L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Dernier quartier’

Dernier quart #lunaire du 19 avril 2017

metro

Un dernier quart « atypique » comme il peut y en avoir parfois, sortant des clichés conventionnels, ce qui peut donner un caractère original ou bien encore d’une situation que l’on rencontrera une fois dans sa vie. Une influence quand même d’actualité depuis quelques jours avec la rencontre du Soleil et Uranus et le retour d’Uranus pour vivre dans un autre contexte quelque chose de connu, mais sous un autre angle de vue. Une perspective inexplorée et pourtant avec qui la familiarité nous pousse vers des questionnements métaphysiques.

Autant on peut faire des rencontres surprenantes, sortant d’un milieu qui est le notre que d’affirmer des pensées  autonomes, sans tabous , sans barrière sociale, c’est ce que permet ce retour de Mercure  vers Uranus en passant par le Soleil et en mode héliocentrique (Soleil au centre du zodiaque), Mercure conjonction la Lune et la Terre dans l’axe d’opposition Uranus, ce qui en renforce sur les deux plans de l’être sa cohérence autant psychologique qu’événementielle.

Un dernier quartier de lune, nous invite à pousser les portes de la liberté d’expression, d’oser l’extravagance intellectuelle, le déraisonnable de l’absurde d’un raisonnement burlesque. Ce qui n’enlève en aucun cas la part de génie contenu dans la rencontre entre Mercure et Uranus ; Un phase très mouvementé par des situations sortant d’un contexte habituel.

Nous allons entreprendre une immersion de notre être intérieur ou encore dans un jargon plus approprié à la compréhension astrologique à une phase d’introspection. Il se peut que le voyage après manifestation sur le plan physique se fasse ensuite sur le plan de la spéculation mentale par une sensibilité des choses plus accentué et vers une meilleure compréhension de soi-même.

Pour cela, il faudrait se déconnecté avec les énergies de masses dominantes qui affaiblissent les perceptions intuitives et les connexions d’âmes. La conjonction Vénus/Chiron en apex d’un triangle mineur, aide considérablement à évacuer ce qui en reste de sentiment de rejet d’abandon ou la peur de quelque chose qui n’existe que dans notre imagination reposant sur un terreau fertile à toute nouvelle suggestion. Il est possible de vivre le recto et verso d’une même situation de pensée et d’en connaître la raison pour vous poussez dans un second temps aux retranchements. Es-ce par défi, curiosité intellectuelle d’aller au-delà de ces perceptions calfeutrées  dans une protection si fragile dans ces heures de défiances.

Nous pourrons avoir des questionnements, nous obligeant à démasquer nos ombres, vouloir guérir nos blessures, à mettre des mots sur nos inquiétudes car des remontées d’effluves de l’inconscient individuel et collectif  peuvent interagir et même jusqu’à défier une confrontation arbitraire de qui l’emportera ? Ca va plutôt chatouiller les neurones ce retour de Mercure pour créer une ambiance unique ou encore de manquant pas de nous surprendre …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Dernier quartier de la #Lune du 20 mars 2017

dernier quart

Un Dernier quart lunaire pour annoncer l’équinoxe du printemps. Le Soleil sera tout fraichement entré dans le signe du Bélier dans un carré croissant avec Saturne en conjonction à la Lune. Ce Dernier quart lunaire annonce le climat des trois prochains mois. Un signe du Bélier occupé par le Soleil, Vénus rétro, Mercure et Uranus, ce sont plutôt les acquis, le sens de l’économie que l’on aura tendance à privilégier. Le Bélier est un signe de commencement et le Saturne dans son carré croissant avec le Soleil sous un dernier quart de lune peut parler de recommencement de quelque chose qui va mettre du temps à évoluer. Il y a comme un ralentissement nécessaire à l’évolution d’une idée, d’un projet. ça sera important sous ce Dernier quart lunaire d’être conscient du temps qui passe, car l’énergie du Bélier devrait être réduite, car le moment ne sera pas encore prêt, même si les fleurs seront fleuries, car elles ont attendues avant d’éclore. Mieux faudra tenir la précipitation en laisse, normalement le Bélier démarre au quart de tour, c’est la sève qui monte dans les arbres, c’est la vie qui revient sur nos balcons et nos jardins.

Des changements se préparent avant l’heure, tout comme des faux départs peuvent montrer leur bout de nez. Je me posais la question de savoir si l’on pouvait voir le prochain président sous le ciel de l’équinoxe du printemps ?, quand d’autre prenne comme référence l’éclipse précédente a la date d’élection ou encore la Pleine lune ou Nouvelle lune qui précède le jour fatidique et la carte du jour alors elle sert a quoi ? Il faut savoir que la date de l’équinoxe, tout comme le moment du solstice sont des marqueurs et l’annonce d’une tendance psychologique et sociale dans lequel le monde va évoluer dans un temps défini. On peut dire que rien ne change sous l’horizon, on peut dire que le climat d’insatisfaction est toujours d’actualité, même si dans le lot il y aura beaucoup d’électron libre, car une révolte psychologique est en mouvement, le changement de conscience suit son chemin.

Sur le plan karmique il y a un mieux, qui peut se faire ressentir, même si les nuages persistent, ces derniers font partie du décor et vouloir les supprimer, ça ne servirait à rien, car ils poussent comme des champignons. Ce qui est important c’est de se concentrer sur ces priorités, là sont les ressources essentielles pour avancer dans ce que l’on croit être le mieux pour soi. Examiné dans quelle maison le bélier évolue dans votre ciel de naissance, car c’est là où se trouve la clé de votre légende personnelle, il y a pas d’autre endroit pour comprendre ce qui vous motive dans votre vie, ce qui vous donne l’élan d’agir et que ça vous fasse du bien. C’est votre première énergie vitale, celle qui vous pousse a donner le meilleur de vous-même …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte   –

Dernier quartier du #18 février 2017, la #Lune entre deux éclipses

 

eclipse

dans le cadre de l’exposition Verticaux d’Amour , photographie de Gérard Stoehr et le texte d’Olivier Friker

C’est un quartier un peu spécial, comme toutes les phases se trouvant entre deux éclipses. Il ne faut jamais sous-estimer ce jour, lorsque la Lune se trouve au mi-point des deux axes de l’éclipse lunaire et Solaire ou inversement. Nous sommes arrivés à un carrefour à une crise de conscience par rapport à notre propre réalité. Une dichotomie provisoire entre nos besoins/la Lune et les buts/le soleil. Il est évident que l’encadrement de la Lune au mi-chemin de l’axe des Nœuds lunaire sera d’un grand secours pour trouver un certain équilibre psychologique. Un malaise inexpliqué peut surgir, l’important c’est de poser son émotion, de prendre le temps de s’écouter intérieurement, de se donner du réconfort par de petits gestes simples pour calmer sa quiétude émotionnelle. C’est un moment de repli sur soi, de réflexion profonde et pourquoi pas métaphysique, l’important c’est de se reconnaitre comme un être divin et non de souffrance.

Ce jour est dédié à la symbolique lunaire, le 18 dans le tarot c’est l’expression de la Lune, donc tout n’est pas perdu bien au contraire un rééquilibrage du motif lunaire s’impose doublement sous ce jour du dernier quartier de la Lune. Une double ligne verticale de Chiron et Saturne vont couper la France en deux, c’est dire que c’est d’un croisement lunaire d’exception. Les âmes sensibles s’abstenir de tout apitoiement sur soi-même, vous aurez été prévenus des risques encourus au moment du positionnement de la Lune comme l’activation d’une multitude  expression de petits maux qui ne seront pas anodin.

La tendance de ce Dernier quartier de Lune sera « pessimiste » pour les uns « un peu trop réaliste » pour les autres. La Lune après son plantage lunaire, va rencontrer Saturne, ensuite Pluton et Mercure quelques heures avant la Nouvelle lune, pour vivre de façon rationnelle la nuit de l’âme (24h avant le départ de la Nouvelle lune/ Eclipse Solaire du 26 février 16h), ce moment peut se vivre en pure conscience, car Mercure aide à rationnaliser les émotions.

Ce Dernier quartier est une phase de préparation pour vivre autrement l’éclipse annular qui sera en conjonction de Neptune. Il faut savoir que l’éclipse est le déclencheur de quelque chose d’autre sur le terrain planétaire, c’est la phase Pleine lune du cycle de Jupiter/Uranus pour faciliter une série d’événements sortant des cadres ordinaires, quelque chose d’atypique et qui peut agir comme une libération de faits surprenants…

En France nous sommes dans la ligne Chiron/Saturne , on peut y retrouve Jupiter et Uranus sur toute la cote atlantique et descendant sur une partie de l’Afrique, chaque pays aura sa couleur planétaire qui va infléchir sur la psyché des hommes et des femmes suivant le lieu géographique. Donc on peut s’attendre en France sous ce dernier quart lunaire.

Je vous partage ce que dit Jean Billon auteur de l’univers des astéroïdes : Saturne régit les piliers du monde établit et conventionnel, tandis que Chiron se propose non seulement de dépoussiérer les habitudes trop usagées et les comportements devenus stériles au fil d’incessantes répétitions, mais aussi de transformer l’état des choses existant en une dynamique plus créatrice. Les vieux modèles doivent céder la place, en comprenant qu’une nouvelle se prépare et qu’il importe de s’aligner sur les besoins du présent. Les réformes se font prudentes et progressives, avec un souci particulier de la positivité d’assimilation des changements introduits. Difficultés éventuelles avec les pouvoirs institutionnels ; recherche de fonctionnement non hiérarchique unilatéral quant à l’exercice de l’autorité…

Et le reste de l’actualité dans mes précédents articles publié tout récemment …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  sauf extrait du livre –

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :