L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘aphrodite and eros’

#Rencontre de #Jupiter et #Aphrodite la déesse de l’#amour

Un rendez-vous qui va s’éterniser jusqu’en aout 2017  et qui aura commencé à se préciser depuis novembre 2016. Saviez vous qu’Aphrodite porta une ceinture magique, cadeau qui fût offert par Zeus/Jupiter et saviez vous encore qu’Aphrodite est la personnification de Vénus chez les Romains. Une rencontre de Jupiter et Aphrodite au moment de la phase rétro de Vénus, vous ne trouvez pas ça incroyable, de faire cette découverte maintenant et pas avant ! Aphrodite fait partie des 12 grands Dieux de l’Olympe, c’est dire que cette rencontre avec Jupiter n’est pas le fruit du hasard.

Es-ce que cette rencontre de Jupiter et Aphrodite serait l’annonce d’une célébration  d’un événement sortant d’un contexte ordinaire ? Pour le savoir, nous allons faire un détour au moment de la découverte de l’astéroïde Aphrodite le 24 septembre 1935, (code 1388) qui se trouvait à 29° Bélier en phase rétro et en conjonction Junon et Uranus qui se trouve actuellement dans la phase pleine lune (opposition) avec Jupiter et aussi Aphrodite par sa position en conjonction. Comme tout fait sens, même si les indicateurs ne sont pas visibles en conscience, c’est proximité d’Aphrodite et Jupiter devrait faire écho sur quelque chose de plus grand. N’oublions pas dans la mythologie Jupiter/Zeus et Aphrodite sont des Dieux manifestant un pouvoir sur les mortels.

Je ne vous ai pas dit qu’Aphrodite et Jupiter sont actuellement tous les deux en phase rétro et le pourquoi cette influence va s’étaler sur plusieurs mois dans le signe de la Balance symbole de l’union et du mariage. Ce qui est étonnant on ne trouve écho sur la toile de cette rencontre spectaculaire, aucun article pour relayer cette information, ce qui voudrait dire que cette rencontre ne serait pas importante pour ne pas avoir été révélé par les astrologues ? Si cette conjonction s’éternise sur 9 mois, c’est que cette rencontre va être le témoignage d’un événement marquant à défaut dans le Panthéon de l’Olympe, sur la planète Terre ?

  • Phase rétro d’Aphrodite a commencé le 15 février 2017 à 23° Balance  et reprise de sa phase directe le 29 Mai 2017 à 9° Balance
  • Phase rétro de Jupiter commencé le 6 février 2017 à 23° Balance et reprise de sa phase directe le 9 juin 2017 à 13° Balance
  • Phase rétro de Vénus le 4 mars 2017 à 13° Bélier et reprise de sa phase directe le 15 avril 2017 à 26° Poissons

J’ai trouvé nécessaire de souligner cette conjonction de Jupiter et Aphrodite, qui peut correspondre à la consécration d’un engagement d’amour ?, ou du moins d’une relation qui donne du sens, qui ne peut que sortir des cadres conventionnels, n’oublions pas la position d’Uranus le symbole des rencontres atypiques.

On peut signaler la phase rétro de Junon/Héra l’épouse de Zeus/Jupiter

  • Phase rétro de Junon du 11 mai 2017 à 18° Capricorne au 28 aout 2017 à 2° Capricorne (commence sa phase rétro en conjonction Pluton)

Pour ceux qui connaissent la jalousie légendaire de Junon lorsque Jupiter/Zeus se trouvait en compagnie avec une autre femme et une jalousie qui pourrait se préciser entre mai et juin …

L’histoire se répète, vous le savez bien et les archétypes olympiens sont ces référentiels pour ne pas oublier …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte –

Rencontre d’Eros et Aphrodite dans le signe de la passion le Scorpion

Rencontre d’Aphrodite et d’Adonis dans le signe du Scorpion…

L’astéroïde Sappho dans le signe de Balance

 

 

 

La belle Vénus en conjonction au centre galactique

Vénus l’Étoile du berger se trouve également en conjonction à l’astéroïde « Aphrodite » la version mythologique de Vénus, son double omniprésent dans la mémoire collective. A ce niveau Vénus sur le centre galactique, déesse de l’amour nous rappel le lien cosmique que le symbole de Vénus véhicule en chaque être humain. D’ailleurs Vénus est autant maitresse du signe de la Balance qui ne peut vivre sans les autres et son exaltation dans le signe des Poissons le lien spirituel qui est très souvent occulté lorsque Vénus est mise sur le devant de la scène.

Avec Vénus tout est partage sans condition, mais elle peut se sentir très vite blessé parce que quelque part Vénus n’est pas de ce monde, où est a du mal parfois à y trouver sa véritable place. Dans ce monde ou Mars règne en maitre par des guerres incessantes depuis la nuit des temps entre les hommes.

La position de « chute » de Vénus dans le signe du Bélier régit par Mars nous montre que l’Amour descendu sur terre à du mal à se frayer son véritable chemin pour délivrer son message d’amour inconditionnel. Que son « exil » en Vierge lui donne des rides à force de s’accomplir dans le service de l’autre de se résigner à supporter les souffrances humaines.

Quel message peut nous transmettre Vénus sur le Centre galactique ? , que l’amour sur terre est impossible tant que régnera la toute puissance de Mars ? A chaque fois que Vénus et Mars se rencontre provoque une passion tellement redoutable qu’on en oublie trop souvent les répercutions lamentables que déchaine les colères de Mars.

Avec Vénus au Centre Galactique c’est le retour d’un amour universel qui peut nous aider à nous délivrer des chaines terrestres ne fût  que de courte durée. Il nous appartient d’aligner notre Vénus intérieure avec la Vénus Galactique. Mais rien n’est simple dans ce bas monde ou tout est dissimulé par des faux semblants, des codes de bonne conduite pour laisser apparaître une Vénus masqué derrière un maquillage, un parfum, une tenue vestimentaire élégante…

Notre belle Vénus « Aphrodite » peut se disloquer dans sa solitude pour faute de vivre sur un mode « angélique » comme suggéré dans le signe de Poissons et que peut nous rappeler  sa présence éphémère sur le Centre Galactique. Méfiez vous de l’apparence trompeur de Vénus qui peut s’ennuyer à mourir en adoptant des subterfuges, pour tromper l’œil de son interlocuteur. Le regard de Vénus porte une dimension  de fusion cosmique qui est rarement accessible à l’âme humaine dont son destin sur terre n’est ni plus ni moins « karmique ». Le vrai visage de vénus devrait se trouver à l’intérieur de nous-mêmes. C’est une alchimie de l’amour divinisé qui est le but ultime de Vénus. Rechercher notre « unicité » non pas dans l’autre mais en soi, dans les profondeurs de notre être supérieur spirituel.

Qu’il est difficile d’arpenter ce chemin de « Vénus céleste » qui est tout le contraire de la « Vénus terrestre » auquel nous nous accrochons désespérément dans la matière de nos sens érotique (Mars) le guerrier légendaire et le Héros de la planète Terre gagnant bataille sur bataille depuis la création de l’homme. Et Vénus dans tout ça que l’on a mutilé dans son expression dans l’image de la femme au service d’un homme pris de pouvoir de domination… L’amour universel s’est de retrouver notre Vénus légitime, celle que l’on retrouve dans les étoiles et nom assimilé au plaisir de la chair…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Vénus arrive sur le Centre Galactique à la rencontre du peuple Vénusien ?

Les quatre déesses Isis, Aphrodite, Junon et Iris en conjonction au centre Galactique

Je ne pouvais pas manquer ce rendez-vous de ces quatre Déesses de la Mythologie Grec  Isis, Aphrodite, Junon et Iris  que j’ai déjà abordées sur ce blog. Le féminin sacré n’a jamais été aussi présent en conscience durant ces deux milles ans  d’histoire passés.

Le centre Galactique est la porte qui s’ouvre vers l’infinie perception galactique que la présence de ces Déesses astéroïdales mettent en relation des archétypes du féminin sacré.

 

Nous avons encore le trio Isis, Osiris et Horus  encadrant le centre Galactique créant ce moment inoubliable dans la conscience de l’homme. Vous voyez la célébration était autant sur le plan terrestre que sur le plan céleste. Tout simplement parce qu’ils sont communément liés. Et ce qui est créé sur terre est aussi manifesté également dans l’univers…

Junon connu aussi par Héra était la compagne de Zeus (Jupiter) le roi de tous les Dieux et se trouve actuellement en conjonction au Soleil et y sera encore pour quelques jours pour fêter Noël. Et mettre en lumière ce pouvoir féminin au moment ou le Soleil est a son déclin d’intensité de chaleur …

©Lunesoleil

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :