L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Neptune en Poissons’

La #réunion astrologique

quintet

Vous pouvez vous poser la question, comment interpréter un amas planétaire sur le même degré ?, comme le trio de Pallas, Chiron et le Soleil se situant sur le 24éme degré des Poissons et  encadré par Neptune et Mercure en phase rétro. A ce niveau il ne s’agit plus d’une simple conjonction sauf si dans votre analyse vous ne tenez pas compte de « Pallas », mais alors vous perdez le sens véritable de cette influence astrologique. Ce qui signifie que la conjonction de Chiron et le Soleil ou de Pallas et le Soleil ou encore de Pallas et de Chiron devienne complémentaire entre les trois conjonctions.

Nous sommes dans une phase de nettoyage psychologique qui se fait sur le plan intérieur, c’est un processus psychique qui influence sur nos pensées/Mercure et sur nos valeurs spirituelle/Neptune. Ce travail intérieur s’est fait sur plusieurs étapes suivant les rencontres successives qui ce sont faites dans le signe des Poissons. Nous sommes arrivés sur le 24° Poissons (dans le dernier décan de la roue astrologique) , c’est aussi la 28éme demeure lunaire avant le nouveau cycle, car tout est recommencement. L’expérience peut se réaliser par le biais de la providence, tout dépend du niveau de conscience de l’individu pour saisir le sens des messages que l’on peut recevoir. L’encadrement de Neptune et Mercure est au-delà du mental, il peut s’inspirer des formes, des sons, des rencontres inspirantes, le langage devient sensoriel, qui vient de l’âme et communique au cœur en connexion avec l’esprit de l’univers.

Et puis il y a Saturne, le seigneur du karma, mais aussi le briseur de rêve, par une situation qui nous fait descendre de notre petit nuage, le rôle de Saturne nous empêcher de rêver, pour quitter le monde des illusions, de la magie pénétrante et le retour fracassant dans la dite réalité au cas nous l’aurions vite oublié. Faut-il encore décrypter correctement le sens de Saturne dans son premier quartier de cycle avec le Soleil, Pallas et dernier quartier du cycle avec Chiron, cycle à la fois d’action et de réorganisation. La précédente conjonction de Chiron et Saturne s’est faite en avril 1966 à 23° Poissons et la suivante sera en juin 2028 à 7° Taureau et mériterais un article plus approfondi sur le sujet, pour bien comprendre le processus de ce dernier quartier que nous avons commencé à vivre et pour cela il faut saisir le sens de la semence du cycle en cours.

Un quintet un peu contrarié qui peut donner l’impression de marcher à reculons, car le moteur du premier quartier est ralenti dans son action. C’est souvent le paradoxe de l’interprétation astrologique qui doit concilier les influences contraires. Lorsque l’action ne réunis pas suffisamment de marche en manœuvre sur le plan de l’initiative, ce n’est pas pour autant que l’action est annulée, l’énergie se vit à un autre plan plus intériorisé en donnant préférence à l’expérience de l’être, qui sera amené à assimiler des pensées multiformes.

Ce qui nous intéresse en dehors de Saturne qui n’est pas conviés à la réunion sur ce 24° Poissons, même si il peut influencer les humeurs, ou un contexte psychologique qui modifie le climat a sa source, mais ne l’empêche pas de manifester  l’objet de cette rencontre astrologique que j’ai décrite dans de précédents articles.

Mais n’oublions pas l’encadrement de Neptune et Mercure, qui peut faire prolonger un état d’esprit, situation que vous vivez actuellement et ça peut vous aider à penser à autre chose pour vous échapper d’un conditionnement que vous pouvez masquer les contours, par le fait de dépassement de limitation d’un contexte social  en apparence … Neptune et Mercure permet de voir ce qu’on a envie de voir de la réalité et non pas ce que l’on voudrait nous faire voir …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Pleine lune du mois de mars et Mercure, Pallas et Chiron en Poissons

Rencontre de Pallas l’éveil par l’intelligence et Chiron le thérapeute

Conjonction de Vénus et Neptune, la voie du cœur

Conjonction de Saturne avec le Centre Galactique

Cycle Saturne et Chiron

 

Pleine #lune du mois de #mars et Mercure, #Pallas et Chiron en #Poissons

trio

 

La précédente triple conjonction s’est faite en février 2012 dans le premier décan des Poissons, une influence que l’on devrait ressentir de plus en plus au moment de la Pleine lune du 12 Mars, le Soleil y sera en conjonction à Pallas, Mercure et Chiron dans le 3éme décan des Poissons. C’est un quatuor qui nous invite à plus de connexion avec la divinité qui est en nous, d’autant que la veille de la Pleine lune saura inspirer de Psyché et Karma pour aboutir a une purification de l’esprit. Il faut commencer à s’y préparer pour vivre au mieux la Pleine lune qui s’en vient. Il ne suffit pas de s’écrier à l’arrivée de la Pleine lune et la condamner de tous nos maux. C’est une influence qui se prépare en conscience et si vous êtes sur le chemin de l’ouverture du cœur, la compassion, il n’y aura pas de raison d’être dans un comportement punitif.

Nous entrons dans une période de travail thérapeutique, Chiron aura de nombreux outils à vous proposez en compagnie de Pallas, Mercure et du Soleil. Je ne vais retranscrire ce que j’ai partagé du livre de Jean Billon l’auteur de l’univers des astéroïdes et je vous invite à consulter les articles où j’ai partagé ces interprétations en bas de cette réflexion. Si l’enseignement de Chiron le centaure blessé vous intéresse, j’ai écrit de nombreux article sur le sujet, faire une recherche sur le blog. A ce niveau de rencontre l’influence sera combinée, ne dit-on pas que l’union fait la force, pour créer une ambiance très particulière au moment de cette Pleine lune dont l’effet peur se faire ressentir 3 jours avant 9,10 et 11 Mars. On peut avoir durant ces trois jours des sensations qui dépassent l’entendement et en même temps, on peut avoir une difficulté de lâcher prise pour s’ouvrir à ces impressions intérieures donnant des clés vers un mieux être, un mieux vivre, un mieux aimer.

Il y aura de nombreuses portes à ouvrir, car nous aurons reçus les clés pour en découvrir des enseignements insoupçonnés. On peut imaginer ce rendez-vous planétaire, comme le rassemblement d’un petit groupe de personnes qui vont se rencontrer dans un but bien précis. Cette réunion demande au préalable d’avoir acquis un certain niveau de conscience pour profiter pleinement de cette opportunité, car il y aura des avantages pour grandir en conscience et obtenir la qualification de thérapeute dans le meilleur des cas. Il suffit d’être sur le chemin d’une conscience qui s’éveille vers plus sa réalité intérieure. Ce que vous allez apprendre durant ces prochains jours, ce n’est pas un enseignement que vous apprendrez sur les bancs d’école, car ce savoir s’apprend avec l’expérience de votre vie est la véritable école de la vie qui nous permet de développer nos instincts existentielles et d’écouter avec une plus grande écoute nos intuitions.

Ces quelques jours sont infimes dans une vie humaine, mais ça suffit pour insuffler cette autre découverte de soi, ce sens de l’insondable vérité, cette curiosité qui va déclencher l’étonnement de quelque chose d’utile et qui vous fait du bien. On ne fait pas de grands miracles, juste la possibilité d’améliorer son confort de vie intérieure et cela passe par la souffrance répété, ces maux qui engendre perturbation émotionnelle et les moyens a notre dispositions pour aborder notre quotidien autrement. Il n’y a pas de recettes miracles, il y a la conscience de faire des choix pour son bien être et non de toujours accuser à tort la vie, la pleine lune, … d’être la source de ces tourments. Dans ces moments là, nous devrions nous dire qu’il y a des situations pires et que nous pouvons faire toujours mieux, pour changer de vibration …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Rencontre de Pallas l’éveil par l’intelligence et Chiron le thérapeute

Mercure et Chiron dans le signe des Poissons et les thérapeutes du futur

Conjonction du Soleil et Chiron dans l’ombre de Neptune …

 

Déclencheur d’#événement ou amas planétaire en #astrologie

1

Une conjonction n’est pas suffisante en astrologie événementielle pour déclencher un événement. La Lune lorsqu’elle arrive sur une conjonction ou le Soleil sont des marqueurs, mais pas uniquement. Vous connaissez l’expression « plus on est de fou plus on rit » et en astrologie c’est pareil, plus il y a de planète dans un secteur du zodiaque comme la conjonction Uranus/Mars en Bélier qui recevait aujourd’hui la Lune en conjonction Vénus ou encore le Soleil se trouvant au même degré que Neptune à proximité de Mercure. On peut élaborer un scénario avec deux parties distingues du fait que tout ce monde planétaire ne se trouve pas dans le même signe, ce qui veut dire encore que quelque chose se passait dans deux endroits différents. C’est une explication, mais je vous accorde que l’on peut en trouver d’autre.

 

Pour revenir à la carte de l’éclipse solaire/Nouvelle lune du 26 février, qui était en conjonction de Mercure et Neptune prévoyait une série d’événements marquant (en poissons signe de Fillon, naissance sous une nouvelle lune encadré par Mercure rétro et Vénus qui reçoit Neptune) Si vous avez un amas planétaire (jargon astrologique pour dire  qu’il y a plusieurs planètes en conjonction soit dans un même signe ou maison) et que la Lune en transit cet amas planétaire dans votre ciel de naissance, sera déclencheur d’une situation ou que vous aurez un intérêt pour quelque chose de particulier, tout dépend de la nature de cet amas planétaire.

3

 

Dans notre exemple cité plus haut avec Uranus et Mars,  c’est un événement qui vous surprend par sa rapidité, une rencontre fortuite, une rupture, …  Avec le Soleil, Neptune et Mercure la réaction peut se montrer irrationnelle, car on ne prend pas suffisamment de recul pour évaluer la teneur du message.  Pour réagir à un amas planétaire que je vais appeler « trio », car cela engage trois corps célestes en considérant les luminaires le Soleil et la Lune le satellite de la terre. Il faut avoir une familiarité astrologique, Fillon pour les Poissons trio Mercure/Soleil/Neptune et Bruno Lemaire (ayant annoncé sa démission de la campagne sur twitter) Bélier avec le trio Lune/Mars/Uranus, dans son natal (Lune/Vénus/Soleil/Saturne/Mercure dans ce signe)ça fait du monde

Si vous n’avez pas d’amas planétaire dans ces deux signes Poissons ou Bélier au moment où j’écris cet article vous aurez moins de chance d’être impliqué. Dans les deux exemples de personnalités, leurs planètes dans leurs cartes du ciel ont été touchées au moment de l’événement déclencheur.  Vous pouvez rencontrer ce phénomène dans votre vie car amas planétaire prend en otage votre Soleil pour la vitalité, la Lune pour l’intimité, Mercure la communication, Vénus l’affectif, Mars l’action, qui représente la part personnelle d’un individu.

L’effet de conjonction est le plus fort pour être interpellé, mais l’effet de l’axe d’opposition, Balance pour le Bélier et Vierge pour les Poissons peut peser lourd en conséquence psychologique. Il y a encore l’effet d’angle pour ne pas dire carré, Cancer/Capricorne pour le Bélier et Gémeaux et Sagittaire pour les Poissons. Ceci est un exemple et les signes ciblés peuvent changer suivant le contexte astrologique. Il y a aussi les soutiens les signes des Gémeaux, Lion, Sagittaire et Verseau pour le Bélier ou encore Taureau, Cancer, Scorpion et Capricorne pour les Poissons. Les interrelations seront manifestés entre les pour et les contres, car tout le monde ne seront pas d’accord et on appel ça la démocratie …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :