L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘venia des Dieux’

Semi-sextile décroissant de #Vénus et #Mars

voiture

Une influence qui aura captivé le monde politique ce weekend, car cet aspect comme tous les aspects de Mars et Vénus sont puissamment magnétiques. (suite…)

#Love and Money au #Théâtre à #Strasbourg du 15 au 26 Janvier 2014

Voilà un événement théâtral dans l’air du temps qui aborde un sujet de société que tout le monde peut rencontrer aujourd’hui. Avec la crise économique qui perdure et qui je pense n’a pas fini de nous secouer. Mais a côté de ça, cela oblige à créer de nouveaux besoins et à se rassembler dans un mouvement solidaire  par une adaptation a des changements réformateurs.

Un résumé du scénario de la pièce de Théâtre « Love and Money » => Au commencement, Jess et David vivent l’amour fusionnel. Puis la consommation compulsive et la quête effrénée d’argent dans un monde d’argent-roi, les faits basculés sans qu’ils en soient conscients, dans la monstruosité. Écrite dans une langue vive, avec un humour cinglant, cette pièce de Dennis Kelly, mise en scène par Blandine Savetier, déshabille avec acuité notre société en proposant le portrait d’un couple qui tente désespérément de trouver un sens à sa vie dans un monde où l’on fait marchandise de tout.

Vous me direz quel lien avec l’astrologie ?, et le pourquoi je mets en lumière cette représentation qui a commencé avec le second passage du premier quartier du cycle de Vénus et Mars qui est effectif aujourd’hui le 16 Janvier jour de Pleine lune. Une bonne façon de méditer sur notre valeur à l’argent qui est de moins en moins un sujet tabou et qui demanderait davantage se responsabiliser   sur notre réelle place dans une société sans argent il est quasiment impossible de vivre dignement.

J’aime pas trop abordé le terme de « carré » et préfère  remplacer par un attribut moins agressif pour ceux connaissant la signification de cet aspect qui n’est pas toujours négatif. Et montre que l’on peut diffuser des créations artistiques,  qui ne devraient pas manquer d’intérêt auprès d’un public averti. Il y a aussi que Vénus qui se trouve en Capricorne en phase rétro et sera relayé par Mars en Balance rétro à partir du mois de Mars. Et entre temps Vénus sera redevenue direct début février qui sera un mois pour se préparer à intégrer de nouvelle valeur sur le plan humain.

Pour moi cette pièce de théâtre c’est l’aboutissement de  prises de consciences de notre société, ce n’est que le reflet d’un miroir et des outils que la vie met sur notre chemin pour changer notre regard et évoluer avec acceptation vers une nouvelle organisation qui n’a jamais cessé depuis la nuit des temps. Beaucoup de couple sont malheureux pour cause de ne pas pouvoir se détacher d’une société consumériste. Aujourd’hui on ne peut plus se réfugier sur un système qui a créé un profond fossé entre ceux  vivant en bas de l’échelle sociale et ceux qui gouverne les états …

Sans suffisamment d’argent on ne peut pas trouver l’amour ? , combien sont ceux aujourd’hui si le partenaire ne travail pas, on préfèrera ne pas s’engager. On juge trop souvent un individu par sa condition sociale mais non sa participation sociale qui peut demander peu de moyen et ce que permet internet. L’amour et l’argent sont intiment lié dans notre société matérialiste et parallèlement notre instinct nous rattrape lorsque les besoins se font sentir. Dans le passé nos ancêtres primitives vivaient par le troque, l’échange ce qui tente de revenir dans un monde rempli d’incertitude ne serais-ce uniquement d’apparence.

Je vous renvois a une réflexion déposé sur la page facebook du Théâtre National de Strasbourg-TNS , que j’ai beaucoup aimé  et qui a été diffusé le 13 décembre pour présenté le spectacle « Love and Money » :  » Vous voulez sentir que la vie c’est plus que de simplement vous en sortir avec le moins d’inconfort possible Vous savez ce qu’on dit, vivre pour travailler ou travailler pour vivre, eh bien je n’arrive pas à me souvenir quelle phrase est la bonne, mais peut-être – malgré ce que semble nous dire le monde, malgré ce sentiment général pour ce qui est devenu, regardons les choses en face, un monde presque en phase de cynisme terminal Peut-être qu’il est possible de s’intéresser à ce qu’on fait Peut-être qu’il est possible de croire en ce qu’on fait Peut-être qu’il est possible de croire en quelque chose, merde Je veux dire, combien d’heures est-ce que vous passez au travail ? Un tiers de votre vie, un quart? Vous voulez faire quelque chose dont vous vous sentez, et ok vous n’êtes pas un comment dire, mais… fier. Alors vous essayez. Vous travaillez, vous travaillez dur pour faire mieux Oui Parce qu’il n’y a rien de mal Non, non A croire. Non Il n’y a pas de mal à vouloir croire en quelque chose. » Jess

Un peu trop loin pour aller voir la pièce de théâtre, mais  je me sens à part entière une citoyenne du monde  et je m’autorise à partager avec vous de ce qu’il m’est possible de vous donner …

©Lunesoleil

TNS

Mars sur les pas de #Vénus entre #désir et #plaisir…

Vénus et #Neptune ou « la vénia des dieux », savoir donner : le don gratuit …

trois têtes

Vénus et Neptune comme l’effet du ricochet d’une pierre sur une surface d’eau avant de rebondir. Mais avant explorons ce mystérieux rivage Neptunien que Vénus nommé « la venia » dans la religion Romaine.  Dans un précédent  article sur « Vénus » j’avais pressenti que l’expression de Vénus devait se trouver sur un autre plan et non de façon traditionnel comme on peut le retrouver dans tous les manuels sur l’astrologie.

Notre cher « Bernard l’astrologue » à parfaitement retransmit l’écho de cette Vénus que je n’ai fait que survoler. Parfois un événement extérieur nous empêche de bien saisir ce message de l’inconscient collectif et sa réflexion sur « la venia des Dieux » à ouvert mon plexus solaire pour entrer en résonance avec la pensée de l’auteur. Avec le temps nous avons perdu la croyance à notre Divinité supplanté par tous les gadgets de la vie moderne qui viennent faire office de réconfort et ne remplace pas la nourriture que l’âme à besoin au quotidien.

Vénus tout comme Jupiter et Neptune sont les maitres du signe des Poissons, leurs rôles primordiaux c’est d’accomplir le but de l’âme et pour y parvenir nous avons des Guides planétaires  qui remplissent chacun un rôle défini. Vénus pour la beauté dans l’apparence, l’amour et la paix , Jupiter pour le rôle collectif dans la vie sociale, la spiritualité dans la matière et Neptune pour l’aide humanitaire,  la spiritualité par l’esprit…

Voilà un extrait « Création artistique et création spirituelle dans le chapitre sur la « Beauté » de Omraam Mikhaël Aïvanhov : p. 126 /127 « Mais quelle que soit l’apparence physique, il y a tout de même quelque chose qui ne trompe jamais et qui révèle exactement la nature profonde de l’homme : ce sont ces émanations, ses fluides. Si vous êtes capable de les percevoir, que cet être soit beau ou laid vous ne vous tromperez pas ; les émanations expriment absolument l’état intérieur et si elles sont ternes, si elles sont dissonantes, si elles sont malsaines, elles expriment exactement ses pensées  et ses désirs. On ne peut pas réellement voir l’âme d’un être, mais on peut ressentir ses émanations. Et si vraiment il émane de la pureté, s’il émane de la lumière, vous pouvez conclure cent pour cent que c’est une belle âme. Quelquefois même ces émanations sont tellement puissantes que malgré leur subtilité, elles deviennent visibles. Il existe par exemple des gens extrêmement laids, difformes, mais voilà que pour un moment ils sont métamorphosés. Ce sont leurs émanations qui pour un moment ont changé leur forme. Il y a trois points à considérer : la forme, les émanations qui apparaissent à travers cette forme et qui ne lui correspondent pas toujours et l’esprit qui produit les émanations. Comme il est presque impossible de connaître l’esprit et que la forme est trompeuse, ce sont seulement les émanations qui nous permettent de connaître la vérité sur un être . Derrière la forme, il y a donc quelque chose à connaître : l’expression, les émanations qui viennent de l’intérieur de l’être, la vie qui coule … Et si on peut aller encore au-delà pour voir l’esprit de cet être qui vit dans le Ciel, on découvrira une beauté encore plus grande. Mais cette beauté ne peut même pas s’exprimer à travers les émanations, car c’est quelque chose de tellement subtil que le corps physique n’arrive pas à le faire apparaître. En réalité, la beauté, la vraie beauté, ne peut pas s’expliquer […]

Et pour cela il faut développer dans une pratique quotidienne « la venia des Dieux », cette Vénus particulière que l’on ne rencontre pas dans les livres d’astrologie, qui est trop orienté dans les apparences de notre société matérialiste.  Vénus et Neptune  peut nous faire entrer dans se processus de libération d’un potentiel que nous n’avons pas l’habitude d’exprimer. Mais attention, nous devons développer ce « dévot » cet être Divin au service de l’humanité entière, pour vivre à un niveau de conscience supérieure et vivre à un autre niveau ce quinconce. Le danger c’est de se laisser envahir par la déception suivant la nature des situations rencontrés.

En deux mots faire de bonnes actions, n’en attendez- rien d’autre que de manifester le don d’amour inconditionnel et universel. Les astrologues en inde l’on très bien compris, car ils conseillent souvent à leur client de pratiquer certaines offrandes pour contrecarrer parfois des effets planétaires difficiles

La pratique de l’astrologie doit évoluer sinon elle se dessèche et ne rempli pas son rôle de guide spirituel…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte sauf extrait de lecture –

Vénus et la venia

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :