L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Swami Prabhupada’

L’occasion rare d’une Eclipse Solaire

Bhaktivedanta Swami Prabhupāda est l’auteur de la Bhagavagita que j’ai  lu il y a quelques années,  ainsi que Questions Parfaites et Réponses Parfaites et encore Solution pour l’age de fer , javais beaucoup aimés  ces deux livres. J’ai  les deux volumes de Krsna , j’ai  adoré  le premier et le second je vais le lire pourquoi pas cet hiver. J’ai  lu le premier volume le Srimad Bhagavatam et j’ai  trouvé  le premier volume  Sri Caitanya Caritamrta 

Je vous partage en francais (traduction en ligne) de la rencontre de Krsna et Balarama au moment d’une eclipse solaire, il y a 5000ans

Aujourd’hui, toute l’Amérique du Nord sera traitée à une éclipse du soleil. Je voulais obtenir une référence des livres de Srila Prabhupada sur certains événements historiques qui ont eu lieu lors de l’occasion rare d’une éclipse solaire complète. Un tel événement a eu lieu il y a quelque 5000 ans, lorsque Lord Krsna et Balarama rencontrent les habitants de Vrndabana.

Kṛṣṇa, la personnalité suprême de Dieu
par sa grâce divine AC Bhaktivedanta Swami Prabhupāda

Chapitre quatre vingt-deux

Le Seigneur Kṛṣṇa et Balarāma rencontrent les Habitants de Vṛndāvana

Il était une fois, alors que le Seigneur Kṛṣṇa et Balarāma vivaient paisiblement dans leur grande ville de Dvārakā, il y avait l’occasion rare d’une éclipse solaire complète , telle qu’elle se déroule à la fin de chaque kalpa ou jour de Brahmā. À la fin de chaque kalpa, le soleil est couvert par un grand nuage, et une pluie incessante couvre les systèmes planétaires inférieurs jusqu’à Svargaloka. Par calcul astronomique, les gens ont été informés de cette grande éclipse avant d’avoir lieu, et donc tout le monde, hommes et femmes, a décidé de se réunir au lieu saint de Kurukṣetra connu sous le nom de Samanta-pañcaka.

Chapitre complet  

Le site de pèlerinage de Samanta-pañcaka est célébré parce que Lord Paraśurāma a fait de grands sacrifices là après avoir tué tous les kṣatriyas dans le monde vingt et une fois. Lord Paraśurāma a tué tous les kṣatriyas, et leur sang accumulé coulait comme un courant. Lord Paraśurāma a creusé cinq grands lacs à Samanta-pañcaka et les a remplis avec ce sang. Lord Paraśurāma est viṣṇu-tattva. Comme indiqué dans Īśopaniṣad, viṣṇu-tattva ne peut être contaminé par aucune activité pécheresse. Pourtant, même si Lord Paraśurāma est pleinement puissant et incontaminé, afin d’avoir un caractère idéal, il a fait de grands sacrifices à Samanta-pañcaka pour expier ses Tueries dites « kṣatriyas».Par son exemple, Lord Paraśurāma a établi que l’art du meurtre, bien que parfois nécessaire, ne soit pas bon. Lord Paraśurāma se considérait coupable pour le meurtre pécheur des kṣatriyas; Par conséquent, combien sommes-nous plus coupables pour de tels actes abominables et non sanctionnés. Ainsi, le meurtre d’entités vivantes est interdit depuis des temps immémoriaux partout dans le monde.

Profitant de l’éclipse solaire, toutes les personnes importantes ont visité le lieu saint du pèlerinage. Certaines des personnalités importantes sont mentionnées comme suit. Parmi les personnes âgées, il y avait Akrūra, Vasudeva et Ugrasena; Parmi les jeunes générations, il y avait Gada, Pradyumna, Sāmba et beaucoup d’autres membres de la dynastie Yadu qui étaient venus là-bas en vue d’expédier des activités pécheuses accumulées dans le cadre de leurs tâches respectives. Parce que presque tous les membres de la dynastie Yadu sont allés à Kurukṣetra, certaines personnalités importantes, comme Aniruddha, fils de Pradyumna, et Kṛtavarmā, le commandant en chef de la dynastie Yadu, avec Sucandra, Śuka et Sāraṇa, sont restés à Dvārakā Pour protéger la ville.

Tous les membres de la dynastie Yadu étaient naturellement très beaux, et pourtant, à cette occasion, lorsqu’ils apparaissaient dûment décorés de colliers en or et de guirlandes de fleurs, habillés de vêtements précieux et armés correctement de leurs armes respectives, leur beauté et leurs personnalités étaient cent Fois amélioré. Les membres de la dynastie Yadu sont venus à Kurukṣetra dans leurs chariots magnifiquement décorés ressemblant aux avions des demi-dieux, tirés par de gros chevaux qui se déplacent comme les vagues de l’océan, et certains ont roulé sur des éléphants solides et robustes qui se sont déplacés comme les nuages Le ciel. Leurs femmes étaient portées sur de beaux palanquins par de beaux hommes dont les traits ressemblaient à ceux des Vidyādharas. Toute l’assemblée était si belle que l’assemblée des demi-dieux du ciel.

Après leur arrivée à Kurukṣetra, les membres de la dynastie Yadu ont pris leurs bains de façon cérémonieuse, avec la maîtrise de soi, comme l’ont imposé les śāstras, et ils ont observé le jeûne pendant toute la période de l’éclipse afin d’annuler les réactions de leurs activités péremptoires. Comme il est une coutume védique à donner en charité autant que possible pendant les heures de l’éclipse, les membres de la dynastie Yadu ont distribué plusieurs centaines de vaches en charité aux brāhmaṇas. Toutes ces vaches étaient entièrement décorées avec une belle robe et des ornements. La particularité de ces vaches était qu’ils avaient des cloches de cheville dorées et des guirlandes de fleurs sur le cou.

Tous les membres de la dynastie Yadu ont de nouveau pris leurs bains dans les lacs créés par Lord Paraśurāma. Après cela, ils ont alimenté somptueusement les brāhmaṇas avec des plats de première classe, tous préparés dans du beurre. Selon le système védique, il existe deux classes de nourriture. On l’appelle nourriture brute, et l’autre s’appelle des aliments cuits. La nourriture brute ne comprend pas les légumes crus et les céréales brutes, mais les aliments sont bouillis dans l’eau; Tandis que les aliments cuits sont fabriqués en ghee. Capātīs, dhal, riz et légumes ordinaires s’appellent les aliments crus, tout comme les fruits et les salades. Mais les purīs, les kachaurīs, les saṅgosas, les boules sucrées, etc., sont appelés aliments cuits. Tous les brāhmaṇas invités à cette occasion par les membres de la dynastie Yadu ont été nourris somptueusement avec de la nourriture cuite.

Les fonctions cérémonielles exercées par les membres de la dynastie Yadu à l’extérieur ressemblaient aux performances rituelles réalisées par les karmīs. Quand un karmī accomplit une cérémonie rituelle, son ambition est la satisfaction des sens: bonne position, bonne femme, bonne maison, bons enfants ou bonne richesse; Mais l’ambition des membres de la dynastie Yadu était différente. Leur ambition était d’offrir une foi et un dévouement perpétuels à Kṛṣṇa. Tous les membres de la dynastie Yadu étaient de grands dévots. En tant que tel, après de nombreuses naissances d’activités pieux accumulées, ils ont eu la chance de s’associer à Lord Kṛṣṇa. En prenant leurs bains en lieu de pèlerinage à Kurukṣetra tout en observant les principes régulateurs pendant l’éclipse solaire ou en nourrissant les brāhmaṇasDans toutes leurs activités, ils pensaient simplement à la dévotion à Kṛṣṇa. Leur seigneur adorable idéal était Kṛṣṇa, et personne d’autre.

Après avoir nourri les brāhmaṇas, c’est la coutume pour l’hôte, avec leur permission, d’accepter prasādam. Ainsi, avec l’autorisation des brāhmaṇas,Tous les membres de la dynastie Yadu ont pris leur déjeuner. Puis ils ont choisi des lieux de repos sous de grands arbres sombres, et quand ils avaient pris suffisamment de repos, ils se préparaient à recevoir des visiteurs parmi lesquels des parents et des amis, ainsi que de nombreux rois et dirigeants subordonnés. Il y avait les dirigeants de la province de Matsya, de la province de Uśīnara, de la province de Kośala, de la province de Vidarbha, de la province de Kuru, de la province de Sṛñjaya, de la province de Kāmboja, de la province de Kekaya et de nombreux autres pays et provinces. Certains des dirigeants appartenaient à des partis opposés, et certains étaient des amis. Mais surtout, les visiteurs de Vṛndāvana étaient les plus importants. Les résidents de Vṛndāvana, dirigé par Nanda Mahārāja, vivaient dans une grande anxiété à cause de la séparation de Kṛṣṇa et Balarāma. Profitant de l’éclipse solaire, ils sont tous venus voir leur vie et leur âme, Kṛṣṇa et Balarāma.

Pour la suite, vous pouvez la lire en anglais ?

A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada

30 versets-clefs de la Bhagavad gita telle qu’elle est

The Hare Krishna Movement

Today all of North America will be treated to an eclipse of the sun.  I wanted to get some reference from Srila Prabhupada’s books on some historical events that took place during the rare occasion of a full solar eclipse.  One such event took place some 5,000 years ago when Lord Krsna and Balarama meet with the inhabitiants of Vrndabana.

Kṛṣṇa, the Supreme Personality of Godhead
By His Divine Grace A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupāda

Chapter Eighty-two

Lord Kṛṣṇa and Balarāma Meet the Inhabitants of Vṛndāvana

Once upon a time while Lord Kṛṣṇa and Balarāma were living peacefully in Their great city of Dvārakā, there was the rare occasion of a full solar eclipse, such as takes place at the end of every kalpa, or day of Brahmā. At the end of every kalpa the sun is covered by a great cloud, and incessant rain covers the lower planetary systems up…

Voir l’article original 4 358 mots de plus

A.C #Bhaktivedanta Swami #Prabhupada , sur les pas de Hare #Krishna

Krishna

Le 17 Septembre 2013 dans  sa course la Lune à rencontré Neptune à 19h39 TU (temps universel), Dans mon esprit l’idée germe de rédiger un article et je commence à faire des recherches pour rassembler un maximum d’information, Tout comme ce jour de naissance de Swami Prabhupada le 1er Septembre 1896 et encore au moment de son décès le 13 Novembre 1977 à 0h48 TU   et ce jour là son thème progressé ( un jour = un an), la Lune progressé se trouvait en conjonction à Neptune . Le jour officiel de son décès qui est contesté par de nombreux astrologues s’est situé le lendemain le 14 Novembre 1977. De même une heure de naissance très controversé plaçant l’ascendant soit en Capricorne, soit dans le signe du Sagittaire.

Une autre conjonction de Neptune avec la Lune et Mercure de Swami Bhaktipada fondateur de la communauté New Vrindaban Hare Krishna en Virginie occidentale pour la suite ICI , c’est dire que les conjonctions Lune/Neptune sont très marqués chez les adeptes de Krisna … A rajouter les conjonctions Soleil/Neptune qui marque l’appel vers le Divin.

_swami_prabhupada

On peut remarqué( encadré en bleu) , la conjonction de la Lune et Neptune au quinconce de la conjonction Saturne/Uranus (encadré en marron) , cet aspect est très significatif d’un appel à la libération dont l’objectif fixé d’élever le niveau vibratoire des consciences humaines et une mutation profonde sur le plan collectif.
Dans le signe des Gémeaux en symbole avec les écrits , la communication sous toutes ces formes est occupé par Mars, Pluton, Lune et Neptune donnant de l’importance à l’apprentissage dans l’enseignement. Lorsque se niveau est acquis que la parole peut se manifester par de nombreux exemples pris dans la nature (Vénus en Vierge).
Ces blessures intérieures trouvaient une issue favorable dans la spiritualité (Chiron au trigone de Neptune, semi-sextile Vénus)…

Swami Prabhupada est le fondateur de l’Association internationale pour la conscience de Krishna , créer en 1966 au moment du cycle de Pluton et Uranus à 17° de la Vierge en conjonction de son  Soleil /Vierge en opposition Saturne/Poissons , Swami Prabhupada décide de s’embarquer  sur un cargo, Le Jaladuta, partant pour les États-Unis, son billet offert par la propriétaire de la compagnie madame Sumati Morarjee[…] Arrivé à New York, il se rendit quotidiennement dans un jardin public en chantant le maha-mantra Hare Krishna ou mantra de la délivrance. Il faut dire à l’époque les transits pour un homme de son âge 70ans, lui donnait l’urgence de réaliser la promesse de propager les enseignements de Krishna vers l’Occident du message de Chaitanya Mahaprabhu., transmis avant de mourir  en 1936 par Srila Bhaktisiddhanta.

Ce qui est intéressant de noter aujourd’hui en 2013, c’est le retour de Saturne à 14° en Scorpion dans le Ciel de naissance de Swami Prabhupada , se trouvant en conjonction à Vénus maitre du Nœud sud (le retour du passé) et  du Nœud nord , n’est pas étranger à un personnage public qui fût aimé par ces fidèles. Mais l’avenir de l’association pour la conscience de Krishna est en crise sous le premier quartier du cycle d’Uranus/Pluton et c’est loin d’être fini .  En Russie il est question d’expulsion de Dévots de Krishna ICI  , à la Rochelle une centaine d’adeptes du mouvement Hare Krishna ont déambulé dans les rues le 24 aout vers midi ICI

Suite à une question : Dans la Bible, le Seigneur Jésus Christ dit : que la seule façon d’adorer Dieu est  « à travers moi »

Swami Prabhupada à répondu : «Parce que sans l’association avec un dévot il n’est pas question de la réalisation de Dieu. Alors Jésus Christ était un dévot. Donc on doit s’associer à un dévot avant la réalisation de Dieu. Mais ce n’est pas que Dieu à eu un seul Dévot. Si Dieu est illimité, il y a des Dévots illimités de Dieu …»

Dans son Ciel de naissance Jupiter en Lion est en conjonction « Kétu » , le Nœud sud qui se trouve en progression (un jour = un an) au moment de sa mort sur le Soleil  de Swami Prabhupada , Le Nœud sud c’est notre bagage karmique , nos acquis auquel on va s’appuyer pour avancer , mais c’est avec « Rahu » , le Nœud nord qu’il nous faudra évoluer. Et chez Swami Prabhupada , c’est Uranus en conjonction Saturne qui montre le chemin, la voie d’accès , qui devra sortir des sentiers battus et révolutionner une société en son temps . Le premier appel s’est fait en 1936, Uranus se trouvait en opposition à lui-même , mais c’est  dans la vieillesse/Saturne où tout s’est décidé. Que l’urgence était incontournable et avec Uranus, les remises en question obligent à bouleverser les traditions. Swami Prabhupada  comme tout type né sous le signe de la Vierge était de nature très critique. Même après sa disparition sa carte du ciel poursuit l’œuvre du maitre. L’on peut y voir Jupiter rétro en aspect de tension avec Neptune/Mars  , la Lune arrivant au dernier quartier du cycle lunaire , Vénus au Nœud nord (ce que l’on aime) dans sa course rencontrera des obstacles , mais bien encouragé par Neptune et Mars  et indépendamment  montrant les controverses existantes dans le mouvement de la conscience de Krishna …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

 extrait n°1 du Srimad Bhagavatan

 extrait n°2 du Srimad Bhagavatan

La danse de Shiva dans la personnification de l’astéroïde Siva

Vishnou le sauveur de l’humanité identifié sous l’astéroïde Vishnu

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :