L'art de l'astrologie intuitive

Archives du blog

État

Nous sommes ce que nous alimentons en nous

petites tomatesNous sommes également ce que nous mangeons. C’est bien de se dire je suis devenu(e) végétarien (e), mais si vous vous nourissez de produirs transformés, vous n’êtes pas en total accord avec la nature, mais en accord avec les industriels qui ont transformés ces produits que l’on ne peux absolument dire qu’ils sont vivant et ne peuvent pas apporter l’énergie que le corps a besoin. C’est ça pour vous d’être Vegan ?
Ensuite il y a le vivant en accord avec les lois naturelles et le vivant qui nous éloigne de la nature et il est important d’en prendre conscience.
Actuellement on fait beaucoup l’éloge du Bio, sans savoir ce que sait se nourir sainement et non acheter du bio les yeux fermés. Vous croyez toujours que le bio que vous acheté dans une boutique bio, est réellement bio? En 15 ans, nous avons vu les boutiques bio pousser comme des champignons, il y en a partout et vous croyez vraiment que ce que vous achetez dans une boutique bio est 100%bio ?
Nous sommes toujours ce que nous mangeons et aujourdhui j’ai cueillis des petites tomates dans le jardin partagé et je sais a ce moment là, ce que je mange et non ce que je vais acheté dans un supermarché. ..
Petit coup de gueule du jour , destinés aux végétariens et Vegan d’une fexitarienne 🍇🍉🍊🍋🍍🍎🍏🍐🍑🍒🍓🍅🌶🍄🌰🌽🥕🥑🥝

Quels aliments favoriser si vous êtes Vata ?

La table verte

Les végans menacent-ils le monde (animal) ?

Dandanjean

communiquer-efficacement-avec-la-pnl

Nous avons cette particularité d’être des récepteurs-transformateurs-émetteurs. Nos choix, nos gestes, nos actions ne peuvent être isolés, et ainsi ils sont interdépendants du monde dans lequel nous vivons.

D’une certaine façon, tout ce que nous captons, nous l’intégrons, nous nous en nourrissons, et du fait même nous le transformons et nous émettons une contrepartie.

Par exemple, l’information que nous écoutons sera intégrée à ce que l’on sait déjà, et tôt ou tard nous émettrons une opinion qui sera teintée de cette information transformée par nos perceptions, notre expérience et nos pensées (valeurs, croyances, besoins, etc.). Si, j’investie dans des messages violence, je vais reproduire un jour ce type de message.

Du fait que nous sommes responsables de ce que nous disons, de ce que nous faisons, il est important de prendre conscience que ce à quoi je vais consacré du temps va me transformer en ce sens.

Je ne pourrais…

View original post 162 mots de plus

Publicités
État

Peur de l’avenir, qu’en est-il?

soleil noir

Un excellent article sur la peur, ce sentiment fragile qui peut nous destabiliser intérieurement. Il peut s’agir d’une qualité l’empathie de se mettre a la place des autres dans une situation critique de leur vie. De tout temps l’homme nourrit en lui-meme cette defaillence psychique dont le remède qui arriverer a briserles chaines de ce mal être, serait de développer plus de conscience au bonheur, à la joie intérieure comme une potion magique que l’on prendrait chaque matin au réveil !
Les annales akashiques sont une mémoire collective, où tout est enregistré de l’histoire du monde autant le bien que le mal et tant que les hommes n’auront pas compris ces lois naturels, les foces du negatifs continueront a prendre le pouvoir que vous lui aurez donné par le simple fait de vos pensées …

L'être en devenir

Cette peur a tendance à augmenter et demeurera la cause de beaucoup de détresse dans le monde avant qu’on puisse l’éliminer. Elle provient:

D’habitudes psychologiques profondément enracinées qui remontent à l’instinct primordial d’autodéfense. Les races sauvages les manifestent peu, car elles ne sont pas enclines à utiliser la projection imaginative. L’état d’esprit, tourner vers l’avenir cherchant à prévoir le futur est une caractéristique humaine qui actuellement est une source de menaces et d’obstacles qui alimentent la peur de l’avenir. Par contre, le germe de cette faculté imaginative liée aux processus mentaux deviendra avec le temps méditation intuitive et visualisation qui sont la vraie base de toute activité créatrice.

À présent, d’anciennes souffrances et d’affreux souvenirs qui sont profondément ancrés dans le subconscient, remontent à la surface et causent des conditions d’angoisse et de peur que nul raisonnement ne réussit à calmer. Les moyens de communication que nous connaissons aujourd’hui mettent…

View original post 487 mots de plus

État

Mabon : comment et pourquoi le fêter ?

Featured Image -- 27524J’ai fait des recherches sur Mabon, car je ne savais pas ce que c’était et j’ai compris que c’était l’une des fêtes principales de la Wicca dont les rituels magiques se font avec les phases de la lune.
J’en parle au niveau du ressenti, car je n’ai pas conscience de pratiquer la Wicca qui est essentiellement honoré par des femmes.ce sont des rites très proche de la nature primitive et une relation respectueuse de l’environnement et de ces habitants. Chaque lieu est habité par un esprit portant un nom spécifique, la fée, le lutin, la sirène, le dragon ect … il y a même des sites qui fourmillent de ces petits êtres spirituels et invisibles pour les yeux ordinaires … Brocelliande et les fées, l’islande et les elfes, l’irlande et les lutins …
Maintenant, je sais que Yule c’est (le Solstice d’hiver), Ostara (l’Equinoxe du printemps), Litha (le Solstice d’été) et Mabon le sabbat célébrant l’équinoxe d’automne 🌚🌛🌝🌜

Recettes pour le repas rituel de Mabon

Mabon, que les festivités commencent !

Vin de Mabon mûre/framboise

La bonne cuisine pour Mabon….

Mabon : Son origine

CALENDRIER DE LA SORCIÈRE

 

Devenir Wicca

Dans quelques semaines, c’est Mabon, un des principaux sabbats de la wicca. Rien de mieux pour commencer à apprendre la wicca que d’étudier ce jour qui arrive aussi vite que la rentrée !

Mabon, qu’est-ce que c’est ?

Avec Yule (hiver), Litha (été) et Ostara (printemps), Mabon est un sabbat célébrant l’équinoxe d’automne. Aux alentours du 21 septembre, où la nuit et le jour durent la même durée, on y fête la fin des moissons commencées en août.

On y célèbre donc l’automne, la nature se préparant à l’hiver en rougissant ses feuilles.

Le Dieu perd encore un peu plus de sa vigueur superbe de l’été qui s’achève, cela est visible par la chute des feuilles, des fruits et les couleurs chaudes qui animent le paysage sous le souffle du vent.

La Déesse commence à somnoler marquant l’arrivée de l’hiver. C’est un moment…

View original post 319 mots de plus

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :