L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘La Lune et moi’

L’essence des 12 expériences #lunaires   

12 lunes

Nous avons commencé une nouvelle année astrologique avec l’entrée du Soleil à 0° Bélier qui est le départ de tout les possibles à la découverte des 12 signes sur la roue du zodiaque. La Lune à ce moment là était en conjonction exact avec Saturne sur le Centre Galactique. Et si on inversait les rôles au lieu de prendre comme modèle le Soleil pour parcourir les 12 signes du zodiaque, on s’inspirerait de l’énergie de la Lune dans chacun des 12 signes en commençant par la Lune en Bélier jusqu’à la Lune en Poissons au moment où la Lune rencontre le Soleil pour former une nouvelle lune.

Je ne sais pas encore comment je vais m’y prendre, car la Lune ne se laisse pas aussi dompter que le Soleil qui connais son but, quant la Lune a besoin de trouver les moyens intérieur pour être en cohérence avec sa sensibilité. Le modèle lunaire, ne vibre pas de la même manière que l’expression du Soleil qui sur le plan astrologique se déplace plus lentement que la Lune. La Lune a besoin du langage des formes inspirantes et le Soleil des ouvertures du cœur pour vivre dans l’amour. Communiquer avec la Lune dans les 12 signes, c’est d’ouvrir son âme et apaiser le cœur dans le regard d’une expression lunaire  entre ces phases croissantes et décroissantes.

Dans les horoscopes on prend toujours en référence le Soleil par ignorance que c’est la Lune  qui est en conjonction la Terre notre planète de résidence et le Soleil au centre du zodiaque dans l’astrologie héliocentrique. Au lieu de penser en mode géocentrique avec la Terre au centre du zodiaque, nos pensées sont envoyés de sorte que la Lune devienne la première référence astrologique avec comme support la Lune comme ambassadrice et le Soleil comme présence intérieure lumineuse.

Le choix a été fait a notre place pour que le Soleil devienne notre premier référentiel astrologique au détriment de la Lune le satellite de la Terre ce n’est pas pour rien. Avec cette nouvelle série nous allons changer de mode d’intervention du fait que la Lune reste moins souvent  2 jours ½ dans les signes que le Soleil, mais qui y revient tous les mois et le Soleil une seul fois par année sur une période de 30 jours.  Une autre façon de se déprogrammer en développant un autre regard  des 12 expériences lunaires

  • Naissance avec la Lune en Bélier
  • Naissance avec la Lune en Taureau
  • Naissance avec la Lune en Gémeaux
  • Naissance avec la Lune en Cancer
  • Naissance avec la Lune en Lion
  • Naissance avec la Lune en Vierge
  • Naissance avec la Lune en Balance
  • Naissance avec la Lune en Scorpion
  • Naissance avec la Lune en Sagittaire
  • Naissance avec la Lune en Capricorne
  • Naissance avec la Lune en Verseau
  • Naissance avec la Lune en Poissons

En plus ça tombe bien, j’ai la Lune en Bélier, c’est très bien de commencer avec ce signe lunaire et commencer une nouvelle série astrologique. Ce qui veut dire que vous allez mettre votre Soleil en mode pause et  vous nourrir au maximum de l’essence Lunaire dans le sens symbolique de manière psychologique et spirituelle. Êtes-vous prête pour une nouvelle aventure exclusivement lunaire ? , répondez un grand « Oui » pour que la Lune vous entende et se prépare à entrer en scène …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  et la photo  –

Nouvelle année astrologique

Il y a des jours et des lunes

La ronde des signes sur la roue astrologique

Les 12 travaux d’Hercule en astrologie

Sous les 12 signes

La #Lune et moi (troisième partie)

eclipse-fevrier

Pour cette dernière partie de « la lune et moi », je vais aborder la Lune avec les planètes dites collectives : Uranus, Neptune et Pluton. Il faut savoir qu’une conjonction de la Lune soit avec Uranus , Neptune ou Pluton, peut se montrer dans la jeunesse un peu inquiétante sur le plan social, mais cela peut aussi le faire avec le Soleil en conjonction Uranus, Neptune et Pluton. C’est une phase de privation de liberté avec Uranus, de perte de repère avec Neptune et de fragilité intérieure avec Pluton et en compensation il peut se développer une fermeture de l’inconscient, la connaissance qui permet l’éveil des facultés psychiques peut se trouver endormis après l’apprentissage scolaire.  Un comportement marginal,  qui peut devenir la ligne de conduite du caractère, car les modèles sembleront ne  pas correspondre à la psychologie de la personnalité ayant une conjonction de la Lune avec Uranus, Neptune et Pluton pour développer un caractère rebelle progressivement à l’âge adulte et d’autant plus agissant lorsque l’aspect est un carré et le conflit peut se montrer apparent sous  l’opposition de la Lune avec Uranus, Neptune ou Pluton. Il est rien fait comme les autres et de trouver un sens véritable  dans sa vie, peut devenir un défi constant.

Dans la continuité trois exemples du livre « comprendre la Lune de Jean Texier »

  • Lune et Uranus : Parfois, l’enfant Lune/Uranus ressent la mère ou sa famille comme excentrique et ce côté non conventionnel peut être embarrassant pour lui, ou très excitant, […] il n’prouve pas le besoin de se révolter contre sa mère ou sa famille. Comme avec la Lune en Verseau, la mère est généralement une progressiste, ayant des sentiments ambivalents à propos de sa maternité, qui restreint son indépendance et sa liberté […] Parfois la mère a renoncé à exprimer son Uranus, mais elle place tous ses espoirs dans l’enfant qui devra réaliser toutes les choses excitantes que sa mère n’a pas osées faire. Et bien sûr, tout cela se passera à un niveau inconscient et généralement, la grossesse arrive comme un coup de tonnerre dans un ciel serein {…]
  • Lune et Neptune : Avec un contact Lune/Neptune, il y a donc une forte tendance à mettre la maternité et les sentiments maternels sur un piédestal. Souvent aussi, l’enfance est idéalisée par cette personne qui peut trouver difficile sa vie présente et future, et chercher un refuge dans ses souvenirs romancés du passé. Cela donne parfois une personne insaisissable, fuyante, évasive, qui est comme un poisson qui vous file entre les doigts. Elle répugne à s’engager dans beaucoup de domaines qu’elle trouve trop déplaisants, et se tourne vers des choses banales […] La conséquence inévitable de l’idéalisation est la déception. Car de simple motels sont bien incapables de donner l’amour altruiste, inconditionnel, généreux, enchanteur et mystique qu’une personne Lune/Neptune désire […]
  • Lune et Pluton : Avec une combinaison Lune/pluton, il est d’ailleurs d’autant plus courant d’avoir un « complexe lié à la mère » que celle-ci est fréquemment symbolisé par Pluton, comme nous le rappelle Arroyo. Donc, quand la Lune symbole traditionnel de la maternité est associé à Pluton, le problème mère est souvent accentué. Arroyo écrit qu’il « suffit quelquefois pour le vivre d’avoir une mère dominatrice et exigeante qui projette toutes ses peurs sur l’enfant » Dans ce cas l’archétype maternel qui est activé, c’est celui de la « Mère Terrible », qu’on rencontre dans divers mythes, « telle la déesse Kali dans l’indouisme. Cette image de la mère est toute puissante, elle nourrit ses enfants d’une main et les dévore de l’autre. Le pouvoir de donner et de reprendre la vie qu’ont ces divinités est révéré, et son impersonnalité manifeste » […]

Avec Uranus, Neptune et Pluton la Lune devient le jouet d’un plan collectif de son époque. Plus la Lune, reçoit d’aspects dans le ciel de naissance et plus le contact de la Lune avec Uranus, Neptune ou Pluton sera agissant. Après des victoires sur soi-même, cet aspect de la Lune avec les planètes collectives se vivra plus facilement après la quarantaine. C’est un réel travail initiatique et suivant la nature de la planète l’enseignement sera spécifique à son symbolisme astrologique. Plus la conscience sera élevée et plus le niveau vibratoire apportera une autre dimension sur la valeur du chemin du pèlerin et plus la vie révèlera sa beauté intérieure. Pour vivre au mieux, ces champs de résonances collectives, il nous est demandé d’ouvrir notre conscience aux changements extérieurs, d’en faire l’expérience une richesse intérieure …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et photo sauf extrait de livre  –

Conjonction Lune

La Lune, et moi (première partie)

La Lune et moi (deuxième partie)

 

 

La #Lune et moi (deuxième partie)

eclipse-fevrier

On privilégie le Soleil dans les horoscopes des journaux en supplantant la Lune ou la relayant dans un second rôle, comme dans la vraie vie par la position de la femme/lune dans notre société et le rôle représentatif de l’homme/soleil. Nos premiers repères fondamentaux sont souvent en rapport à l’image du père, le représentant légal lorsque l’enfant à la chance d’avoir ces deux parents et la mère après séparation qui en aura la priorité la garde. Depuis le monde à évolué, les barèmes d’attribution aussi et la Lune tout comme la femme petit à petit élargie son pouvoir et transforme les tâches qui étaient auparavant assidue dans le rôle de ménagère et l’homme rapportait le salaire à la maison.

Mais en réalité le rôle de la Lune n’a pas changé, c’est la société par ces nouvelles obligations économiques de produire toujours plus dans une multitude de domaines à obligé la femme à s’émanciper et a en devenir l’égal de l’homme. Dans le zodiaque la Lune à la maitrise dans le signe du Cancer, signe qui est avant le signe du Lion où le Soleil en est le maitre. En faite le monde a fonctionné dans le passé avec ces codes de positionnement astrologique.  Alors pourquoi aujourd’hui ça tente de changer ? Malgré, sur le plan astronomique la Lune s’éloigne chaque année un peu plus de la Terre pour aller où, on nous le dit pas ! La parité homme / femme est encore inégale et le pourquoi des mouvements féministes et les combats pour les causes des femmes. Parce que dans le passé la femme était soumise à l’homme et le temps est nécessaire pour que la femme, mais aussi la Lune joue un rôle essentielle autant en astrologie pour la Lune que dans la société pour la femme.

Et, il devient fondamentale que la représentation de la Lune ou encore son enseignement astrologique ne soit pas relégué à un rôle subalterne. On peut se poser la question de savoir pourquoi la  femme est plus sensible aux phases que la Lune que l’homme en général, car il existe des hommes lunaires et des femmes solaire, mais ils sont minoritaires car une femme doit tenir en laisse l’expression de son Soleil/Ego et qu’un homme doit contrôler sa sensibilité sauf chez les artistes qui sont dans la vibration émotionnelle homme et femme.

Bien comprendre la place qu’occupe la Lune dans une carte du ciel, permet d’attribuer un rôle à chacun et non a vouloir le classer dans un modèle imposé par la société qui ne lui correspondra pas et l’empêchera de développer sa véritable expression lunaire qui n’est pas statique, puisque la Lune c’est le mouvement de notre vie psychique.

Dans la continuité deux exemples du livre « comprendre la Lune de Jean Texier »

  • Lune et Jupiter : […] Si Jupiter est fort dans le thème, la mère de l’enfant Lune/Jupiter aussi bien la femme ayant un aspect tendu entre ces deux planètes peuvent avoir un comportement maternel très protecteur au niveau des besoins biologiques et intellectuels, mais pas assez protecteur au plan affectif. […] Si les besoin de Lune sont forts dans le thème, cela indique une personne viscéralement avide de contacts, de sécurité et de soins maternels. Parfois la mère elle-même est restée toute savie affamée d’affection et de tendresse maternelle, au point de ne pas être capable de satisfaire pleinement les besoins émotionnels de l’enfant […]
  • Lune et Saturne : […] si Saturne est bien configuré dans le thème natal, et fort cela indique un père modèle, mais souvent avec une sévérité excessive : l’enfant n’est pas encouragé à s’amuser ni à s’attendrir sur lui-même. Si Saturne est mal configuré c’est encore pire : l’enfant se sentira mal-aimé et rudoyé par un père vieux jeu, envieux et jaloux. Mais les aspects exprimant le mieux les rapports avec le père sont les contacts Soleil/Saturne. Les aspects Lune/Saturne expriment plutôt la relation de l’enfant a avec sa mère. Et le contact Lune/Saturne évoque une sorte de froideur chez la mère, une tendance à placer la discipline avant l’amour. Cette tendance malheureuse, avec les bons aspects, de sa peur d’être une mauvaise mère, qui gâte son enfant au lieu de l’élever. Si l’aspect est plus tendu, la mère était ou semblait à l’enfant accablée de problèmes coincée d’une façon ou d’une autre, et elle l’a nourri au lait de ses doutes et de ses peurs […]

Ce qui reste dans la psyché la peur du manque et qui  amène parfois a une recherche d’avidité que l’on peut retrouver dans la nourriture, sans forcément combler les manques. Les aspects de la Lune et Saturne se vivent mieux à l’âge Saturnien, c’est-à-dire au moment du passage de la retraite. A ce moment là, nous avons dépassé la sensation de combler le vide, car nous rentrons à ce moment là dans une phase de sagesse intérieure.

Dans la vie nous avons accès à des compensations pour remplir notre vie autrement. La Lune dans sa course progressée à acquis un enseignement qui lui permet de s’autoréguler comme par exemple une faiblesse se transforme en une qualité.  Il ne faut pas s’attarder sur la seule possibilité de la Lune dans notre ciel de naissance. Car après en avoir intégré le processus de mouvement du flux lunaire, la Lune dans le natal se nourrit périodiquement de nouvelles expériences par l’entremise de la Lune progressé dont le déplacement pour faire le tour du zodiaque est sensiblement le même que Saturne 29 ans ½ en comparaison au transit de la Lune qui fera le tour du zodiaque en 29 jours ½

Dans ce processus de déplacement de la Lune va alimenter dans chacune de ces rencontres avec les planètes des échanges sous toutes les formes qui ne seront pas limités uniquement à la position de la Lune dans votre carte du ciel, mais de la Lune entrant en résonance avec le monde collectif. Ce n’est pas pour rien que la Lune en astrologie mondiale est l’un des déclencheurs d’événements sociaux ou encore de situations individuelles …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et photo sauf extrait de livre  –

La Lune, et moi (première partie)

La Lune et moi (troisième partie)

Le jeu de la Lune (première partie)

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :