L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘ZAZ la Fée’

La #Lune et moi (troisième partie)

eclipse-fevrier

Pour cette dernière partie de « la lune et moi », je vais aborder la Lune avec les planètes dites collectives : Uranus, Neptune et Pluton. Il faut savoir qu’une conjonction de la Lune soit avec Uranus , Neptune ou Pluton, peut se montrer dans la jeunesse un peu inquiétante sur le plan social, mais cela peut aussi le faire avec le Soleil en conjonction Uranus, Neptune et Pluton. C’est une phase de privation de liberté avec Uranus, de perte de repère avec Neptune et de fragilité intérieure avec Pluton et en compensation il peut se développer une fermeture de l’inconscient, la connaissance qui permet l’éveil des facultés psychiques peut se trouver endormis après l’apprentissage scolaire.  Un comportement marginal,  qui peut devenir la ligne de conduite du caractère, car les modèles sembleront ne  pas correspondre à la psychologie de la personnalité ayant une conjonction de la Lune avec Uranus, Neptune et Pluton pour développer un caractère rebelle progressivement à l’âge adulte et d’autant plus agissant lorsque l’aspect est un carré et le conflit peut se montrer apparent sous  l’opposition de la Lune avec Uranus, Neptune ou Pluton. Il est rien fait comme les autres et de trouver un sens véritable  dans sa vie, peut devenir un défi constant.

Dans la continuité trois exemples du livre « comprendre la Lune de Jean Texier »

  • Lune et Uranus : Parfois, l’enfant Lune/Uranus ressent la mère ou sa famille comme excentrique et ce côté non conventionnel peut être embarrassant pour lui, ou très excitant, […] il n’prouve pas le besoin de se révolter contre sa mère ou sa famille. Comme avec la Lune en Verseau, la mère est généralement une progressiste, ayant des sentiments ambivalents à propos de sa maternité, qui restreint son indépendance et sa liberté […] Parfois la mère a renoncé à exprimer son Uranus, mais elle place tous ses espoirs dans l’enfant qui devra réaliser toutes les choses excitantes que sa mère n’a pas osées faire. Et bien sûr, tout cela se passera à un niveau inconscient et généralement, la grossesse arrive comme un coup de tonnerre dans un ciel serein {…]
  • Lune et Neptune : Avec un contact Lune/Neptune, il y a donc une forte tendance à mettre la maternité et les sentiments maternels sur un piédestal. Souvent aussi, l’enfance est idéalisée par cette personne qui peut trouver difficile sa vie présente et future, et chercher un refuge dans ses souvenirs romancés du passé. Cela donne parfois une personne insaisissable, fuyante, évasive, qui est comme un poisson qui vous file entre les doigts. Elle répugne à s’engager dans beaucoup de domaines qu’elle trouve trop déplaisants, et se tourne vers des choses banales […] La conséquence inévitable de l’idéalisation est la déception. Car de simple motels sont bien incapables de donner l’amour altruiste, inconditionnel, généreux, enchanteur et mystique qu’une personne Lune/Neptune désire […]
  • Lune et Pluton : Avec une combinaison Lune/pluton, il est d’ailleurs d’autant plus courant d’avoir un « complexe lié à la mère » que celle-ci est fréquemment symbolisé par Pluton, comme nous le rappelle Arroyo. Donc, quand la Lune symbole traditionnel de la maternité est associé à Pluton, le problème mère est souvent accentué. Arroyo écrit qu’il « suffit quelquefois pour le vivre d’avoir une mère dominatrice et exigeante qui projette toutes ses peurs sur l’enfant » Dans ce cas l’archétype maternel qui est activé, c’est celui de la « Mère Terrible », qu’on rencontre dans divers mythes, « telle la déesse Kali dans l’indouisme. Cette image de la mère est toute puissante, elle nourrit ses enfants d’une main et les dévore de l’autre. Le pouvoir de donner et de reprendre la vie qu’ont ces divinités est révéré, et son impersonnalité manifeste » […]

Avec Uranus, Neptune et Pluton la Lune devient le jouet d’un plan collectif de son époque. Plus la Lune, reçoit d’aspects dans le ciel de naissance et plus le contact de la Lune avec Uranus, Neptune ou Pluton sera agissant. Après des victoires sur soi-même, cet aspect de la Lune avec les planètes collectives se vivra plus facilement après la quarantaine. C’est un réel travail initiatique et suivant la nature de la planète l’enseignement sera spécifique à son symbolisme astrologique. Plus la conscience sera élevée et plus le niveau vibratoire apportera une autre dimension sur la valeur du chemin du pèlerin et plus la vie révèlera sa beauté intérieure. Pour vivre au mieux, ces champs de résonances collectives, il nous est demandé d’ouvrir notre conscience aux changements extérieurs, d’en faire l’expérience une richesse intérieure …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et photo sauf extrait de livre  –

Conjonction Lune

La Lune, et moi (première partie)

La Lune et moi (deuxième partie)

 

 

Dernier quartier de #Lune du 30 #avril 2016

rêve

 

Disons qu’il peut y avoir des problèmes récurrents non résolu dans le déroulement de ce Dernier quartier lunaire. Mars et Saturne en phase rétro et en apex d’un T carré, n’aide pas vraiment à enrayer un ras le bol général. Il faut également rajouter Mercure, Jupiter et Pluton rétro, ce qui fait un total de 5 astres dans un retournement de situation ??? Sous un dernier quart de Lune, il faudrait commencer à se poser les bonnes questions et d’envisager un Mea Culpa ? Le droit à l’erreur ne sera pas être toléré sous un Dernier quartier à responsabilité karmique. Es-ce le prix à payer pour sortir d’une incohérence sociale ? Une blessure générale qui ne peut se cicatriser en quelques réformes enfonçant le clou davantage dans la plaie collective au lieu de chercher à l’en sortir.

Et si je vous disais que le mal social a son origine dans le déroulement historique d’une humanité bafoué par des lois instrumentalisées des hauts dignitaires de ce monde. Aujourd’hui le peuple se pose beaucoup de question sur la réelle signification du mot « démocratie », qui n’ai qu’un modèle de représentation d’une politique a deux vitesses entre la gauche et la droite qui sont aujourd’hui semblable dans leur objectif à préserver une oligarchie sociale. Comment peut-on faire du profit dans un système social endetté ? , poursuivre les efforts par le pouvoir de dire non et d’engager des actions de boycotte est le meilleur moyen de changer ce qui doit être.

Les modalités sociales sont programmées dans une impasse et provoque cause épidermique. La peur n’épargne pas du danger, mais avoir une confiance aveugle dans un système sociale qui ne recherche pas votre bien être, bien au contraire, vous encourage à consommer de la malbouffe, alimenter des pensées négatives et pour masquer vos angoisses  avec un antidépresseur. Nous traversons un phénomène planétaire relativement rare et que je n’ai pas retrouvé dans les 6 décennies écoulées et s’ajoute à cela le Premier quartier du Cycle Uranus/Pluton qui traine dans la durée par son influence réactivé par le passage planétaire dans les signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance et Capricorne) et des rendez-vous intermédiaires pour nous obliger à nous impliquer quotidiennement à agir en citoyen responsable.

La colère collective est nécessaire et permet de préparer le terrain à d’éventuels actions individuelles. Dans ce Dernier quartier du cycle de la Lune, il faut régler ce qui existe déjà avant d’envisager une autre possibilité. Phase karmique dans un dernier quartier demande davantage de réfléchir sur les conséquences de ces actions. Les défauts du langage feront parties de ce Dernier quart de Lune pour vous signaler que vous êtes bien dans une phase rétro de Mercure.  Accepter avec philosophie les contretemps que l’on peut rencontrer, qui ne seront que des opportunités pour mieux reformuler votre espace temps ? Un Dernier quart qui nous fait réapprendre ce que l’on connais, une petite révision ne peut pas faire de mal, car tout a été dit et reviens sous forme de retour avec ce petit truc en plus.  Les cycles nous apprenne à vivre des répétitions de micro événement, il y a que l’époque qui change, mais ce que l’on vit au présent à été vécu dans un temps antérieur et reviens pour être réactualisé au temps présent et reviendra dans un futur proche …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Les Phases de la Lune en 2016

Parallèle de déclinaison de Mars, Saturne et Pluton jusqu’en juillet 2016

Mars en conjonction Antarès dans le Sagittaire …

Pluton en harmonie à l’axe des nœuds lunaires vers le chemin des transformations collectives…

Saturne carré aux Nœuds lunaires

Chiron ou Kiron en conjonction au Nœud sud dans l’ombre de Neptune

Autour de la #Lune …

Lune illuminée

Un article spécialement dédié à la « Lune » si décrié contre ceux qui l’emploi à toutes les sauces en astrologie. Un hommage à toutes ces femmes dont l’intérêt se porte à l’astrologie. Pour une fois que nous sommes majoritaires, pourquoi ne pas en parler ? En comparaison les hommes sont minoritaires dans le choix de pratiquer l’astrologie. Serais-ce un indicateur que l’astrologie serait d’essence féminine ? , et ces origines serait « matriarcale ? » Que de mystère, car autrefois l’astrologie était pratiqué par des médecins, des astronomes … qui étaient des hommes, alors pourquoi cette tendance s’est inversée ??? Cet article était destiné à remettre en question la pratique de l’astrologie et le titre ma fait rebondir en faveur de la Lune, car aujourd’hui Lundi c’est son jour, son sacrement, son droit de parole.

« Autour de la Lune », c’est un peu le contenu de ce blog, de parler de la Lune éclairé par le Soleil, mais la vedette, c’est la Lune un astre mort et si brillant au moment de la « Pleine lune ». La Lune n’est vraiment pas comme les autres astres, car c’est elle qui attire la popularité et non le Soleil, malgré ses « taches Solaires » véhiculant des révélations psychologiques à décoder ?

La « Lune satellite de la terre » donc vivant à ces crochets, mais le système solaire tout entier est tributaire du Soleil et la Lune lui est soumis, jusqu’à l’éternité ? Vous saviez il y aurait des habitants sur la Lune, des Vénusiens d’un autre espace temps et non visible par les satellites. Et que « les premiers pas sur la Lune » seraient une fumisterie, un décor de film réalisé peut-être à Hollywood ?

Les phases de la Lune seraient la « Maya » décrit par les aztèques ? , il lui arrive vraiment de drôles d’aventure à la Lune, sans la Lune il y aurait probablement pas de marées, sans la Lune de loup garou les soirs de Pleines lunes ?, de potager pour marquer les phases croissantes et les phases décroissantes, favorisant les légumes à feuilles ou à racines au moment des plantations …

Ma première idée n’était pas en faveur de la Lune, mais je n’ai pas pris de notes de ces pensées furtives qui m’avaient inspirée. Mais je n’aurais probablement pas exposés ces quelques vérités que l’on balbutie lors de soirée dédié à l’astre de la nuit. Je me suis laissé ensorceler par l’astre lunaire.

La Lune ne peut garder un secret qui sera tôt ou tard révélé, car dans sa constitution psychologique la Lune se doit d’extirper l’information, pour retrouver sa quiétude intérieure.  La Lune porte en son sein une mémoire indescriptible pour le commun des mortels. La Lune est comme une soucoupe volante auquel, on aurait éteint ces moteurs et ce laissant porter par l’attraction de la Terre.

C’est incroyable ce que j’ai écrit sur la Lune, je ne m’en reviens pas moi-même …  et c’est loin d’être dénué de sens bien au contraire…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Les Phases de la Lune en 2016

J’irai moi un jour sur la lune
J’en peux plus de l’imaginer
Et quand le soleil m’abandonne
Qu’il rougit de me délaisser
Je sens l’aura de l’auréole
M’envahir et me kidnapper.
Zaz

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :