L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Noël’

Le mois de #Décembre et le #Pendu dans le #Tarot de Marseille

decembre

Le mois de décembre est le dernier mois de l’année 2016, avant de commencer une nouvelle année 2017. C’est un mois qui est aussi en analogie à l’arcane du Pendu avec les pieds en haut et la tête en bas et ne pas confondre avec ceux pendus dans un temps reculé. Avec le mois de décembre nous rentrons progressivement dans le froid de l’hiver au moment du Solstice d’hiver du 21 décembre qui marque une autre période. Nous sommes encore dans la saison de l’automne et arrivé dans son 3éme niveau de vécu psychologique. Presque toutes les feuilles des arbres sont tombées, le paysage d’automne en décembre à perdu ces nuances de couleurs allant du vert, jaune, rouge au marron dernière étape de la décrépitude de la végétation hivernale. Seuls les Sapins garderont de leur éclat pour être habillés de boules et de guirlandes  au moment de noël.

C’est un temps de retournement de situation, le « Pendu » en est l’incarnation symbolique. Ce n’est pas le moment d’entreprendre des actions, qui n’aboutiront pas et le pourquoi le signe du Sagittaire a souvent des projets en tête et peu de ces rêves seront réalisables. C’est le moment que les artisans de la terre vont la retourner, comme le jardinier dans son jardin, l’agriculteur dans son champ avant de laisser reposer la terre au moment de l’hiver. On remarque en décembre c’est un moment de préparation des fêtes de fin d’années, si nous n’avions pas ces fêtes pour programmer des actions, nous aurions une tendance à entrer dans une phase de retrait avec soi-même. Ce sont les conséquences de la société matérialiste qui oblige l’homme à vivre en décalage avec les lois de la nature.

Le mois de décembre est un moment de lâcher prise et le pourquoi nous avons besoin plus de sommeil lorsque les nuits sont plus longues que lorsque les nuits sont les plus courtes au moment de l’été. Notre métabolisme a besoin de se réguler en fonction des changements de saisons. Le fait d’être dans l’action en ce mois de décembre nous oblige à nous affaiblir, à consommer nos ressources vitales emmagasinées et charger notre capital soleil. Autant l’été nous portons des tenues appropriés à la température en hausse que l’hiver nous devons nous couvrir pour ne pas prendre froid.  Le « Pendu » ne devrait pas être pris dans le sens péjoratif, il faut en rechercher le sens positif et ne pas trouver une excuse à ces maux du moment. Il y a aussi des alternatives associés au nombre « 12 » , comme dans l’Oracle de la Triade le « Sceau » qui ressemble à l’étoile de David . Avec l’Oracle Belline vous avez le « Départ » qu’il faut interpréter comme avant le commencement du « 1 » en janvier. Avec l’Oracle Gé, nous avons le « Poignard », c’est la période de l’année où est massacré le plus d’animaux qui seront mangés au moment des fêtes, vous voyez il y a un sens dans tout, dans ce bas monde. Le Tarot du Cosmos donne la parole à l’éclat du cristal, le sens du sacrifice qu’il faut se donner

C’est souvent un mois de mélancolie, de lassitude intérieure, tout simplement parce que la conscience a perdu le sens véritable de la sagesse. C’est en acceptant la solitude, de faire le vide en soi, que le plein reprendra son rôle d’instructeur. Ce n’est pas un mois pour prospérer, mais un mois pour se retirer pour jouir des bienfaits des joies spirituelles. Ce 1er décembre nous avons eu le droit a la déclaration de Hollande de ne pas se présenter aux primaires et en même temps le scandale de la fraude fiscale dans le foot, vous voyez les nuances entre les deux messages ?, il y a encore la décison de Matteo Renzi de démissionner si le non l’emportait aux référendums. Es-ce des coïncidences où c’est vraiment l’énergie du mois de décembre …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo  –

Nicky Hamid – Le Lion intérieur n’en peut plus…

#Solstice d’#hiver

arbre bleu

La nuit la plus longue est annoncée par le traineau du Père Noël et ces rennes qui avancent sur la neige. Dans le nord tout est blanc et les cadeaux réchauffe le cœur engourdit par le froid de l’hiver. Les fêtes païenne en cette période sont très nombreuses pour fêter le retour du Soleil comme les Saturnales romaines, la fête germano-scandinave de Yule, Kwanzaa pour certains afro-américains, Sol invictus, d’inspiration Druidique, Noël… Cette période marque les jours les plus sombres de l’année et le moment où la lumière du soleil commence à augmenter.

Les quatre phases de la Lune associés aux quatre saisons

  • Printemps : Nouvelle lune représente l’élément AIR
  • Eté : Premier quartier de la Lune représente l’élément FEU
  • Automne : Pleine lune représente l’élément EAU
  • Hiver : Dernier quartier de la Lune représente l’élément TERRE

Pour fêter ce Solstice d’hiver en poésie :

En Hiver

A chaque fois que la neige tombe,
Je crois voir un ange
sur un fil transparent.
La danse de cette délicate créature
est différente chaque fois.

Toute sa blancheur,
pure et brillante,
nous entoure, il semble, pour toujours.

La pure et fine Blanche Neige,
empreintée de soleils et de lunes,
n’a pas pu voir les hommes
emportés par le vent.

Cette fée de l’hiver
n’a pas sentit l’odeur de la guerre.
Elle n’a pas eu le moment de réflechir.
Mais elle sait que son cœur, pur et jeune,
est rempli de rêves et de rimes
qu’elle n’a pas encore exprimés.

Elle commence une nouvelle année
avec un frisson du Nord dans le corps.

Chloe Douglas, 2010

Un Hiver sans la Lune et le Soleil, ne peut-être un hiver qui apporte la sagesse près d’un feu de cheminée ou autre source de chaleur. La Lune est au semi-sextile de l’astre Uranus qui nous invite à sortir des sentiers battus et redonner un petit coup de neuf aux émotions. Le Soleil se trouve au sesqui-carré de la Lune dans l’ombre de Saturne demande à être réchauffer de l’intérieur, car tout seul il ne peut trouver le chemin de la sérénité intérieur. Et pour le reste je vous invite à consulter mes autres articles publiés récemment, pour traduire l’énergie du moment …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo sauf la poésie  –

Solstice d’hiver pour nous reconnecter à la matrice de la terre la fête de « Yule »

Solstice d’hiver sur les pas de « Yule »

Solstice d’hiver 2015 : Ce qui naît à Noël doit éclore à Pâques

 

#Solstice d’#hiver sur les pas de « Yule »

yule

La porte du Solstice d’hiver va s’ouvrir pour entrer dans une célébration germanique « Yule », qui est une fête païenne des pays nordiques. Que l’on retrouve aujourd’hui sous une forme plus moderne. Autrefois on invoquait les Dieux pour bénir les prochaines récoltes. Pour faire fuir les mauvais esprits, des coups de fusils étaient tirés vers le ciel.  Les habitants préparaient un grand festin appelé le « banquet de Yule » , c’était le moment ou les hommes et les dieux étaient rassemblés autour d’une table pour partager un repas , raconter des histoires, chanter…

Cette année des rassemblements sont prévus, en voici trois :

  • la nuit des lumières
  • une célébration par le chant des tambours
  • un rassemblement pour une méditation collective …

Le Solstice d’hiver pour fêter la nuit la plus longue, un moment pour soi pour méditer, ouvrir son cœur d’amour dans les régions touchés par le fléau de la guerre, la maladie, la pauvreté, la solitude… Ce jour là, il faudra faire l’effort supplémentaire pour ne pas tomber dans le chaudron magique de la veille de la Nouvelle lune. Elever son esprit à un haut niveau de conscience pour ne pas se laisser submerger par des émotions négatives.

Si au moment du Solstice d’hiver vous vous sentez nostalgique, voilà une prière pour vous guider sur ce jour de la nuit de toutes les âmes

Prière de saint François

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix. Là où il y a de la haine, que je mette l’amour. Là où il y a l’offense, que je mette le pardon. Là où il y a la discorde, que je mette l’union. Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité. Là où il y a le doute, que je mette la foi. Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance. Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière. Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer, car c’est en donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on trouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Recherchons à développer un instant d’éternité, pour échapper à nos conditionnements psychologiques qui peut être davantage ressentis durant cette période de fêtes de fin d’année. Une pensée aux sinistrés par les inondations répétés dans le sud de la France. Une pensée aux sans domicile fixe. Une pensée à tous ces enfants disparus … à toutes ces causes perdues pour un temps…

Un Solstice d’hiver pour ce concentrer sur l’essence-ciel , pour espérer et méditer à un avenir plus humain.

Après le Soleil, la Lune passera symboliquement (visible par l’œil de l’astrologue), sur le centre Galactique, où réside peut-être les Dieux ? Ne vaut-il pas mieux, imaginer de belle chose qui font du bien au mental que de se laisser capturer l’esprit par des images et pensées négatives qui engendre de la souffrance en soi ? Ne vaut-il pas mieux rêver à un monde meilleur que de se laisser condamner dans une vie qui vous apporte des privations ? Ne vaut-il pas mieux d’apporter un peu de ciel bleu à ceux en recherche d’un peu de réconfort ?

La porte de l’hiver  commence avec les chants de noël, pour ne pas perdre dans nos cœurs cette magie qui illumine l’esprit des enfants avec l’espoir de voir sur le pied du sapin, son cadeau pour mieux traverser la saison de l’hiver…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  – 

Solstice d’hiver pour nous reconnecter à la matrice de la terre la fête de « Yule »

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :