronqué. Je dénonce au « scandale » d’avoir laissé se développer la plus grande des machinations d’un abus de confiance sur des vérités que l’on se garde de rendre public et pourquoi ?
Il ma fallut 42ans avant de sortir de l’ignorance que le port des lunettes de « vue » était un trompe l’œil qui s’habituait à un support détourné et l’enfermait dans une spirale infernale où il y avait aucune issue possible, la condamnation à vie. « NON » ce n’est pas un cauchemar, ce n’était qu’un rêve et à présent, j’y «VOIS PLUS CLAIR » grâce au livre de Xanath Lichy « voir clair : comment abandonner ses lunettes » qui nous apprend tout ce que l’Ophtalmologue s’est interdit de crier sur les toits.
Avec de telles bévues il ne faut pas s’étonner si la sécurité est en déficit, c’est une institution qui est responsable d’une arnaque monstrueuse. C’est comme d’imposer le port de « verres progressifs » ne faite jamais cette erreur qui peut s’avérer être incompatible avec des heures passé sur internet, vous pouvez par ce biais déclenché des lésions irréparables ???
Un Français sur deux aurait des problèmes de vue, on peut penser mais qu’es-ce que l’on s’empêche de « voir » ?, qu’es-ce que l’on ne veut pas « voir» ?, ces questions l’ophtalmologue aurait du nous les poser avant de décider de nous imposer le port de lunettes. Les lentilles ne sont qu’une façon de déplacer le problème et de ne pas vouloir le voir en face. Les « yeux » sont les premiers à prendre en charge nos chocs émotionnels par une simple baisse de la vue qu’en oubliant de vous dire que ce passage sera « transitoire » et non à vie. Qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres jusqu’au jour ou la vérité éclate au grand jour. Si après cette réflexion vous avez développez une aversion pour les ophtalmologues vous pouvez toujours vous tourner vers un Orthoptiste pour la rééducation de vos yeux, des exercices, une alimentation plus appropriée et en adoptant une pensée positive…

L’#astrologie #quantique sur le chemin alchimique de l’#apprenti #astrologue

Spirale quantique

La Spirale Quantique de l’astrologie

L’astrologie est un merveilleux outil de connaissance de soi mais est très souvent pratiqué dans le mauvais sens du poil et ce qui fait que ces armes se retournent contre l’étudiant en astrologie. L’astrologie demande un long apprentissage avant  de profiter de ces bienfaits et en attendant ce sont de ces infortunes qui font très souvent du tort  à l’apprenti astrologue en se retournant contre soi  par des interprétations faussées. L’astrologie quantique est le contraire d’une astrologie personnalisé dont le défaut, très souvent est de relever beaucoup plus de défauts que de qualités. Tomber dans le chaudron magique de la pratique de l’astrologie n’est pas sans conséquence pour celui qui ne s’est pas préparer  à s’écarter de ces dangers.

Il y a un risque de vouloir s’identifier à sa carte du ciel, de se reconnaître comme faisant partie d’un être individualisé et de s’enfermer  dans sa prison astrologique. Et pourquoi il est fondamental de privilégier, l’être faisant partie d’un  «tout » qui permet d’entretenir notre libre d’arbitre et de choisir entre plusieurs possibilités au lieu d’un seul  « choix » parmi tout le reste. L’astrologie quantique  c’est de préserver la nature profonde de chaque être humain et de ne pas vouloir chercher à le changer. Ce sont les initiations que l’homme va réaliser qui va lui permettre de se bonifier avec le temps et de grandir en conscience et certainement pas ce qu’il n’aura pas choisi de lui-même. On peut indéfiniment se perdre a vouloir contrôler sa nature d’être à trop vouloir s’identifier à ce qui nous appartient pas.

Nous sommes avant tout des créateurs qui pouvons se reconnaître dans la création d’un autre individu qui va servir de miroir et nous inviter à entrer dans cette danse cosmique, de devenir des créateurs à notre tour. Cette création va devenir cet autre de nous même qui ne cherche à se manifester  dans sa propre création en analogie au signe du Lion et son maitre le Soleil que nous sommes tous. Si nous perdons le sens de la création nous perdons en quelque sorte notre identité intérieure que chaque homme possède en lui-même. L’astrologie quantique c’est de se libérer de l’illusion d’être unique et d’appartenir au cosmos, mais de participer à la hauteur de ces capacités mentales au soutien de cet équilibre spirituel du vivant.

Nous sommes ce que nous pensons et partant de ce postulat, on peut dire que la société n’est que le reflet de nos pensées que nous avons émises dans le passé. L’orchestration des planètes nous invite à semer des idées par rapport a nos créations antérieures autant sur le plan individuel que collectif. Si nous n’apprécions pas le monde dans lequel nous vivons, nous ne pouvons qu’en prendre à nous même pour changer les choses dans l’état actuel. Il y a aussi des courants planétaires puissant à l’œuvre pour tout transformer de ce qui a été créer, car nous sommes dans un monde de changement perpétuel qui n’accepte pas la stagnation, mais l’évolution constante. Car tout ce qui entrave l’évolution doit être transmuté et nous pouvons perdre un temps précieux à vouloir avancer à contre courant de l’évolution de l’humanité.

Ce que nous demande l’astrologie quantique c’est de regarder au plus loin de ce qu’il est possible de voir et non de rester cantonné a ce qui est proche de nous. Et le pourquoi nous sommes dans une société de « myope »  à porter des lunettes et a donner raison a tous ces opticiens qui ne sont que le miroir dans le monde dans lequel nous vivons. Nous sommes des êtres humains endormis dans un système qui alimente le profit et endort les consciences dans un supposé confort  matérialiste. L’astrologie quantique c’est d’oser voir de l’autre côté du décor et devenir des Co-créateur  astrologue quantique …

©Lunesoleil

tous droits réservés, pour le texte et les photos   – ne pas reproduire –

L’astrologie en mutation sur le chemin de l’éveil des consciences

Comment mieux #voir et mieux #vivre

Au commencement était le verbe ou le commencement du cycle de Mercure/Uranusdans le signe du Bélier signe de Feu ou le Soleil est en exaltation et en domicile dans le signe du Lion . A chaque fois qu’une planète effectue une marche « rétro » il y a nécessairement trois contacts qui vont se former sous des périodes plus ou moins longues.

Vous avez décidé de changer quelque chose en vous ?, la période est idéale pour améliorer votre pouvoir personnel, pour rendre plus performante votre créativité, pour agrandir le cercle de vos contacts … Le domaine que vous aurez choisi de mettre en lumière trouvera son plein épanouissement. C’est le moment  de créer des transformations positives dans votre vie. Vous êtes libre de choisir votre chalenge pour améliorer ce que vous aurez choisi de transformer en vous.

Si vous optez pour travailler sur votre « vue », posez-vous la question si vous portez des « lunettes » qu’es-ce que je m’interdis de ne pas voir ? , quel sont les peurs qui me servent de bouclier et m’empêche d’être moi-même. Es-ce que je m’aime suffisamment ? L’espace de vision est raccourci avec le port de lunette en usant des systèmes de sécurités pour se protéger des espaces trop grands. Vous voulez améliorer vos yeux en « dioptrie ? » pour cela il faut sortir des idées préconçues, des modèles de pensées établis et de vos peurs inconscientes mais bien réels qui sont des fausses excuses pour ne pas changer ce qui doit être. L’homme enrichie par son expérience et histoire personnelle et pourquoi reste-t-il rattaché à des vieilles croyances qui l’empêche de se réaliser autant par ces facultés intellectuelles mais aussi physique.

Les « yeux » évoluent dans le même prolongement de vos croyances et subissent du même coup les accidents de votre parcours de vie. A chaque peine de cœur, ou épreuves de la vie. Votre vision est le premier thermomètre de votre santé. Il suffit ensuite de vivre des moments heureux ou de travailler la pensée positive pour améliorer le regard que vous avez de vous-même, mais aussi de l’état de votre vision oculaire. Rien n’est permanent tout se transforme et rien n’est jamais acquis totalement, il faut a chaque instant être vigilent et se soustraire d’un passé négatif. Ceci est très important et favorise cet exploit extraordinaire sur vous-même.

Il y a trois jours j’ai reçu un mail publicitaire qui d’ordinaire je l’aurais envoyé a la corbeille sans le lire.  Ce mail informait des stages d’été et de conférences sur la « vue » , un extrait du livre de l’auteur Patrice Morchain , des témoignages , un  interview de 26 minutes réalisé à Tahiti et répondait  à l’article que j’avais rédigé le 4 Juillet sous le premier trigone de Mercure  et Uranus.

Si cet article peut vous aider  à effectuer un grand saut quantique , sachez que tout est possible sur le chemin du développement personnel , il suffit d’y croire, de le vouloir et de mettre les moyens pour y parvenir

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

La vue c’est la vie

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :